L’assurance prêt immobilier, ou contrat d’assurance emprunteur, couvre les risques liés au décès, à l’invalidité partielle ou totale et à l’incapacité de travailler de l’emprunteur ou du co-emprunteur durant la période normale de remboursement.

Un point sur la loi !


Différentes lois visent à réglementer les contrats d’assurance emprunteur. Certaines précisent les conditions de souscription, d’autres comme La loi Lagarde et la loi Hamon mettent un terme au monopole exercé par les banques. Publiée en 2010, la loi Lagarde donne le droit à l’emprunteur de choisir une assurance prêt immobilier autre que celle proposée par l’organisme bancaire.

Plus récente, la loi Hamon permet la résiliation et le changement d’assurance durant les 12 mois qui suivent la souscription du contrat d’assurance.

En 2017, la loi Sapin va encore plus loin en permettant à l’emprunteur de résilier son assurance à la date anniversaire de son contrat.

Que couvre l’assurance emprunteur?

Le contrat d’assurance emprunteur vise à garantir le prêt en cas d’aléas de la vie (décès, incapacité de travail, invalidité..) pouvant survenir durant la période de remboursement. La compagnie d’assurances prend en charge les mensualités restantes en cas de décès de l’emprunteur ou du co-emprunteur. Dans le cas d’une invalidité, la prise en charge dépend du degré d’incapacité et de la perte d’autonomie évalués par l’assureur.

Des contrats d’assurances moins coûteux…

Les services proposés par de nouveaux acteurs, en partenariat avec des assureurs reconnus, aident à diminuer la prime d’assurance tout en conservant les mêmes garanties. Banque Casino offre par exemple jusqu’à 75% d’économie sur l’assurance de prêt. Les démarches sont simples et une simulation permet d’obtenir le montant annuel de sa future prime. La souscription est réalisée en ligne simplement et rapidement. Aucun rendez-vous en agence bancaire n’est nécessaire. Et en cas de prêt déjà assuré, la résiliation auprès de l’établissement bancaire est effectuée directement par Banque Casino.