Palerme, une ville au passé mouvementé, qui a vu passer un nombre certain d’envahisseurs dont l’empreinte est pérenne. Au sein de cette ville, non loin du centre historique, un palais du 19ème, la Villa Igiea, a retrouvé son panache et sa splendeur d’antan, grâce à la baguette magique du groupe Rocco Forte, offrant au regard de l’hôte, une architecture au style mauresque, dans un environnement typiquement « riviera ».

 

Découverte avec Katya Pellegrino

 

Un sanctuaire urbain et balnéaire

Villa Igiea – © Rocco Forte Hotels
Villa Igiea – © Luxe Magazine

 

Ce sanctuaire balnéaire, ancré dans la baie du port d’Acquasante, au pied du mont Pellegrino et du golfe de Palerme, fut durant plus d’un siècle, le joyau d’une famille sicilienne, la famille Florio.

A sa tête, Franca, une femme au goût sûr, qui avait un sens aigu de l’hospitalité et sut apporter tout l’éclat que ce palais méritait.

Théâtre de festivités incroyables, il reçut nombre de personnalités d’Hollywood, de dignitaires et de têtes couronnées dont, entre autres, le roi Juan Carlos.

 

Un joyau de style liberty

La piscine – © Rocco Forte Hotels
Terrazza Bar – © Rocco Forte Hotels
La terrasse – © Luxe Magazine

 

Ce palais, qui fut la création de l’architecte Ernesto Basile à la demande de la famille Florio, reste un merveilleux joyau, chef-d’œuvre du style liberty.

Il a été restauré par Olga Polizzi, – vice-présidente et directrice du design du groupe Rocco Forte -, épaulée par les architectes Paolo Moschino et Philip Vergeylen, exhalant son style et son charme Belle Epoque.

Entre son magistral escalier en bois sculpté, souvenir de cette époque révolue et la salle Basil, un pur exemple de l’Art-Nouveau, avec ses fresques en trompe l’œil, ses panneaux de bois sculptés au plafond et ses toilettes caractéristiques, aux parois en verre opaque, sa façade en ocre safran et son sommet crénelé, tout incite à l’évasion et à la rêverie.

Quant au jardin, ses essences plurielles, ses arbustes fleuris, ses laurier-rose, citronniers, yucca, palmiers et autres espèces sont une véritable respiration, une évasion vers le large, d’autant plus que la mer Tyrrhénienne capte le regard de l’hôte, l’engloutissant dans ses profondeurs bleutées.

Des chemins de pierre serpentant des jardins de la Villa Igiea au port, pour une balade romantique, sous le regard des étoiles, apportent encore plus de charme au lieu.

 

Le restaurant Florio

Le bar – © Rocco Forte Hotels
La gastronomie – © Luxe Magazine

 

 

Au dîner, le restaurant Florio, du nom éponyme de ses anciens propriétaires, déborde sur la spacieuse terrasse, qui offre d’un côté un bar avec son intérieur aux arcades en pierre et ses fresques racontant l’histoire de la Sicile dessinée par Eugène Morici et de l’autre, un lieu où déguster les plats délicieusement concoctés avec amour par le chef italien Fulvio Pierangelini.

Il fait bon s’installer paresseusement au bar, rêver au soleil couchant pour déguster un spritz sicilien (avec jus d’orange frais) au bar, puis s’attabler au Florio, découvrir la carte gourmande et hésiter entre un bar cuit au gros sel et des pâtes au homard, une sole caramélisée au soja et au gingembre ou des gambas cuits au four. Choix cornélien !

La vue onirique sur le jardin avec ses lumières tamisées qui filtrent des arbres à la végétation généreuse et luxuriante, offre une pause salvatrice aux citadins stressés que nous sommes. Rêverie…

 

Un décor planté avec élégance et finesse

La suite – © Rocco Forte Hotels
La suite – © Luxe Magazine
La décoration d’intérieur © Luxe Magazine
La décoration d’intérieur © Luxe Magazine

Puis la nuit vous enveloppant de sa couleur encre, il restera à se réfugier dans sa chambre, au décor pensé avec finesse et élégance, où la fenêtre avec cette vue incomparable, reste le point d’orgue du lieu.

Un imaginaire vous entraînant à l’époque lointaine de festivités inégalées.

 

Mon avis :

Palerme, définitivement une ville à voir, même si elle est bruyante, encombrée (impossible de se garer) avec une circulation très dense.

Ses joyaux : entre autres la Chapelle Palatine (au Palais des Normands) entièrement recouverte de mosaïque dorées, dédiée aux Saints Pierre et Paul, un exemple emblématique de l’architecture arabo-normand typique, la cathédrale de Palerme, la cathédrale de Monreale – Santa Maria Nuova – le principal lieu de culte catholique de Monreale, dans la ville métropolitaine de Palerme, le plus complet et le plus fastueux des monuments que firent construire les rois normands de Sicile (1172), également recouverte de mosaïques, Eglise Saint Jean des Ermites..

Pour ce faire, rien de mieux que de choisir Villa Igiea, un petit havre en bordure de la mer, ancrée en hauteur, un véritable resort urbain, qui permet entre des visites parfois un peu fatigantes mais passionnantes, de se réfugier dans cet Eden, avec son jardin luxuriant, sa piscine, sa vue fantastique sur la mer et son service attentionné mais non guindé, sans parler de sa cuisine, un régal !

Villa Igiea

Salita Belmonte

43, 90142 Palerme

Italie

Tel : +39 091 631 2111

 

<<< À lire également : Un été indien à Santorin à Canaves Oia Luxury villas & suites >>>