Le mois prochain, une animatronique du président Joe Biden rejoindra l’une des attractions les plus classiques de Walt Disney World. En effet, le 45ème président sera enfin la vedette du Hall of Presidents de Disney, a annoncé la société lundi.

 

Principaux faits

  • L’attraction a été fermée depuis que Joe Biden a succédé à l’ancien président Donald Trump le jour de l’investiture, alors que Disney s’efforçait de mettre à jour l’expérience après le changement d’administration.
  • Le président en exercice prononce généralement un discours sur la présidence pendant le spectacle de 25 minutes, et Disney a déclaré que Joe Biden prononcera un serment présidentiel enregistré à la Maison Blanche dans le cadre de l’expérience.
  • Selon Disney, une table à côté de Joe Biden présentera également les lunettes de soleil Ray-Ban Aviator, signature du président, et des fleurs de pêcher pour représenter l’État du Delaware, d’où vient Joe Biden.
  • La figure de Donald Trump dans le Hall of Presidents sera repositionnée et placée aux côtés des 43 autres hommes (Grover Cleveland a effectué deux mandats non consécutifs) qui ont été présidents, a indiqué Disney.

 

Ce que nous ne savons pas

Le Hall of Presidents rouvrira en août, mais Disney n’a pas révélé quel jour l’attraction rouvrira.

 

Le contexte

Le Hall of Presidents était l’une des attractions initiales lors de l’ouverture de Disney World en 1971, et reste la pièce maîtresse de la zone Liberty Square du parc Magic Kingdom. Au départ, le spectacle était centré sur l’appel des personnages animatroniques, mais une nouvelle fonctionnalité importante a été ajoutée lorsque Bill Clinton a pris ses fonctions en 1993 : le discours du président en exercice. Depuis, l’expérience a également pris un ton politiquement polarisé, le discours du président en exercice étant généralement accompagné d’un mélange d’acclamations et de huées de la part du public. Combiné à une fréquentation assez faible par rapport à d’autres attractions Disney, les appels se sont multipliés pendant l’administration Trump pour que Disney ferme définitivement l’attraction. Mais rien n’indique que Disney ait l’intention de mettre fin à cette expérience classique.

 

Citation importante

« Depuis le jour de l’ouverture du parc Magic Kingdom en 1971, le Hall of Presidents a donné vie au patrimoine des États-Unis et a partagé l’importance symbolique et le caractère unique de la fonction de président », a déclaré Thomas Smith, directeur du contenu éditorial des parcs Disney, dans un article de blog officiel lundi. « Près de 50 ans plus tard, l’histoire des dirigeants de la liberté continue d’être racontée et racontée à nouveau aux nouvelles générations, comme Walt Disney l’avait initialement envisagé ».

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Nicholas Reimann

 

<<< À lire également : Disney World relance son programme de stage Disney College >>>