Pour les levées en tokens, le monde a bien évolué, notamment pour les PME. Après la «Blockchain et Crypto Mania », 2019 a connu un retour à la réalité. Les levées de fonds par émission de jetons numériques (« tokens » en anglais), aussi appelés crypto-actifs ont été moins nombreuses et l’emballement planétaire pour lever de l’argent facile a fait la place à la raison avec des financements basés sur des critères de performance et une gestion de risques.

2019 a également vu les premiers grands succès avec notamment Tradelens, le service de suivi du fret basé sur la blockchain d’IBM qui a de plus en plus d’expéditeurs inscrits au service. De son côté, le géant alimentaire Nestlé a implémenté une blockchain permettant aux consommateurs de suivre individuellement tout le chemin parcouru par des articles depuis leur ferme d’origine. Plusieurs grands groupes français ont déjà mis en place leur première solution « blockchain » avant d’attaquer de plus grands chantiers.


Quand il fallait en 2018 un budget de 300k € pour se lancer dans une levée ICO via la préparation du white paper et documents juridiques, ce montant est descendu à 100k € mi 2019. 

Des levées en tokens (enfin) accessible aux PME

L’automatisation et la normalisation des procédures en tokens permettent maintenant aux PME de « lever » des fonds à des taux équivalents ou même en dessous de ceux pratiqués par des leveurs de fonds. Le coût pour 400k € se situe autour de 7% pour descendre à 3% pour une levée de 2 millions d’euros (retainer & success fee).

Mais place à la raison

Avec une normalisation du marché, les investisseurs ne sont là que pour des entreprises viables avec un bon plan de croissance. Plus besoin d’être une PME technologique, il suffit d’être une PME qui puisse vendre ses produits/services dans plusieurs pays pour en bénéficier. Un restaurateur de mobilier, un designer, un verrier en vitraux… tous peuvent maintenant bénéficier des levées en tokens.

Token

Ensuite, deux visions s’affrontent entre la France et les Etats-Unis. Même si c’est un peu plus long à mettre en place, nul besoin d’expliquer que la conception américaine qui regroupe écosystème, certifications des données/interactions et un bon business plan sera beaucoup plus intéressante pour un investisseur.

<<< A lire également : Cryptomonnaies : Mais Au Fait, Qu’En Pense Elon Musk ? >>>