Les géants du web assurent leur assise auprès des jeunes travailleurs issus d’écoles de commerce et d’ingénieurs. Pour la première fois depuis la création du classement Universum, publié par Le Monde, Google passe devant LVMH au palmarès des entreprises préférées des jeunes cadres.

Google détrône pour la première fois LVMH dans la course à l’entreprise préférée des jeunes cadres. Le groupe de luxe, rétrogradé à la deuxième place, devance L’Oréal et Apple. L’attrait pour les géants du web semble se confirmer dans cette troisième édition du classement Universum. La société de conseil suédoise Universum, spécialisée dans la marque employeur, mesure l’attractivité des entreprises en deux temps : au printemps, auprès des étudiants des écoles de commerce et d’ingénieurs (palmarès qui existe depuis 1999), et à l’automne, auprès des salariés issus de ces même écoles. Depuis la création de ce deuxième volet du palmarès en 2015, LVMH figurait sur la première marche du podium, et depuis douze ans pour le classement réalisé auprès des étudiants d’écoles de commerce.

12 462 cadres ont ainsi pu désigner leurs entreprises favorites. Google apparaît comme « employeur numéro 1 » chez les cadres issus d’écoles de commerce, et en deuxième position, derrière Airbus, chez les salariés issus d’écoles d’ingénieurs.

Au cœur des préoccupations des jeunes travailleurs, rappelle Le Monde, l’équilibre vie personnelle-vie professionnelle, avoir le sentiment de contribuer à rendre les choses meilleures, et l’autonomie dans le travail. Des objectifs de carrière classés « prioritaires » et qu’incarnent des entreprises comme Google (1er), Apple (4ème) et Amazon (12ème, dès sa première entrée).

Côté méthodologie, les salariés interrogés sont invités à établir leur palmarès de 5 employeurs parmi une liste de 130 entreprises, libre à eux d’en proposer de nouvelles. Ainsi apparaissent chaque année de nouveaux noms, comme Michel et Augustin qui se place en 5ème position, l’entreprise ayant été plébiscitée au printemps par les étudiants.  

L’énergie chute

Les plus belles progressions sont à noter chez les médias avec le groupe TF1 qui gagne 35 places et le groupe M6 qui en gagne 33. Mais rien n’est homogène, Canal + perd 10 places.

Les chutes les plus importantes se situent dans le secteur de l’énergie : Veolia perd 42 places, EDF et Engie perdent 24 places, et General Electric 22.

Si la banque est de moins en moins populaire chez les ingénieurs qui se tournent vers des postes de consultants, elle l’est de plus en plus chez les commerciaux : Banque de France – 19 chez les ingénieurs contre + 41 chez les commerciaux ; Société générale – 12 contre + 20 ; et BNP – 9 contre + 3.