Si pour vous, Vienne égale Sissi, il est grand temps de retourner visiter la capitale autrichienne ! Et cette année plus que jamais, car la ville est en effervescence en 2018 ! Vienne célèbre en cette année la modernité viennoise et quatre de ses principaux représentants, tous décédés la même année, en 1918 : les peintres Gustav Klimt et Egon Schiele, l’architecte Otto Wagner et le génie universel Koloman Moser qui ont marqué durablement Vienne en 1900, alors au centre du monde avec Paris et Londres.

Où séjourner à Vienne ? L’hôtel Sans Souci vous accueille 

Hotel sans souci vienne
Hôtel Sans Souci Vienne, © Stefan Gergely

Le meilleur hôtel de Vienne (selon les notes des utilisateurs du site de réservation TripAdvisor) a un nom qui vous rappelle quelque chose ? Probablement celui du château Sans Souci, le palais de Postdam où résidait Frédéric le Grand, roi de Prusse. Un nom ambitieux, mais l’hôtel vaut le détour ! Spa et soins pour vous relaxer, piscine chauffée et salle de sport pour garder le rythme et la forme et éliminer les (légers) excès que vous commettrez probablement lors du petit-déjeuner, un splendide buffet. Smoothies du jour et eau infusée : la journée commence de manière très healthy au Sans Souci Hotel ! Le restaurant du Sans Souci Vienne saura aussi vous séduire avec Véranda, le restaurant où la cuisine autrichienne moderne de Jeremy Ilian est accompagnée de bons vins et servie avec le sourire ! Situé à cent mètres des grands musées jumeaux (Musée des Beaux Arts et Musée d’Histoire Naturelle) et du MuseumsQuartier, le Sans Souci est l’antichambre culturelle parfaite pour votre week-end à Vienne.

Site du Sans Souci Hotel Vienne

S’occuper à Vienne 

Un musée est dédié à l’impératrice Sissi et sa beauté.  75 minutes pour découvrir la vie de l’impératrice, mariée à 15 ans à son cousin. La légende de Sissi telle que nous l’avons apprise par les films n’est pas exactement la réalité historique, quelque peu plus sombre. Les belles robes et les correspondances d’époque de Sissi raviront tant les amoureux que les fans d’histoire.

Une des fiertés de la capitale autrichienne : avoir accueilli le génie Mozart pendant des années fastes. Si Wolfgang Amadeus est né à Salzbourg, c’est bien à Vienne qu’il s’éteindra, à l’âge de 35 ans, laissant derrière lui une œuvre pléthorique.

week-end à Vienne Opéra

Le musée Mozart se visite assez rapidement, et est relativement vide. Les objets présents sont pour la plupart des répliques. Quelques vidéos présentent ses opéras et quelques casques audio vous permettront de (re)découvrir ses œuvres.

Pour les mélomanes, préférez la Maison de la Musique.

A noter : tout au long de l’année, des concerts sont donnés dans les églises, dans la rue et au château de Schönbrunn.

La Maison Mozart
La Maison de la Musique
L’Opéra de Vienne

Musées : les expositions de l’année 

Vienne célèbre cette année les 100 ans de la mort de ses ambassadeurs les plus éminents : Klimt, Schiele, Otto Wagner et Koloman Moser. Le Baiser de Klimt est toujours visible au Belvédère, un musée avec vue sur la ville, malgré les rénovations. Nouveauté : une pièce spéciale est mise à disposition avec une réplique du Baiser pour les selfies. Dans le quartier des Musées, le Museumsquartier, c’est « Vienne autour de 1900 » qui se tient du 18 janvier au 18 juin au Musée Leopold. Toujours au Musée Leopold, c’est l’exposition anniversaire Egon Schiele qui ouvrira ses portes du 23 février au 4 novembre 2018.

Pour découvrir l’œuvre de l’architecte Otto Wagner, il faudra vous rendre au musée de Vienne, sur la Karlplatz (du 15 mars 2018 jusqu’au 7 octobre 2018).

Découvrez la liste complète des expositions à Vienne ici !

Viennoiseries et pâtisseries

Vous n’échapperez pas aux meilleurs cafés viennois, des plus classiques comme Sacher, une institution, Café Landtmann, ou Dreschler.

La carte des pâtisseries est infinie, et vous auriez tort de vous priver d’un Kapuziner, d’un Verlängerter (allongé) ou d’un Mélange (expresso avec du lait et de la mousse).

 À la recherche d’un café plus jeune et plus pop ? Rendez-vous sur la colline qui domine le château de Schönbrunn, arrêtez-vous chez Gloriette pour un café « viennois », avec sa crème chantilly (« Einspänner »).

Schönbrunn : le château de l’Empereur ! 

10 à 20 minutes en taxi vous suffiront pour sortir de Vienne et vous rendre à l’extérieur de la ville pour visiter SchönBrunn [prononcez Cheun-Broun]. Le Palais de Sissi se visite avec un audioguide enchanteur ! Ce palais d’été du couple impérial vous ravira avec ses somptueuses salles de cérémonie rococo et ses jardins avec labyrinthe. C’est un bon complément à la visite de la Hofburg, le palais impérial d’hiver.

Conseil de l’auteur : à visiter au printemps ou en été pour apprécier pleinement la beauté des jardins !

Végan étoilé à Vienne 

Certes, Vienne et l’Autriche, dans l’assiette, c’est le Schnitzel ! Mais de nouveaux goûts et de nouvelles approches émergent dans l’ancienne capitale de l’Empire Austro-Hongrois.

Pour un italien au cadre soigné, pensez à réserver chez Fabios.

Si vous cherchez les étoiles, rendez-vous chez le seul restaurant végétarien et végétalien étoilé en Autriche. Service superbe (en anglais ou en allemand), décoration végétale et épurée, délice aérien et varié dans l’assiette : prévoyez de doubler la note si vous choisissez l’accord mets-vin chez Tian.

Où boire un verre à Vienne ? 

Si les bars d’hôtels cosy vous lassent en sortant de l’Opéra (incontournable pour un week-end romantique à Vienne), tentez la terrasse du 25Hour Hotel, qui vous offrira une belle vue sur la ville.

Barbara chantait Vienne et sa cathédrale Saint Etienne, centrale : pourquoi ne pas siroter un cocktail à l’Onyx bar, situé au cinquième étage de l’hôtel Do&Co ?

Conseil bonus avant votre voyage à Vienne 

N’oubliez pas de regarder le Troisième Homme ! Ce film d’Orson Welles remporta le Grand Prix du festival de Cannes en 1949, et est souvent considéré comme l’un des meilleurs films noirs.

Plus récent, vous pouvez aussi vous promener dans les rues de Vienne en avec Ethan Hawke et Julie Delpy dans Before Sunrise, tourné en 1995.

Encore plus récent, c’est Tom Cruise qui vous emmène dans la capitale autrichienne dans Rogue Nation (Mission Impossible 5).

A vos marques, prêts, valsez !