Il était une fois un palace moderne au bord de la mer Méditerranée qui avait comme interlocuteurs privilégiés la nature et le bleu de l’horizon. La Réserve Ramatuelle offre un nid douillet, luxueux, discret au milieu de l’effervescence et du brouhaha tropéziens et de ses environs. L’expression « havre de paix », prend ici toute sa signification. Quoi de mieux qu’un cocon confortable et moderne comme écrin pour profiter du temps qui passe en contemplant les reflets diamants du clapotis de l’eau, toutes les nuances des couchers de soleil. Le vrai luxe sans concession proposée par Michel Reybier Hospitality dont la devise « Rethinking Luxury » fait écho dans cet endroit unique sur la Côte d’Azur.

 

 

L’un des plus beaux lobby au monde

Après avoir atterri à Toulon, franchi le Massif des Maures, serpenté jusqu’au village de Gassin pour grimper vers le village de Ramatuelle puis le col de l’Escalet et atteint le Chemin de la Quessine, la Réserve Ramatuelle se dévoile… Le bâtiment principal chapeauté d’un toit en forme d’arc de cercle comme une sculpture arabesque, vestige de l’ancien hôtel, est la première porte à franchir avant de plonger dans le bleu  azur de l’eau.
De part et d’autre du lobby, la vue privilégie la mer, l’horizon comme seul témoin. À gauche quelques langues de terres se déversent, ce sont les contours du Cap Camarat, à droite, ceux de Lescalet. Si on devait décerner un prix pour le plus beau lobby d’hôtel, celui de La Réserve Ramatuelle serait en tête de liste. Comme suspendue au-dessus de la mer, le point de vue magique, magnifique surprend à chaque fois. 

 


Une nature foisonnante savamment organisée 

Les pins parasols, les eucalyptus, encadrent des murs entiers de jasmins odorants. Les espèces méditerranéennes plient sous le vent qui a chassé les quelques nuages récalcitrants d’une matinée de pluie. La nature foisonnante est organisée en escalier, en buissons, en massifs géométriques, se déverse dans la mer, accompagne l’architecture du bâtiment imaginé par Jean Michel Wilmotte dont l’inspiration puise dans les arts décoratifs des années 50-60, l’âge d’or de la Riviera.  Les ifs scandent de leur longueur et de leur hauteur la fontaine-cascade vers la piscine, soulignent les toits courbés des bâtiments. Mariage réussi d’une architecture épurée avec une nature abondante.
 
 

Des chambres d’une blancheur immaculée comme des cocons

Ode à la lumière et au soleil, les chambres et suites de l’hôtel se déclinent dans toutes les nuances de blancs, mises en beauté par du mobilier de bois blond, épuré de style scandinave. Ici la majesté du pin parasol avec en toile de fond ce bleu azur est encadré naturellement par les larges baies vitrées. Les salles de bains ouvertes, les dressings, spacieux, invitent à s’attarder dans la chambre. Les terrasses embaument du parfum de jasmin et proposent une contemplation continue de la beauté du paysage.
 
 

Les restaurants orchestrés par Eric Canino, chef doublement étoilé

2020, l’année du confinement mais aussi celle de l’heureuse nouvelle pour l’établissement : la double étoile pour le chef Eric Canino par le Guide Michelin.
Dans le tout nouveau restaurant gastronomique de l’hôtel, La Voile, installé sous une voile dans le patio ou dans le salon face à la mer, le chef propose une cuisine méditerranéenne, des produits du terroirs, des légumes de saison choisis récoltés dans le potager du domaine. La carte Côté Mer dans laquelle on peut choisir le thon rouge aux épices, présenté en carpaccio avec une niçoise acidulée aux agrumes, accompagnée d’un œuf de caille mollet (le plat qui lui a permis d’atteindre la deuxième étoile) accompagne la carte privilégiant le Côté Terre avec une volaille de Bresse ou un agneau de lait des Pyrénées entre autres. Quant au menu Côté Jardin, il présent une farandole de légumes issus du magnifique potager entretenu par les jardiniers du domaine qui produisent deux tonnes de légumes pour le restaurant dont une dizaine de variétés de tomates; l’ensemble cultivé le plus naturellement possible en permaculture. Les déjeuners, les dîners débutent avec le champagne brut premier cru de Michel Reybier et peuvent continuer avec le vin biologique du Domaine de La Mascaronne, situé non loin, dans le village du Luc, dernière acquisition du propriétaire des lieux qui possède aussi le Domaine de Cos d’Estournel. On n’a que l’embarras du choix devant une très belle carte des vins.
Le chef qui officie depuis 2009 prône une cuisine simple, des produits de qualités qu’il choisit attentivement comme ces farines de montagne comportant 21 enzymes plus digestes, pour la fabrication du pain.

