Le bitcoin, la plus grande crypto-monnaie du monde, a atteint un nouveau prix record la semaine dernière (cotation à plus de 63 250 dollars), alors que Wall Street se prépare à l’entrée en bourse de Coinbase, mais Bank of America prévient qu’une majorité écrasante de gestionnaires de fonds dans le monde pense que le bitcoin n’est qu’une bulle, du moins selon son enquête mensuelle.

 

Principaux faits

  • Bien qu’il ait réduit ses gains vers 10 h 45 (heure de l’Est), le prix du bitcoin a augmenté de près de 4% au cours des dernières 24 heures, s’échangeant à environ 62 970 dollars et portant les gains sur l’année écoulée à un stupéfiant 780%, selon le site de données cryptographiques CoinMarketCap.
  • Après une période creuse d’un mois, la hausse soudaine du bitcoin a contribué à porter la capitalisation totale du marché des crypto-monnaies dans le monde à un niveau record de près de 2200 milliards de dollars mardi matin, alors que d’autres jetons de premier plan comme l’ether, le binance coin et le Ripple (XRP) ont bondi de 4%, 1% et 23% au cours des dernières 24 heures, respectivement.
  • Les analystes attribuent ce nouvel élan à l’optimisme suscité par la cotation de Coinbase sur le Nasdaq, qui marque une nouvelle fois l’intérêt d’institutions financières de renom pour ce secteur encore naissant, tandis que les traders de détail espèrent que le futur président de la SEC, Gary Gensler, professeur de crypto-monnaies au MIT, pourrait introduire une réforme réglementaire progressive dans ce domaine.
  • Cependant, malgré la montée en flèche de l’adoption institutionnelle, Bank of America a publié mardi matin une enquête qui montre que 74% des gestionnaires de fonds pensent que le bitcoin n’est qu’une bulle, contre 16% qui pensent que ce n’est pas le cas.
  • Plus de trois sur dix des 200 personnes interrogées, qui supervisent collectivement 533 milliards de dollars d’actifs, ont déclaré que le bitcoin était la deuxième transaction la plus encombrée du marché, derrière les actions technologiques, qui ont grimpé de près de 100% pendant la pandémie mais qui ont depuis sous-performé les indices du marché général.

 

Citation importante

« Le ralentissement de l’élan du bitcoin… est probablement le reflet d’une offre croissante d’alternatives d’investissement disponibles pour les actifs numériques, plutôt que des inquiétudes sur leurs perspectives à long terme », a déclaré lundi Julian Emanuel, stratège en chef de la société de marchés de capitaux BTIG. « Cela dit, l’introduction en bourse mercredi d’une plateforme d’échange de crypto-monnaies de premier plan offrira une autre option d’investissement très médiatisée. La façon dont le bitcoin réagira dans la semaine à venir donnera le ton pour les semaines à venir ».

22% des Américains, dont environ 35% des Millennials et 30% de la Génération Z, possèdent une forme de crypto-monnaie, selon une enquête publiée lundi par Magnify Money, une filiale de LendingTree. « La crypto est très volatile », explique Tendayi Kapfidze, économiste en chef de LendingTree, à propos de ces résultats. « Les paramètres de risque ne sont pas bien compris. C’est plus un instrument spéculatif qu’un investissement ».

 

Critique importante

« Les marchés des crypto-monnaies sont très jeunes et nous nous attendons à ce que de nombreuses autres entreprises se disputent les bénéfices dont Coinbase jouit aujourd’hui”, déclare David Trainer, le PDG de la société de recherche sur les investissements New Constructs, qualifiant de « ridiculement élevée » la valorisation attendue de Coinbase, soit 100 milliards de dollars. Au fur et à mesure que le marché des crypto-monnaies arrivera à maturité, David Trainer s’attend à ce que les marges de transaction de Coinbase « chutent brusquement », car les concurrents réduisent leurs frais pour accroître leur part de marché, comme cela s’est produit avec des courtiers en ligne comme Robinhood, qui ont grignoté des parts de marché à des courtiers établis comme Charles Schwab et Fidelity.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Jonathan Ponciano

 

<<< À lire également : LVMH pèse 300 milliards | Coinbase sacre le bitcoin | Emmanuel Macron honorera les 100 000 morts français du Covid-19 >>>