Présenté comme le plus grand campus de start-up au monde, Station F sera inauguré ce soir, jeudi 29 juin, en présence d’Emmanuel Macron. Ce projet, à l’initiative de Xavier Niel, fondateur de Iliad-Free et mécène de l’école 42, est implanté dans l’ancienne Halle Freyssinet, une gare de marchandises située dans le 13ème arrondissement de Paris.

34 000 m², 3000 postes de travail, 1000 start-up attendues, 3 ans de travaux et 250 millions d’euros investis par Xavier Niel, sur ses économies personnelles. Station F se présente comme le plus grand campus de start-up au monde. À l’initiative de Xavier Niel, fondateur de Free et mécène de l’école 42, Station F accueillera les premiers occupants dès le 1er juillet. Jeudi soir, à 19h30, Emmanuel Macron est attendu pour l’inauguration, dont la première pierre avait été déposée par François Hollande, en 2014. Installé dans ce que les parisiens connaissent comme la Halle Freyssinet, une ancienne gare de fret – bâtiment classé construit dans les années 1920 – du boulevard Vincent Auriol (Paris 13ème), le campus a été pensé pour « accueillir tout un écosystème entrepreneurial sous un seul et même toit ».

Et sous ce même toit, les grands noms se pressent déjà. Parmi les partenaires, KimaVentures, Vente privée, Daphni, Facebook, HEC, Ventech, et TechShop. Station F propose le Founders Program, une résidence pour une centaine de start-up en amorçage. Au total, une dizaine de programmes (pour l’instant) fonctionnant comme de mini incubateurs seront animés par différents partenaires, chacun avec sa spécialité : Zendesk pour les start-up travaillant sur l’expérience client, Vente-privée pour tout ce qui est fashion/tech et retail, Numa scale hub, de Numa Paris, prend les choses à l’envers en accompagnant les start-up internationales à la conquête du marché français. La liste des partenaires continue de s’allonger, avec le 20 juin dernier, l’annonce de Microsoft qui viendra “couver” des jeunes entreprises spécialisées dans l’intelligence artificielle.

Le startup garage from Facebook accompagnera de son côté les jeunes pousses travaillant sur la data. Décidément, Facebook est très parisien, après l’ouverture d’un centre de recherche spécialisé en intelligence artificielle, installé à Paris, le réseau social aura également sa place dans le 13ème arrondissement. Après Chekk, Mapstr, OneCub, Karos et The Fabulous, les premières start-up choisies et dévoilées lors de la venue en janvier dernier à Station F de Sheryl Sandberg, numéro deux du groupe, Facebook vient de dévoiler les sept nouvelles jeunes pousses qu’elle compte prendre sous son aile

Trois espaces distincts

Le projet, réalisé par l’architecte Jean-Michel Wilmotte, est composé de trois espaces distincts. Dans la zone « create », les 3000 bureaux réservés aux jeunes pousses. Dans la partie « share », un auditorium de près de 400 places, 60 salles de réunion, un FabLab avec imprimantes 3D. Enfin, la zone « chill », seule ouverte au public, sera un espace de détente avec bars et restaurants. Coût annuel global de l’aventure : 7 à 8 millions par an. Mais Xavier Niel assure à l’AFP, « on est pas là pour avoir une forme de rentabilité ». L’équipe travaille actuellement à la conception d’une solution d’hébergement pour les entrepreneurs. 600 personnes pourront être logées dans une centaine d’appartements à une dizaine de minutes de la Halle Freyssinet, toujours dans cette idée de faciliter l’entrepreneuriat aux nouvelles générations.