Alors que les Américains étaient confinés pendant la pandémie, ils sont de plus en plus nombreux à utiliser l’application Robinhood pour y faire des transactions boursières, propulsant ainsi son activité vers de nouveaux sommets. Les revenus de la société de la Silicon Valley, qui proviennent du « paiement pour le flux d’ordres », qu’elle obtient en acheminant les ordres d’achat et de vente des utilisateurs vers de grandes sociétés de négoce pour qu’ils soient exécutés, ont atteint 180 millions de dollars au deuxième trimestre. C’est presque le double des 91 millions de dollars gagnés au premier trimestre.

 


Les grandes sociétés de négoce paient généreusement Robinhood et d’autres courtiers en ligne pour le droit d’exécuter leurs transactions, car cela leur permet de réaliser des bénéfices en ramassant des centimes sur chaque transaction.

Parmi les différents produits financiers que les utilisateurs de Robinhood peuvent acheter, les options sur titres sont de loin les plus lucratives pour l’entreprise. Les options sont des titres complexes qui donnent aux gens le droit d’acheter ou de vendre une action à un prix prédéterminé. Elles peuvent être plus risquées que les actions traditionnelles, avec un plus grand potentiel de gains ou de pertes importants. Sur les 180 millions de dollars de revenus de Robinhood en flux d’ordres au deuxième trimestre, 111 millions de dollars provenaient des options.

L’hyper croissance de Robinhood est due à une augmentation des volumes de transactions dans l’ensemble du secteur du courtage, combinée à une augmentation du nombre de nouveaux clients – elle a ajouté trois millions de comptes financés au cours des quatre premiers mois de l’année. Les trois jours de négociation les plus actifs de Robinhood ont eu lieu en juin 2020.

D’autres maisons de courtage profitent également de l’instabilité du marché boursier au cours des derniers mois. Le chiffre d’affaires du flux d’ordres de TD Ameritrade est passé de 220 millions de dollars au premier trimestre à 340 millions de dollars au deuxième. Etrade est passé de 85 millions de dollars à 120 millions de dollars.

En plus des revenus de flux d’ordres, Robinhood gagne de l’argent grâce aux abonnements premium à son service « Gold », qui donne aux utilisateurs l’accès à des dépôts instantanés et à des investissements sur marge pour 5 dollars par mois, et des prêts de titres, où l’application prête des actions afin que les gens puissent prendre des positions courtes, ou parie qu’une entreprise va perdre de la valeur.

En juin, Alex Kearns, un utilisateur de Robinhood, s’est suicidé après avoir cru à tort avoir perdu 730 000 dollars sur une transaction Robinhood. Depuis lors, la société a été largement critiquée pour ne pas avoir fourni suffisamment de garde-corps aux utilisateurs pour les protéger contre des risques excessifs. Elle a récemment annoncé qu’elle envisageait de rendre plus difficile l’accès au trading d’options. Elle prévoit également de lancer de nouvelles fonctionnalités et des notifications intégrées qui pourraient réduire une partie de la confusion qui a probablement poussé Alex Kearns à mettre fin à ses jours.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Jeff Kauflin

 

 

<<< À lire également : L’Histoire Du Jeune Trader Criblé de Dette Acculé Au Suicide >>>