PLANETE | L’année 2020 est en passe de devenir l’une des trois années les plus chaudes depuis le début de l’ère moderne de la météorologie, selon le rapport provisoire de l’OMM (Organisation météorologique mondiale) sur l’état du climat mondial en 2020. 

 

« La température mondiale moyenne en 2020 devrait être d’environ 1,2°C supérieure au niveau préindustriel (1850-1900). Il y a au moins une chance sur cinq qu’elle dépasse temporairement 1,5°C d’ici 2024 », a déclaré le secrétaire général de l’OMM, Petteri Taalas.


La décennie 2011-2020 sera la plus chaude jamais enregistrée, les six années les plus chaudes ayant toutes été enregistrées depuis 2015.

En 2020, plus de 80 % des océans du monde ont connu une vague de chaleur marine à un moment donné de l’année. Les niveaux records de chaleur des océans ont des répercussions sur les écosystèmes marins. Les océans absorbent près d’un quart de tout le dioxyde de carbone (CO2) libéré dans l’atmosphère par les activités naturelles et humaines. Cela a déjà rendu les eaux plus acides, menaçant ainsi la vie marine.

Des millions de personnes ont été touchées par des événements à fort impact tels que la chaleur extrême, les incendies, les inondations et la saison record des ouragans dans l’Atlantique, selon le rapport. Cela a aggravé les menaces pour la santé humaine, la sécurité et la stabilité économique, renforcées par la crise de la Covid-19. 

 

Les gaz à effet de serre ont augmenté malgré le confinement

L’une des principales conclusions du rapport est que, malgré l’idée répandue selon laquelle les fermetures dans le monde entier entraîneraient une baisse des émissions de gaz à effet de serre, les données suggèrent le contraire. Même si l’activité industrielle s’est arrêtée pendant plusieurs semaines dans les grandes économies comme l’Inde, les niveaux de gaz à effet de serre dans l’atmosphère ont augmenté.

L’OMM a salué les récents engagements pris par les gouvernements pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, mais a souligné que des efforts supplémentaires sont nécessaires.

« Les années de chaleur record ont généralement coïncidé avec un important phénomène El Niño, comme ce fut le cas en 2016. Nous connaissons actuellement le phénomène La Niña, qui a un effet refroidissant sur les températures mondiales, mais qui n’a pas été suffisant pour freiner la chaleur de cette année. Malgré les conditions actuelles de La Niña, cette année a déjà montré une chaleur presque record comparable au précédent record de 2016 », a déclaré Petteri Taalas.

Le rapport provisoire est basé sur les données de température de janvier à octobre 2020. Des dizaines d’organisations internationales et d’experts ont contribué au rapport. Le rapport final sera publié en mars 2021.

 

Les actions nécessaires

Pour éviter des dommages irréversibles, l’ONU a demandé aux pays de réduire leurs émissions de carbone de 45 % avant ou d’ici 2030 et de viser l’objectif « zéro émission nette » d’ici 2050. Des émissions nettes nulles signifieraient que les forêts et les autres ressources naturelles du pays absorbent la quantité de carbone que l’activité économique du pays libère. La nation himalayenne du Bhoutan a réussi à passer cette étape, là où il est constitutionnellement obligatoire que 60 % du pays soit sous couvert forestier.

« Une question pertinente est de savoir ce qui pourrait être fait. Avant tout, nous devons changer notre approche pour construire. Nos infrastructures doivent être résistantes au climat », a déclaré Anjal Prakash, directeur de recherche et professeur associé à l’Indian School of Business, à Hyderabad. « En termes de climat, nous appelons cela l’adaptation transformative. Il s’agit d’une adaptation progressive qui nécessite des changements à l’échelle du système ou des changements dans plus d’un système. Dans le cas présent, le processus de planification, de mise en œuvre et de suivi doit être résistant au climat et une révision systémique est nécessaire. »

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Disha Shetty

<<< À lire également : 1 Milliard D&#8217;Euros Pour Sauver La Planète Du Réchauffement Climatique ?>>>