Demander aux personnes de porter des masques pendant cette pandémie de coronavirus en cours a permis de démasquer beaucoup de disgrâce dans la société. Cette disgrâce est devenue une sorte de guerre politique et culturelle, qui ne devrait surprendre pratiquement personne en 2020. Pour ces raisons là, des personnes se donnent des excuses pour ne pas porter de masques.

Par exemple, la vidéo qui accompagne ce tweet montre diverses personnes refusant de porter un masque lorsqu’on leur demande de le faire et toussant même en signe de protestation :

Comme vous pouvez le voir, chacun de ces clients donne une raison pour laquelle il refuse de porter un masque, même si l’entreprise demande à tous ses clients de le faire.

Voici 10 raisons qui sont couramment utilisées pour justifier de tels refus :

1. La liberté

La liberté n’a jamais signifié « faites ce que vous voulez ». Comment vous sentiriez-vous si quelqu’un décidait de ne pas porter de vêtements sur votre lieu de travail, à l’école ou devant chez vous ? Il y a des raisons pour lesquelles les sociétés ont besoin de règles : pour se protéger les unes des autres. Croyez-le ou non, il y a des personnes qui ne se soucient pas de votre sécurité et de votre bien-être ou de ceux des autres. Le port d’un masque ou d’une autre couverture faciale vise principalement à protéger les autres contre vous.

2. Le virus n’est pas réel ou n’est pas si grave

Oui, oui, oui, chaque film d’horreur a un personnage qui dit « tout va bien » ou « ce n’est pas grave ». Dites-le aux personnes qui sont tombées malades ou qui ont souffert directement du virus. Près de 100 000 personnes aux États-Unis sont déjà mortes du virus.

3. Le masque causera divers problèmes médicaux

En supposant que votre masque n’est pas fait d’un matériel étrange comme du ciment, le masque ne devrait pas vous faire de mal tant que vous pouvez respirer assez confortablement à travers lui et que vous n’êtes pas allergique à ce matériel. Pour en être sûr, faites un essai du masque, ou plutôt un essai de port, chez vous avant de sortir. Si vous ne pouvez pas respirer avec, ce n’est pas bon.

4. Demander de porter un masque est une forme de discrimination

Si le fait de vous dire que vous devez porter un masque est la pire discrimination que vous ayez jamais subie, alors vous avez eu beaucoup de chance. De très nombreuses personnes sont régulièrement victimes de discrimination sur leur lieu de travail, à l’école, dans leurs fréquentations et leur vie sociale, et même en public, en raison de leur race, de leur appartenance ethnique, de leur sexe, de leur orientation sexuelle et de leur état physique. Il suffit de parler aux américains d’origine asiatique qui ont été attaqués verbalement et physiquement par des inconnus au cours de cette pandémie de coronavirus.

L’acteur George Takei offre une certaine perspective ici :

Il fait référence aux camps d’internement aux États-Unis dans lesquels les Japonais américains ont été contraints de vivre pendant la Seconde Guerre mondiale. De plus, ce n’est pas comme si les magasins et autres endroits demandaient à certaines personnes seulement de porter un masque.

Pourtant, dans la vidéo qui accompagne ce tweet, la personne affirme que le magasin fait preuve de discrimination à son égard parce qu’elle ne porte pas de masque :

En outre, le gérant offre à la cliente une alternative viable : faire ses courses pour elle. La cliente ne veut pas de cette option parce que cela signifierait qu’elle devrait donner au magasin son nom et son numéro de carte de crédit, ce que vous faites en quelque sorte chaque fois que vous faites des achats, en supposant que vous ne payez pas toujours en liquide.

5. Vous avez été testé négatif pour le coronavirus

À moins de pouvoir tout le temps faire un test de dépistage du virus, vous ne savez pas quand vous pourriez devenir infectieux. Il n’est pas nécessaire d’avoir des symptômes pour transmettre le virus.

Dans ce reportage de CNBC, le président Donald Trump explique qu’il n’a pas besoin de porter un masque car il a été testé négatif pour le virus.

6. Ce n’est pas cool ou viril

Si porter un masque est la différence entre être masculin et ne pas être masculin, alors vous avez des problèmes. En outre, ce qui est cool ou viril est subjectif. Avant l’arrivée des Beatles, les hommes aux cheveux longs étaient indésirables. Le cinéma, la télévision, la publicité et ce que font les célébrités régissent souvent ce qui est considéré comme sexy, donc le tout est un peu inventé de toute façon. Si vous voulez vraiment exprimer votre liberté, portez un masque pour montrer que vous ne vous souciez pas de ce que les autres pensent de vous.

Pour ceux qui ne pensent pas que le port d’un masque est masculin, jetez un œil au hashtag #maskulinity. Voici un tweet utilisant ce hashtag de Jamie Coleman, MD, FACS, une chirurgienne en traumatologie et soins aigus à Denver Health et professeure agrégée de chirurgie à l’école de médecine de l’université du Colorado, dont le mari était un joueur de football.

https://twitter.com/JJcolemanMD/status/1263456396969799681?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed&ref_url=https%3A%2F%2Fcdn.embedly.com%2Fwidgets%2Fmedia.html%3Ftype%3Dtext%252Fhtml%26key%3D3ce26dc7e3454db5820ba084d28b4935%26schema%3Dtwitter%26url%3Dhttps%253A%2F%2Ftwitter.com%2Fjjcolemanmd%2Fstatus%2F1263456396969799681%26image%3Dhttps%253A%2F%2Fi.embed.ly%2F1%2Fimage%253Furl%253Dhttps%25253A%25252F%25252Fpbs.twimg.com%25252Fprofile_images%25252F1186096590202654720%25252FNiqSP4GJ_400x400.jpg%2526key%253D3ce26dc7e3454db5820ba084d28b4935

7. Vous ne pouvez pas attraper le virus

Peut-être pensez-vous que vous êtes protégé contre le virus. Quoi qu’il en soit, tout ne tourne pas autour de vous. Le port d’un masque protège les autres contre vous, car vous pouvez être infecté et contagieux sans même vous en rendre compte.

