Naomi Osaka a été éliminée des Jeux Olympiques de Tokyo mardi après une défaite inattendue contre la Tchèque Marketa Vondrousova au troisième tour du tournoi féminin en simple, marquant ainsi l’une des plus grandes surprises des Jeux Olympiques jusqu’à présent.

 

Faits marquants

  • Marketa Vondrousova, qui est classée 42ème au monde, a battu Naomi Osaka, classée 2ème, en deux sets, sur des scores de 6-1 et 6-4.
  • Après de bonnes performances lors des deux premiers tours, Naomi Osaka a eu du mal avec ses coups de fond et a commis 32 fautes directes.
  • Les conditions de mardi étaient légèrement différentes de celles des deux matchs précédents de la joueuse japonaise car il pleuvait à l’extérieur, ce qui a nécessité la fermeture du toit du stade.
  • Marketa Vondrousova a commencé le premier set en force et a brisé le service de son adversaire à deux reprises. Elle a ensuite inquiété la superstar japonaise avec une série de coups gagnants.
  • Après la fin du match, Naomi Osaka a quitté le site et a choisi de ne pas s’adresser aux médias, ont indiqué les organisateurs des Jeux.
  • Sa sortie, qui intervient après la défaite au premier tour de la numéro un mondiale Ash Barty et la défaite au deuxième tour d’Aryna Sabalenka, classée troisième, signifie que les trois femmes les mieux classées sont désormais hors de la course aux médailles à Tokyo.

 

Citation clé

« C’est l’un des plus grands matchs de ma carrière », a déclaré la joueuse tchèque après sa victoire. « Naomi est la meilleure maintenant. Elle était le visage des Jeux olympiques, donc c’était aussi difficile pour elle de jouer comme ça. »

 

Contexte clé

Après l’élimination au premier tour de la tête de série Ash Barty, Naomi Osaka était considérée comme la grande favorite pour remporter la médaille d’or aux Jeux de Tokyo. Elle a passé les deux premiers tours avec des victoires en deux sets contre la Chinoise Saisai Zheng et la Suisse Viktorija Golubic. Vendredi, elle a été la dernière porteuse de la flamme lors de la cérémonie d’ouverture, où elle a allumé la vasque olympique dans ce qu’elle a décrit comme « le plus grand exploit sportif et le plus grand honneur » de sa vie. Les Jeux olympiques ont marqué le retour à la compétition de la numéro deux mondiale, qui a décidé de faire une pause de deux mois pour des raisons de santé mentale après son retrait de Roland-Garros. Contrairement aux grands chelems, les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo ont déclaré que Naomi Osaka n’aurait aucune obligation de s’adresser aux médias pendant les Jeux.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Siladitya Ray

 

<<< À lire également : Alibaba crée un badge numérique pour les journalistes présents aux Jeux olympiques Tokyo 2020 >>>