L’Artisanat : Terre d’Avenir Des Entrepreneurs

Fondés sur le savoir-faire et l’habile manipulation des outils, les métiers de l’artisanat existent depuis des milliers d’années. Contrairement aux idées reçues, l’artisanat ne concerne pas uniquement les objets transformés à partir de matières premières diverses et variées. Il concerne également la réparation et le dépannage au quotidien. En France, l’artisanat va donc bien au-delà des métiers d’art. Zoom sur l’artisanat et les artisans, terre d’avenir pour les entrepreneurs.

Définition de l’artisanat

A partir du moment où un professionnel exerce un métier manuel, en France, il est considéré comme un artisan, même si l’activité dans laquelle il est spécialisé est une activité secondaire. Un artisan, dans l’Hexagone, emploie moins de 10 salariés au sein de son entreprise. L’activité d’artisan est accompagnée de qualificatifs permettant de la définir plus précisément. On distinguera notamment l’artisanat d‘art, les maîtres artisans etc. et l’activité liée à l’artisanat est, comme le précise l’Insee, est une activité indépendante de production, de transformation, de réparation ou de prestation de service. Par ailleurs, plusieurs artisans peuvent s’associer au sein d’une même équipe.


Il est intéressant de noter, à propos de la définition de l’artisanat, qu’il n’existe aucune définition européenne des entreprises artisanales. La Commission européenne précise simplement, dans sa recommandation du 3 avril 1996, que les entreprises artisanales continuent d’être définies localement, en raison de leurs spécificités.

Focus sur les chiffres de l’artisanat en France

Les chiffres de la DGE (Direction Générale des Entreprises) du 1er janvier 2014 indiquent que 1 200 000 entreprises artisanales ont généré une valeur ajoutée de 107 milliards d’euros, représentant presque 10% de la valeur créée par les activités marchandes non agricoles et non financières.

Pour la plupart, les entreprises artisanales concernent des professionnels travaillant seuls, 62% ne comptant aucun salarié. En matière d’activités, les services ont la part belle, représentant 65% des entreprises d’artisanat en France.

Des différences notoires existent également en matière de profil, avec une majorité de chefs d’entreprise artisans ayant plus de 50 ans.

Aujourd’hui, l’artisanat occupe 12% de la population active française.

Des milliers d’artisans… et des métiers divers et variés

S’il est une caractéristique propre à l’artisanat en France, retenons la grande variété des métiers qu’il concerne. En pole position, on retrouve les métiers de l’industrie du bâtiment qui couvrent quasiment la moitié des activités artisanales avec 450 000 entreprises (49% des artisans). Parmi elles: plombiers, serruriers, peintres, électriciens… et autant de métiers liés aux services d’installation, de réparation et de dépannage au quotidien pour les professionnels et les particuliers.

Viennent ensuite les services qui représentent un peu moins d’un tiers des activités de l’artisanat en France aujourd’hui (29%). Il s’agit notamment des métiers de cordonnier, de couturier, de bijoutier ou encore les métiers liés à la beauté et à l’esthétique.

La production, bien que faiblement représentée par rapport aux spécialités mentionnées ci-dessus, concerne 14% des métiers de l’artisanat. Il s’agit notamment des métiers liés au traitement et à la fabrication de matières premières, quelles qu’elles soient.

Faisant face à l’industrie, les artisans spécialisés dans l’alimentation sont les boulangers, les chocolatiers, les bouchers, les volaillers et poissonniers qui sont 8% à représenter la gastronomie française dans toute sa splendeur. Des métiers de bouche où le savoir-faire et la qualité priment par-dessus tout.

Le domaine que l’on a tendance à associer d’emblée avec l’artisanat arrive en dernière position: il s’agit de l’artisanat d’art qui englobe près de 200 métiers différents. Ces derniers concernent la fabrication traditionnelle, la restauration ou encore la création.

L’avenir des métiers d’artisanat

Si artisanat rime avec tradition, il est important de se rappeler que l’artisanat est en constante évolution, variant au fur et à mesure des besoins, de la demande et des évolutions technologiques. A titre d’exemple, les métiers liés aux produits écologiques, à l’environnement et à l’éthique ont le vent en poupe. Les technologies permettent à la fabrication et à la production des outils d’être plus efficace, optimisant ainsi la productivité des artisans tout en conservant l’aspect traditionnel et authentique de leur métier.

Les métiers d’artisanat restent encore peu connus et sujets à de nombreuses idées reçues. Il n’en reste pas moins que l’artisanat permet à de nombreux individus, quel que soit leur niveau de diplôme, de s’épanouir dans un domaine qu’ils connaissent, qu’ils aiment et dans lequel ils exploitent pleinement leur potentiel. Des milliers d’hommes et de femmes qui ne demandent qu’à mettre leur savoir-faire à la disposition de particuliers et de professionnels sachant reconnaître la qualité des services fournis ou des produits proposés.

Artisanat