L’île de Madère, lieu de prédilection de Sissi l’impératrice, qui y soigna au 19ème siècle sa mélancolie, est un véritable jardin flottant. Perdue dans l’immensité de l’océan Atlantique, île de l’éternel printemps, elle est aussi surnommée « l’île des Fleurs.» Paysages sauvages, pics altiers, routes escarpées, falaises déchiquetées, montagnes verdoyantes, jardins suspendus en terrasses alternent en beauté, et plus particulièrement au nord.

Y passer trois ou quatre nuits pour prolonger l’été permet de se dépayser et de revenir en pleine forme pour affronter les frimas de l’hiver.

 

Funchal, fille de la mer

Vue sur Funchal du Jardin Botanique – © Luxe Magazine

Ce bout de terre qui fleurit à longueur d’année, reste une destination favorite des anglais. Ils retrouvent ici ce qu’ils aiment par-dessus tout : climat doux, jardins foisonnants et randonnées pédestres. A Funchal, comme partout ailleurs, la nature apprivoisée se déploie en massifs parfaits dans les jardins des places et des palaces.

Malheureusement, là où le tourisme sévit, les villes s’urbanisent. Funchal qui rassemble plus de la moitié de sa population totale, s’est beaucoup étendue dans la ville et sur les hauteurs.

Malgré tout, son vieux quartier a survécu aux bouleversements immobiliers. Grâce à ses ruelles empierrées, ses habitations madériennes anciennes, ses portes dessinées et peintes de motifs divers, ses typiques marchés aux poissons, aux fruits ou aux fleurs, il a gardé son cachet d’antan. Il suffit de lever les yeux pour apercevoir des détails de ses cinq siècles d’histoire : balcons en ferronnerie ancienne, toits arborant des figurines. Dans cette ville pavée de galets, il n’est pas rare de croiser quelques femmes exhibant encore le costume local –longue jupe multicolore et corsage blanc- .

Vieille ville de Funchal – © @luxemagazine

 

Poser ses valises au Palace Savoy

Hôtel Savoy Palace.

Ouvert récemment en juillet 2019, cet établissement de 352 chambres sur 17 étages s’élance en bordure de mer avec une architecture imposante et une décoration intérieure signée Nini Andrade Silva et RH Arquitectos. L’impression de grandeur est accrue dès l’entrée par un lustre démesuré de pampilles en forme de lampion géant. Impression renforcée par des tentures de plus de 10 m de haut et des jeux de miroirs qui renvoient à l’infini les alentours.

Ici une note Art Nouveau se retrouve dans certains ornements et les parties communes de l’hôtel font la part belle aux couleurs vives, aux courbes suggérant des plantes, des animaux, reflets de l’île aux fleurs que représente Madère.

 

Un escalier monumental et une piscine impressionnante

Hôtel Savoy Palace.

Du lobby, un immense escalier bordé d’une rampe dentelé en fer forgée amène directement à la piscine.

De grandes baies derrière l’escalier attirent l’œil immédiatement happé par le bassin de 77 m de long qui s’étale nonchalamment dans le jardin, entouré de palmiers et de végétation exotique. Une longue passerelle permet d’accéder au restaurant l’Alameda et son bar pour grignoter ou siroter un verre. Le jardin quant à lui, expose un échantillonnage non négligeable de l’île, regroupant quelque 250 espèces botaniques différentes, dont 6 endémiques et 40 espèces grimpantes. Un jardin botanique en miniature, en quelque sorte ! 5 autres piscines s’éparpillent dans l’établissement pour permettre aux clients de prendre leurs aises.

 

Des chambres lumineuses et aérées

Hôtel Savoy Palace. – © Hôtel Savoy Palace.

Dans les chambres, ouvertes sur l’Océan Atlantique, l’espace est maître ! Le soleil et la lumière rentrent à flot, illuminant les murs vanille et le mobilier qui rappelle des éléments naturels de l’île comme la forêt laurifère, le liège ou le bois. Une élégance discrète et non ostentatoire reste le fil conducteur de l’hôtel. Au-dessus du lit quelques panneaux dentelés représentant la flore, apportent une touche de fantaisie.

Ici entre chien et loup le Laurea spa est tout indiqué pour se régénérer et enlever la fatigue du jour. Immense, aussi avec ses 3200 m², un rappel de l’île aux fleurs, grâce à des panneaux lumineux en trompe l’œil dispersés tout au long des salles. Puis lorsque l’envie de dîner se fait sentir il y a l’embarras du choix :

Le Galaxia Skyfood au dernier étage, est tout indiqué pour déguster un menu gastronomique dans un concept à la décoration futuriste. Sa vue sur l’Océan est tout simplement époustouflante. Un verre sur la terrasse du 16ème s’impose alors avant de s’attabler pour déguster un repas tout en légèreté.

