Vous venez de débuter la conduite de moto ? Vous envisagez de passer sur un circuit, mais vous appréhendez ? Pas de panique, voici un article qui vous aide à bien débuter en pilotage moto sur circuit.

Comment bien débuter en pilotage moto sur circuit ?


Vous en rêviez, alors pourquoi ne pas vous lancer ? Conduire une moto sur piste procure des sensations incomparables, et même si certains n’osent pas ou estiment que cette pratique est réservée à des motards expérimentés, voire professionnels, détrompez-vous ! De nombreux passionnés de pilotage de moto sautent le pas et s’attaquent à l’asphalte d’un circuit.

Néanmoins, le pilotage de moto sur circuit comporte des risques, et il convient de respecter quelques règles afin d’assurer votre sécurité. En tant que débutant, vous n’êtes pas forcément informé sur les risques et les consignes à suivre, c’est pourquoi nous vous proposons quelques astuces et conseils, qui vous serviront à profiter au maximum de cette expérience.

Commencez par un stage

L’avantage de faire un stage de pilotage DRRS est que vous êtes encadré, conseillé et guidé pas à pas, à chaque étape. De plus, vous êtes souvent en groupe (10 personnes maximum), ce qui facilite les échanges et le partage de l’appréhension. Entre passionnés, vous saurez vous encourager et vous soutenir.

Peur de passer pour un débutant de la première heure ? C’est le but ! Puisque tous les participants sont le même cas que vous : ils n’ont jamais posé un pied, ou une roue sur un circuit moto.

Ainsi, les stages permettent d’appréhender la piste, qui est d’ailleurs moins pratiquée ce jour-là, puisque vous seul et vos compagnons de stage serez sur le circuit moto.

Plusieurs groupes sont formés, et les novices seront poussés sur la piste en dernier. De cette façon, vous aurez tout le temps d’observer, d’analyser et de poser toutes les questions concernant le pilotage de moto.

Un stage adapté à votre objectif

L’instructeur qui vous livrera ses consignes, ses conseils, et vous accompagnera, durant les deux jours de stage, est un professionnel. Il a l’habitude de prendre en charge ce type de stage initiatique au pilotage de moto. N’hésitez pas à lui poser toutes vos questions, et à lui faire part de vos inquiétudes et appréhensions.

Deux niveaux distincts sont à votre disposition en fonction de votre objectif. Par exemple, le groupe débutant 1 est un groupe composé de personnes désirant découvrir les plaisirs de la piste, en tant qu’expérience unique. Le pilotage de moto sur circuit est pour eux un divertissement, mais utile à l’amélioration de leur conduite sur route : le moniteur va donc leur prodiguer des conseils pour « mieux conduire » sur la route (en cas de pluie, par exemple, ou de nuit).

Le groupe débutant 2, quant à lui, va davantage être destiné à des personnes souhaitant découvrir la conduite sur piste dans le but de réitérer l’expérience, et pourquoi pas, pratiquer cette activité plus régulièrement par la suite. Les conseils du moniteur seront donc plus orientés sur la conduite sur piste exclusivement.

Quels que soient votre niveau et vos objectifs, sachez que les stages d’initiation au pilotage de moto vous permettent de vous éduquer et de vous faire prendre de bonnes habitudes dès le début. Votre conduite n’en sera que meilleure, et les risques considérablement réduits.

La sécurité avant tout 

Au cours de votre stage, vous pourrez échanger et partager vos connaissances sur le monde de la moto et sur les équipements de sécurité indispensable à tout motard. Si vous débutez dans le milieu, il est judicieux, et même essentiel, que vous soyez conseillé sur les modèles de casques à privilégier, les combinaisons les plus solides et les plus efficaces, ou encore quelles chaussures choisir pour un confort optimal et une sécurité maximale, que ce soit sur route ou sur circuit moto.