Chantée, célébrée, romancée… L’Ile de Ré est un éternel ‘objet’ de contemplation. Tous les prétextes sont bons pour s’y réfugier ! Canicule, premiers frimas, coup de tête, coup de cœur, coup de blues ou… confinement, l’Ile de Ré nous appelle. Parisiens, Britanniques, Américains, anonymes, célébrités, tous se passionnent pour ce territoire long de 30 km baigné par les eaux claires et chaudes du Gulf Stream. Tout au long de l’été, Forbes vous emmène en balade dans nos plus beaux terroirs au rythme d’expériences épicuriennes, patrimoniales, bucoliques et sportives. Cap sur Ré la Blanche, l’indémodable.

Labellisée ‘Pays d’art et d’histoire’, la perle de l’Atlantique se caractérise par ses villages pittoresques parsemés de maisons blanches au cachet fou. Ourlées de roses trémières et de mimosas, la plupart des bâtisses rivalisent d’esthétique en jouant des plus beaux pastels au niveau des volets : de quoi vous donner le sentiment d’avoir accosté dans la ville du printemps éternel ! Que dire de son dédale de ruelles pavées, ses marais salants, ses forêts de pins maritimes et chênes verts majestueux, ses vignes à perte de vue et, bien sûr, son royaume des mers prêt à faire chavirer les gourmets d’ici et d’ailleurs. Palourdes, huîtres, moules, crevettes ou sardines, des délices qui se dégustent les yeux rivés sur l’horizon océanique.


Ile de Ré ©Grégoire Gardette

Ré la Blanche est de ces lieux enivrants où la vie s’écoule dans la gaieté et la sérénité. Une humeur « quasi-palpable » que l’on jauge aux sourires des passants en promenade, des oisifs en villégiature ou croisés dans l’une de ces ravissantes boutiques souvenirs, ou au détour de conversations animées à l’heure de festoyer à table. Car oui, ici, on ne se contente pas de déjeuner ou de dîner ‘sur le pouce’, mais on apprécie très volontiers de célébrer la vie, d’échanger avec des restaurateurs passionnés de leur terroir, et de prendre des nouvelles de Paris, de Londres et de Bruxelles en discutant de bon gré avec ses voisins.

Parmi les bonnes adresses, l’Hôtel de Toiras incarne à merveille l’esprit insulaire. Cette demeure typique d’armateur rhétais du XVIIème siècle se dresse à l’entrée de Saint-Martin-en-Ré telle un gardien du temps de la cité séculaire. Ceinte des fortifications remaniées par Vauban et classées au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco, cette grande maison bourgeoise – jadis propriété de la seigneurie des Gabaret – cache dans ses pierres des trésors d’Histoire. Madame de Sévigné, Samuel de Champlain, Pierre Loti et même… George Washington ont tous eu un ancrage dans ce territoire. Un bout de France ouvert depuis toujours sur le Nouveau Monde.

Hôtel de Toiras ©Grégoire Gardette

L’établissement a voulu rendre hommage à cette riche destinée en baptisant ses suites du nom de ces illustres personnages, aussi universels qu’intemporels. Le premier président des États-Unis, George Washington, avait une filiation rhétaise s’inscrivant dans la lignée de Nicolas Martiau, noble huguenot contraint à l’exil d’abord en Angleterre puis en Virginie. Il en était l’arrière-arrière-arrière-petit-fils. What else ?

On doit cette belle invitation à revisiter l’Histoire au coup de cœur (et à la vision) des propriétaires Olivia Le Calvez et Didier Le Calvez. Un tandem pas si inconnu du monde de l’hôtellerie et de l’art de vivre. Quant Olivia officiait en tant qu’architecte intérieure surbookée, Didier Le Calvez s’affairait à superviser les plus beaux palaces du monde à l’instar du Plaza à New York, du George V ou du Bristol à Paris. « Logiquement », il n’aura fallu que trois ans aux maîtres de maison pour consacrer l’Hôtel de Toiras ‘premier cinq étoiles de l’île de Ré et de la région Poitou Charente’ en 2005, tout en décrochant la prestigieuse distinction Relais et Châteaux.

©Villa Clarisse

Chaque saison se prête à une escapade exquise dans ce lieu inspirant, mais de l’avis de Didier Le Calvez : « L’hiver a une saveur particulière lorsque le feu de cheminée crépite tandis que les bourrasques se font entendre au dehors. L’Hôtel de Toiras devient alors ce refuge chaleureux où il fait bon résider pour y savourer un chocolat chaud maison, un livre à la main. ». Une perspective des plus alléchantes !

Toujours dans cet esprit d’hospitalité érigée en art, Olivia et Didier Le Calvez nous convient à explorer diversement la destination dans le cadre d’une expérience hors du temps à la Villa Clarisse. A quelques enjambées du port (et de son agitation), leur maison d’esthète imaginée en étroite collaboration avec le cabinet Pierre-Yves Rochon, nous immerge dans une bulle luxuriante… insoupçonnable de prime abord à la vue extérieure de cet hôtel particulier qui fut la demeure natale du général Lapasset. Passé le porche, on est immédiatement charmé par le jardin aromatique aux allures de patio méditerranéen, le salon de thé sous les pins, la piscine chauffée lovée dans un écrin de verdure et par les magnifiques chambres où domine un blanc immaculé si reposant. Entre confidentialité et intimité, l’hôte a rendez-vous avec la dolce vita.

Villa Clarisse ©Grégoire Gardette

Cheminées d’origine, boiseries et parquet d’époque côtoient un mobilier et des accessoires plus design comme ce white glass au sol, ces mosaïques de marbre blanc qui tapissent les murs des salles de bain ou ces tissus contemporains Bisson-Bruneel et Zimmer-Rhodes. Entre héritage et modernité, le dialogue est résolument réussi. Aussi lumineuses qu’harmonieuses, les neufs chambres et suites parviennent à capturer l’âme des maisons typiques de la région. Olivia Le Calvez a fait de cette adresse le prolongement chic et discret de l’Hôtel de Toiras. Côté table, le chef Thibaut Peyroche d’Arnaud nous régale de sa cuisine iodée qui nous fait voyager du littoral atlantique à la Botte avec escales en Méditerranée. De quoi combler les gourmets, enfants inclus.

Les incontournables où marquer l’étape :

Le Phare des Baleines (Saint-Clément)

L’Eglise Saint-Etienne (Ars-en-Ré)

L’Eglise Saint-Martin (Saint-Martin-de-Ré)

Le Fort La Prée (La Flotte)

L’Abbaye Notre-Dame-de-Ré (La Flotte)

Le Musée Ernest Cognacq (Saint-Martin-de-Ré)

Le Musée de la Maison du Platin (La Flotte)

L’Ecomusée du marais salant (Loix)

L’Atelier de fabrication de savons (Loix)

Le Port et fortifications Vauban (Saint-Martin-de-Ré)

Carnet de voyage :

Hôtel de Toiras

1 Quai Job Foran

17410 Saint-Martin-de-Ré

Tél. : 05 46 35 40 32

[email protected]

Villa Clarisse

5 Rue du Général Lapasset

17410 Saint-Martin-de-Ré

Tél. : 05 46 68 43 00

Une virée à l’Ile de Ré ne saurait être complète sans une balade à vélo contemplative :

L’équipe YOOTOO nous accueille avec passion et décontraction pour nous mettre en selles sur des vélos façon « Dalmatiens ». Avec son supplément d’âme, cette boutique familiale est un passage obligé !

YooToo

9 Avenue Bouthillier

17410 Saint Martin de Ré

Tél. : 05 46 68 08 09

[email protected]