Dans le  Top 5 des meilleurs avocats d’affaires français entre 2000 & 2015, Pierre Servan-Shreiber excelle dans les grandes batailles boursières de son temps, défendant la Société Générale contre les velléités de BNP, ou encore Arcelor lors de l’OPA hostile de Mittal. Partout où il va, il innove, séduit par son charisme, surprend par son instinct. Ses clients le sollicitent, ses adversaires le respectent, ses collaborateurs l’adulent.  

Lorsque vous ne connaissez pas Pierre Servan-Shreiber, vous ne pouvez soupçonner une telle bienveillance, une telle générosité. Passionné par la vie et les rencontres, il est doué d’une richesse intérieure attachante. Il cultive un look  de biker hyper décalé , bijouté façon Rock & Roll que seules certaines personnes peuvent se permettre de porter. Se mêle à ce cocktail un timbre de voix charismatique, aux mots choisis. Bref Pierre Servan-Schreiber est un homme avant tout passionné et passionnant !


Il y a 5 ans à peine, il quitte le grand cabinet international qu’il a contribué à mettre sur le devant de la scène parisienne et se lance dans une nouvelle aventure, la médiation. Il intervient principalement dans des situations de blocage au sein de groupes familiaux ou dans des disputes entre sociétés. « Le rôle de l’avocat dans la médiation est un rôle positif d’aide, de protection et de confidentialité absolue, les parties sont libres, aucune solution ne peut leur être imposée… La médiation n’a aucun inconvénient et devrait être une option envisagée chaque fois qu’un différend surgit »,  me confie t-il. 

Il est médiateur agréé auprès du CMAP (Centre de Médiation et d’Arbitrage de Paris), du CPR/CEDR (New York) et du CiArb (Londres).

Comment l’un des meilleurs avocat français, enseignant à HEC et Sciences Po, écrivain, père de 5 enfants, producteur d’huile d’olive, motard baroudeur à ses heures, défenseur de causes telles que la défense de la tribu amérindienne des Hopis dans le cadre de ventes aux enchères de masques sacrés… arrive à t-il à devenir le pilote de formule 1 de toutes ces activités ? 

Auréolé de tous les honneurs de la profession, ce défenseur passionné plaide également sans relâche en faveur des réfugiés politiques. Sa vie n’est faite que de rebondissements, d’opportunités qu’il sait valoriser et sublimer. Intellectuellement stimulant, il se réinvente à travers ses passions et ses émotions. 

Dans un tout autre registre ô combien inattendu, il co-écrit le livre « C’est tout moi » de Jessica Thivenin, l’influenceuse engagée des « Marseillais » aux 5,6 millions de « followers » au caractère bien trempé, amie d’enfance de ses enfants dans leur village de Provence. Ce sera l’un des plus gros best sellers de l’année 2019.

Son restaurant préféré : Papilles coffeehouse & restaurant : 77 rue  de Rochechouart / 75009 tenu par Elise sa fille

Son artiste préféré : Le talentueux David AIU Servan-Schreiber, son fils.