Ici, Eric Topol, MD (@EricTopol), le fondateur et directeur du Scripps Research Translational Institute, offre une explication tirée d’une revue médicale à comité de lecture et @giantbunnylove, qui aime manifestement les lapins, offre une explication impliquant un examen d’urine :

8. Le masque empêche la communication

Oui, c’est difficile. Mais la pandémie finira par s’arrêter et vous pourrez à nouveau montrer votre visage en public.

Si la communication vous inquiète, votre masque n’est pas un cône de silence. La plupart des matériaux qui sont respirants peuvent encore transmettre le son. Vous pouvez toujours parler à travers un masque. Vous pouvez même ronronner à travers un masque.

De plus, la communication n’est pas que verbale et ne se résume pas à la bouche. Les gestes, la position du corps peuvent contribuer grandement à la communication. Vous pouvez également utiliser vos yeux pour communiquer.

9. Le masque est un symbole politique et culturel

Le port de masques a été politisé, comme apparemment tout le reste au cours des deux dernières années. Le fait de porter ou de refuser de porter un masque ne signifie pas que vous appartenez ou non à un certain groupe.

Si vous craignez vraiment que le port d’un masque vous fasse perdre la face ou montre que vous ne faites pas partie d’un certain groupe, portez simplement d’autres choses pour montrer que vous appartenez toujours à ce groupe.

Ici, le gouverneur du Dakota du Nord Doug Burgum (à droite) souligne que le port ou le refus de porter des masques n’a rien à voir avec une déclaration idéologique ou politique :

10. Les conseils sur les masques ne cessent de changer

Non, cela n’a pas vraiment changé. Différents hommes politiques ont dit différentes choses au cours de cette histoire. Des messages contradictoires continuent de sortir de la Maison Blanche. Mais ce qui est venu de véritables experts scientifiques et de santé publique dans les domaines concernés a en général été relativement cohérent avec une évolution.

En février dernier, les responsables de la santé publique ont déconseillé aux personnes qui ne travaillent pas dans le secteur de la santé de conserver un type de masque particulier : les masques N95. À l’époque, un certain nombre de personnes qui n’étaient pas des professionnels de la santé essayaient de porter régulièrement des masques N95 pour se protéger, ce qui était problématique pour plusieurs raisons différentes.

L’une d’entre elles est que cela a encore aggravé la pénurie de masques N95 pour les travailleurs de la santé. S’il y avait eu assez de masques N95 pour tous, les travailleurs non-médicaux portant les masques auraient été moins problématiques. Deuxièmement, de nombreuses personnes portaient les masques de manière inappropriée, par exemple en ne créant pas un véritable scellement avec leur visage, en utilisant les masques bien au-delà de leur durée de vie effective et en touchant l’extérieur des masques avec leurs doigts et leur visage. Tout cela pourrait potentiellement augmenter le risque de contracter une infection au-delà du simple fait de ne pas porter de masque.

Ici, dans la vidéo accompagnant ce tweet, Neil Floch, MD, chirurgien et directeur de la chirurgie bariatrique et mini-invasive à l’hôpital Norwalk de Norwalk, Connecticut, explique les précautions à prendre lors de l’utilisation d’un masque :

Troisièmement, le port d’un masque N95 a suscité un faux sentiment de sécurité chez les personnes concernées, les empêchant de prendre d’autres mesures importantes de lutte contre le virus, comme le lavage des mains, la distanciation sociale et le nettoyage et la désinfection des surfaces. Enfin, il a toujours été souligné que le port de masques qui ne sont pas certifiés N95 ne vous protégera pas vraiment. Le virus peut toujours passer à travers un matériel trop poreux et ne dispose pas de toutes les protections intégrées que possèdent les vrais masques N95.

Cependant, une chose a évolué au fil du temps. Des études ont suggéré que le COVID-19 est plus contagieux dans l’air et reste dans l’air plus longtemps qu’on ne le pensait initialement. Des expériences ont également montré combien de gouttelettes de liquide vous pouvez expulser en parlant.

C’est pourquoi les responsables de la santé publique, notamment les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) , recommandent désormais que vous portiez un masque ou un autre type de couverture faciale lorsque vous vous trouvez dans des lieux publics, ce qui peut vous amener à vous mêler plus étroitement aux autres. Là encore, le port d’un masque facial vise principalement à protéger les autres contre vous au cas où vous seriez infecté sans le savoir. Un masque facial peut capter des gouttelettes de liquide provenant de votre nez et de votre bouche qui peuvent être porteurs du virus.

La pandémie de coronavirus a continué à démasquer de nombreux problèmes sous-jacents dans notre société, qui existaient bien avant le début de la pandémie. Et l’une d’entre elles a consisté à politiser des décisions et des politiques qui devraient vraiment être dictées par la science.

 

Article traduit de Forbes US- Auteur : Bruce Y. Lee

<<< À lire également : Comment Éviter Que Le Masque N’Embue Vos Lunettes >>>