« Je ne veux pas une aventure, je veux que les gens reviennent », confie-t-il.

Il a aussi concocté avec Nicolas Lopez, le directeur de La Plage La Réserve Ramatuelle les menus du nouveau restaurant japonais installé sur le toit, offrant une vue imprenable et la carte de leur récente plage  située à Ramatuelle, à 10 minutes de l’hôtel. Le restaurant de la plage signée Philippe Starck propose des plats à partager comme une tables d’hôtes chic. Le guacamole maison est préparé devant vous dans un grand saladier avec des soka, la spécialité de la région, sorte de chips de pois chiche, la salade de quinoa accompagne les ceviche de dorade, de thon ou de loup au citron vert et coriandre, le poisson du jour se mange grillé avec des frites maison et pour finir l’immense baba au rhum se présente entier, débordant de chantilly, imprégné, imbibé et totalement addictif, même pour ceux qui ne sont pas forcément adepte de ce dessert.

 
Réserve Ramatuelle
 

Après la plage, une séance au spa Nescens de l’hôtel, dédié à la détox,  à la relaxation et au sport

Piscine intérieure, cabines face à la mer, jardin de relaxation, le spa propose des soins anti-âge dont le massage signature, « Better aging » draine, détoxifie le corps avec une composition maison faite d’un mélange d’huile de jojoba et de vitamines A, C et E. Pour les plus sportifs, des cours de yoga, de fitness, d’aquagym, de cardio training, de stretching, des sessions de cryothérapie, des parcours de joggings, des randonnées ou des marches nordiques à partir de l’hôtel ou dans l’arrière pays complètent la proposition.

 
Réserve Ramatuelle
 

Dans les villas, un service 5 étoiles à la maison

Très prisées par les temps qui courent, l’offre Villa de la Réserve existe depuis les débuts; Michel Reybier, investissant d’abord dans ces maisons avec services hôteliers avant de devenir propriétaire de l’hôtel. Tout a été pensé par le maître de maison qui a décoré et organisé les 14 propriétés comme ses propres maisons. Le même luxe épuré et soigné, lumineux sans ostentation est offert aussi bien dans les villas de 3 chambres que celles de 7 chambres. Toutes dotées de piscine, toutes tournées vers la mer, certaines d’entre elles sont louées à l’année, ainsi les hôtes bénéficient à la fois de service hôtelier complet, du room service, du petit déjeuner américain, du service conciergerie tout en étant à la maison, le tout orchestré par une gouvernante dédiée qui peut s’occuper du pressing, de la livraison de courses pour barbecue, organiser un dîner avec un chef à domicile, ou encore le baby sitting des enfants ou des sorties à la plage ou encore répondre aux demandes les plus simples comme les plus originales. “Rethinking Luxury” pour offrir un service palace à la maison, c’est le luxe de Michel Reybier.

 
Réserve Ramatuelle
 

Les adresses recommandées par la Réserve Ramatuelle

La Forge à Ramatuelle, un restaurant installé dans le joli village de Ramatuelle depuis 9 ans, qui propose une cuisine italienne maison, différente.
Chez Camille au Cap Camarat pour sa fameuse bouillabaisse.

 

<<< À lire également : Festival de Cannes 2021 | Show la Croisette au Majestic Hôtel Barrière ! >>>