Marie-Caroline Heydenreich a créé Mi Casa Es Tu Casa pour devenir le premier réseau de confiance “facilitateur de vacances”. Les 35 000 membres de son groupe ont tous été cooptés et chacun est responsable du bon fonctionnement de la communauté.

« Tout a démarré sur une simple page Facebook », explique à Forbes Marie-Caroline Heydenreich, fondatrice de Mi Casa Es Tu Casa. Pendant plus plusieurs années, derrière ce drôle de nom, se cachait un simple groupe Facebook d’amis qui mettaient en commun leur maison de campagne.
« Je suis expatriée depuis 11 ans tour à tour en Angola, en République Démocratique du Congo, en Colombie, en Angleterre et au Gabon. Lors de notre séjour en Colombie, nous achetons avec mon mari une maison en France, au Cap Ferret qui devient notre pied à terre et la maison de vacances de nos enfants. Nous décidons de la mettre en location lorsque nous ne sommes pas là. Problème : pas question de la louer à n’importe qui, cette maison est notre petit nid ! En parlant avec des amis, je constate que je ne suis pas la seule dans ce cas et il me vient alors l’idée de créer un groupe Facebook privé dédié à la location de maisons entre amis et amis d’amis. Le groupe grossit très rapidement et je me rends compte que le besoin est énorme. Mi Casa Es Tu Casa est né ! »


Quelques milliers d’amis plus tard, la page s’est muée en site de location saisonnière de biens immobiliers à succès. « Mais nous ne voulons pas devenir un nouveau Airbnb ou Abritel, tempère l’ancienne journaliste Marie-Caroline Heydenreich. Pour elle, l’objectif est de devenir le premier réseau de confiance “facilitateur de vacances”. Car les 35 000 membres du groupe ont tous été cooptés et chacun est responsable du bon fonctionnement de la communauté.

« Nous misons sur la confiance et la convivialité. Chacun est garant des personnes qu’il fait entrer dans le groupe, en choisissant uniquement des personnes à qui il confierait sa propre maison ou appartement les yeux fermés. Locataires et propriétaires échangent en direct, ce qui rend les relations beaucoup plus simples et naturelles », explique-t-elle.
Une vision artisanale du métier qu’elle assume. Pour garder cet « esprit de communauté » tout en restant professionnel, le service client est assuré par les deux dirigeantes elles-mêmes.

Aucune commission n’est prélevée sur les transactions. Mi Casa Es Tu Casa a fait le choix d’un modèle freemium : seules les options de visibilité sont payantes. Depuis juin, l’offre de location de biens est complétée par Mi Casa Etc, des partenaires de confiance et de qualité, testés et validés par l’équipe. Sa vocation ? Aider les locataires à trouver les meilleurs services pour leurs vacances (location de bateaux, de vélos, de matériel de puériculture, de cours de surf, etc.) et simplifier la mise en location d’un bien (service d’assurance, location de linge, service de conciergerie, etc.)
De nouveaux partenariats avec des prestataires sont déjà en cours de signature. L’offre continue de s’agrandir avec les recommandations de la communauté, mais aussi grâce au concours lancé le 1er mai dernier pour dénicher les meilleurs partenaires nationaux et régionaux.

« Chez Mi casa, on défend l’idée qu’il est toujours mieux de vouloir remplir des maisons vides plutôt que d’encourager de nouvelles constructions. Autant utiliser l’existant, d’autant qu’il regorge de pépites au charme fou ! »