En plus d’enrichir votre vie avec des paysages et d’autres photos magnifiques, l’application Instagram peut également vous aider à déterminer ce qui est recyclable et ce qui ne l’est pas.

Le recyclage est important, certains objets peuvent sembler pourvoir être recyclés mais malheureusement ils finiront à la déchetterie. Certains contenants non recyclables peuvent également contaminer vos produits recyclables qui ne pourront alors plus être réutilisés. Poland Spring a fait équipe avec The Recycling Partnership afin d’aider à éviter la confusion chez les consommateurs.

Une société du géant Nestlé qui vend de l’eau dans des bouteilles en plastique et un organisme national à but non lucratif qui encourage le recyclage ? Voyons voir.

« Les consommateurs jouent un rôle essentiel dans la réduction des déchets et dans l’amélioration des structures pour les matières recyclables », déclare Keefe Harrison, CEO de The Recycling Partnership, dans un communiqué de presse. « Démystifier les mythes courants sur le recyclage permet aux résidents de mieux recycler, ce qui améliore leurs programmes de recyclage locaux, aide à créer un système de recyclage plus sain aux États-Unis. C’est important pour la santé de notre planète ».

Il s’agit d’un service d’assistance téléphonique d’Instagram pour le recyclage. Les gens peuvent obtenir de l’aide en affichant une photo d’un article en question sur leur fil Instagram ou dans un article Instagram en utilisant les étiquettes #NotTrash et @PolandSpringWtr. Poland Spring et The Recycling Partnership leur répondront ensuite.

Certains objets s’avèrent ne pas être recyclables, il faut donc vérifier. La campagne, lancée le 12 août, semble se poursuivre lentement grâce à la plateforme Instagram. Mais les demandes pour savoir si un objet est recyclable sont aussi faites dans les story Instagram, dit un représentant de la compagnie. Ces demandes n’apparaissent pas dans les recherches de hashtags, néanmoins la compagnie peut répondre à la story si vous la tagguez.

Un représentant de Nestlé affirme que la ligne d’assistance téléphonique est destinée à répondre aux préoccupations et aux confusions exprimées par les clients au sujet des bouteilles en plastique.

Les gens sont certainement sceptiques quant à l’effort de la ligne d’assistance, mais cela pourrait aider à stimuler le recyclage (en n’oubliant pas que les magasins vendent aussi des bouteilles d’eau réutilisables qui peuvent être utilisées encore et encore sans confusion).

Poland Spring fait don de 150 000 $ au partenariat pour le recyclage, en diffusant une promotion radiophonique à l’échelle nationale et en donnant un dollar supplémentaire par post Instagram dûment étiqueté au partenariat (jusqu’à 25 000 $).

Les gens continueront d’acheter de l’eau embouteillée, note cet auteur, mais le plastique recyclé est meilleur pour la Terre que le plastique vierge, selon l’Association of Plastic Recyclers (APR).

Poland Spring dit qu’elle vend déjà de l’eau en bouteilles faites de plastique PET, qui est recyclable à 100 %. Elle prévoit de convertir toutes ses bouteilles à ce matériau d’ici 2022.

Quelques statistiques pour compléter cette article : selon un rapport de la National Association for PET Container Resources (NAPCOR) et de l’APR, environ 29 % des bouteilles en plastique sont recyclées aux États-Unis, soit seulement 800 000 kg sur les 6 millions de kg vendus en 2017. De plus, moins de la moitié des matières recyclables dans les maisons américaines sont recyclées par les consommateurs, note The Recycling Partnership.

Il serait intéressant de voir comment cette campagne Instagram se déroule.