Après les vêtements et les bureaux, Kymono vient de lancer officiellement, le 4 mai, son offre d’événementiel pour les entreprises : Kymono Life. Un pari risqué pour un secteur en souffrance depuis plus d’un an mais qui suscite beaucoup d’espoir au sein de l’entreprise. Entretien avec son CEO, Olivier Ramel. 
 
Forbes France : Vous vous décrivez comme culture designers, mais qu’est-ce qu’un culture designer ? 
Depuis le 1er jour, nous croyons au pouvoir de la culture d’entreprise (c’est la clé de sa réussite), et notre métier c’est de designer la culture de nos clients à travers différents produits et différents services : vêtements, objets, aménagement de bureaux, conseil en culture, et maintenant les événements internes. Aujourd’hui les meilleures entreprises ont besoin d’attirer et de retenir les talents, elles ont besoin de prendre soin de leurs équipes moralement et physiquement, de créer un sentiment d’appartenance, de conserver la motivation des équipes, de les rendre fières, heureuses et efficaces. Elles ont donc besoin d’aligner leurs équipes avec leurs valeurs, leurs missions et leurs visions.
Notre vision : faire rayonner la culture des plus belles entreprises, et nous sommes le partenaire clé pour aider nos clients dans le monde entier, nous diffusons la tendance et la durabilité.
C’est pour ça que : WE ARE CULTURE DESIGNERS.
 
Pourquoi avoir choisi de se lancer dans l’événementiel en entreprise durant cette période trouble ? 
Lors de nos échanges avec nos clients, on s’est vraiment rendu compte que la crise sanitaire que nous traversons avait abîmé le lien social qui est si important pour garder une équipe alignée. La meilleure solution, c’est de créer des moments de vie incroyables et mémorables ! C’est donc assez naturellement qu’on s’est tourné, dès mai 2020, vers la construction de cette offre, et à l’aube de la reprise on s’est aperçu qu’il n’y avait pas de meilleur moment pour donner vie à la culture de nos clients et recréer ce lien qui fait la force des équipes. 
 
Comment se matérialise le besoin des salariés de reprendre des activités communes avec leur société ? 
Les rituels au sein d’une entreprise sont un des piliers majeurs de sa culture. Et l’accentuation du télétravail, voire de l’activité partielle, a inexorablement abîmé ces rituels. Certaines entreprises ont mis en place des activités digitales mais toutes ont besoin aujourd’hui de s’unir derrière un collectif fort, engagé et déterminé : leur équipe ! Que ce soient des séminaires off-sites, des team-buildings ou des workshops, ces moments de vie sont essentiels et peuvent avoir des impacts particulièrement importants sur la cohésion et donc la productivité globale. C’est encore plus le cas lorsque ces événements sont construits avec cet objectif.
 
Quels sont les objectifs de Kymono Life pour cette année de lancement ? 
Nous avons lancé Kymono Life dès novembre 2020 en sous-marin et avons pu compter sur près de 50 premiers clients. Cela nous a conforté dans l’idée qu’une telle proposition a une réelle plus-value. Nous avons testé plusieurs solutions et estimons qu’aujourd’hui nous avons la formule parfaite pour apporter à chaque entreprise un événement qui lui ressemble et qui lui sera utile. Notre objectif est donc désormais d’aider le maximum de clients à recréer de la convivialité et de la cohésion pour accompagner leur croissance.
 
Avez-vous prévu d’effectuer une première levée de fonds dans les mois à venir ?
Kymono Life n’est pas une entité différente, c’est une business unit du groupe Kymono, mais il se pourrait qu’il se passe des choses au sujet du financement dans les tuyaux d’ici la fin de l’année 2021… Stay tuned.