Et pour un dîner plus décontracté sous forme de buffet, L’Hibiscus et L’Orchidaceae Atelier s’offrent à votre appétit avec un choix plus international.

 

Spectacle sauvage au nord de Madère

madèreJardin Botanique – © @LuxeMagazine

Impossible d’être à Funchal et de ne pas louer une voiture pour aller à la rencontre du Nord. Plus préservé que le Sud, sa diversité et sa richesse offrent un spectacle de toute beauté.

Couleur locale et charme d’un petit port de pêche vous attendent à Camara de Lobos. Ce village, dont les falaises environnantes regorgent de bananiers, fût l’endroit privilégié de Winston Churchill en 1950, qui l’immortalisa sur de nombreuses aquarelles.

Frissons garantis à Faja dos Padres. Cette minuscule station balnéaire (quelques transats et un petit snack), située sur une plage de galets, est uniquement accessible par un ascenseur rudimentaire. Véritable boîte de conserve, ancrée à la verticale de la falaise, glissant le long de câbles à moitié rouillés, l’appréhension fait partie du voyage. Claustrophobes s’abstenir !

Un authentique bassin à Porto Moniz, au nord-ouest de l’île vous attend. Se baigner dans une vaste cuvette creusée dans la lave transformée en piscine naturelle remplie d’eau de mer à chaque marée, est un délice auquel il faut succomber.

Pour les amateurs de randonnées, la nature agreste du relief de Madère et son ambiance propre à la moyenne montagne, permettent des trajets à travers des paysages d’une grande beauté. Les levadas (canaux d’irrigation), il en reste plus de 1.400 km qui longent les sentiers et dévalent les montagnes, feront votre bonheur.

Enfin, la forêt Laurisilva, qui a le statut de Patrimoine Naturel Mondial, reste un vestige de l’ère tertiaire et recèle la plus grande variété végétale et animale, dont le laurier de Madère, celui des Açores ou le Cèdre de Madère. Un régal pour les collectionneurs. Sans oublier le Jardin Botanique, créé en 1960 et regroupant sur 35 000 m² plus de 2000 plantes exotiques.

 

Le Savoy Saccharum

Le Saccharum – © @luxemagazine.com

Après avoir passé deux jours à Funchal, direction Calheta pour découvrir le Savoy Saccharum. Ici les lignes horizontales des balcons et terrasses en verre de l’hôtel, tranchent avec le bleu indigo de l’Océan Atlantique d’un côté et le massif de l’Ande, composé de pierres et de terre de l’autre.

 

Bienvenu au Savoy Saccharum

madèreHôtel Saccharum

Tel un menhir gigantesque, celui-ci se dresse avec insolence et fierté, dominant de sa masse de béton et de verre l’océan à ses pieds. Des sentinelles minérales et volcaniques semblent être les gardiens vigilants de cet hôtel . Quelques terrasses ouvertes sur l’Océan offrent une vue imprenable du petit-déjeuner au dîner ; que l’on prendra en fonction de son humeur à l’Alambique où un service à table permet de profiter de la douceur de la nuit et de l’éclairage tamisé des lampes posées sur les tables à l’extérieur. Si l’humeur est plutôt au grignotage, le choix se portera sur un buffet bien achalandé qui permet de se sustenter à son rythme à l’Engheno. Le soir, un dernier verre au 8 ème sur la terrasse extérieure accompagné d’un orchestre ponctuera la soirée avant de regagner le cocon de sa suite au 5 ème. Minérale et contemporaine, la salle de bain ne fait qu’un avec la chambre. De grands espaces permettent une circulation fluide et le point d’orgue reste la vue sur l’OcéanUn régal au petit matin, lorsque les premiers rayons du soleil percent timidement vos voilages pour vous taquiner. Une nouvelle journée s’offre alors à vous : un petit plongeon dans la piscine à débordement du 8 ème, où l’impression de flotter au-dessus de la mer vous surprend ou bien direction la petite plage de sable noir, pour un bain dans la mer !

madèrePiscine au 8ème avec vue sur imprenable sur l’Océan

<<< A lire également : Golf, Détente Et Gastronomie Sur La Côte Sud Du Portugal >>>