Depuis 2010, et pour certains même un peu avant, ils ont porté leur équipe à bout de bras ou ont brillé par leurs performances individuelles hors du commun. Forbes France vous présente les 10 sportifs français qui ont marqué les années 2010 et qui ont influencé durablement leur discipline en France. Et au-delà.

 


1. Antoine Griezmann – Football

Le natif de Mâcon incarne à lui seul la belle histoire du football hexagonal des dix dernières années. L’été 2010, alors que ses aînés refusent de descendre du bus, il est champion d’Europe des moins de 19 ans. Fin 2012, il est suspendu un an après une sortie nocturne à trois jours d’un match crucial des espoirs contre la Norvège. En 2014, ses larmes ont ému tout le pays après l’élimination de la France en quarts de finale du mondial. En 2016, il porte la France en finale – perdue – de l’Euro. Avant d’être sacré champion du monde en 2018.


2. Tony Parker – Basket

Le plus grand basketteur français de l’histoire vient de prendre sa retraite à 37 ans. Si son talent a aussi éclaboussé le début du siècle, il a totalisé ces dix dernières années deux titres de champion NBA avec son équipe des Spurs de San Antonio. Surtout, en 2013, il a atteint la consécration tant attendue avec l’équipe de France en remportant le championnat d’Europe, premier titre international des Bleus. Il est également depuis 2014, président et actionnaire majoritaire de l’ASVEL, qui a remporté deux titres de champion de France en quatre ans.

3. Teddy Riner

Sa série de 152 victoires depuis 2010, exceptionnelle, ne suffit pas à raconter la domination de Riner dans son sport. Avec ses 10 titres de champion du monde, ses cinq titres de champion d’Europe, et ses deux médailles d’or olympiques, il balaye depuis dix ans toute concurrence sur les tatamis. Ses 2,04 mètres et ses 131 kilos font même des apparitions dans des pubs pour Ford.

4. Nikola Karabatic

La France domine le handball mondial depuis 10 ans, et s’il ne fallait retenir qu’un joueur, comment passer à côté de l’arrière du PSG ? De Montpellier à Kiel en Allemagne, puis à Barcelone en Espagne, il a gagné tous les championnats nationaux auxquels il a participé depuis 2001 – sauf, cas unique donc, en 2012. Dans les années 2010, il a remporté une ligue des champions, deux fois les JO, trois championnats du monde et deux d’Europe, et a été nommé deux fois joueur de l’année par l’EHF.

5. Martin Fourcade

Aux côtés du Norvégien Ole Einar Bjørndalen, il est le GOAT du biathlon international. L’ogre catalan est le seul à avoir remporté 7 classements généraux de la coupe du Monde. Avec également 7 médailles d’or olympique et 5 d’argent, il est sans conteste le sportif français le plus médaillé des JO. Il a rejoint Jean-Claude Killy au palmarès des Français triples champions olympiques lors d’une même olympiade après ses trois titres à PyeongChang en 2018.

6. Tony Estanguet – Canoë 

Il est devenu une figure phare du sport national, tant sur le terrain que dans les institutions. En remportant le titre olympique de slalom à Londres en 2012, il est devenu le premier Français à remporter trois médailles d’or à trois JO différents. Après avoir intégré le CIO en 2013, il est nommé co-président de la candidature de Paris aux JO 2024. Avant d’être élu en 2017, président du comité d’organisation des jeux de Paris.

7. Renaud Lavillenie

Dans un athlétisme tricolore qui fait grise mine, trois dieux du stade se détachent, Yohan Diniz, Kevin Mayer et bien sûr Renaud Lavillenie. Trois fois champions d’Europe et surtout champion olympique en 2012 à Londres, première médaille d’or française en athlétisme depuis 1996, il a battu en 2014 le record de Serguei Bubka, vieux de 21 ans, en franchissant 6m16. Seule ombre au tableau, il n’a jamais été champion du monde. Et vu la relève derrière lui, il ne le sera sans doute jamais.

8. Raphaël Varane

A 26 ans, le défenseur du Real Madrid a un palmarès de légende. Avec le Real Madrid, où il joue depuis 2011, il a gagné deux championnats d’Espagne et surtout quatre ligue des champions. Après une élimination en quart de finale du mondial 2014 contre l’Allemagne, où il perd un duel décisif face au défenseur allemand Mats Hummels, il forme en 2018 une charnière intraitable avec le Barcelonais Samuel Umtiti pour mener la France vers un deuxième titre mondial, 20 ans après 1998.

9. Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron

On n’avait pas vu pareille domination depuis quarante ans. A respectivement 24 et 25 ans, le duo de danse sur glace est quintuple champion de France, quintuple champion d’Europe, et quadruple champion du monde, avec un record du monde pulvérisé en mars dernier au Japon. Ultra dominateurs dans leur discipline, il ne leur manque plus que l’or olympique, qui leur a échappé en 2018 à PyeongChang pour une bête histoire de robe décousue.

10.  Sébastien Ogier – Rallye

Le WRC en France, c’est une affaire de Sébastien. Après la domination sans partage de Sébastien Loeb de 2004 à 2012 où l’Alsacien a remporté 9 titres de champion du monde en WRC, c’est son homonyme du nom d’Ogier qui a pris la relève. De 2013 à 2018, chez Volkswagen puis au volant d’une Ford, il emporte 6 titres mondiaux. En 2019, il passe chez Citroën, dont Loeb a fait les belles heures. Il termine la saison à la troisième place. La fin d’un cycle ?

Bonus : Killian Mbappé – Football

En mars, il faisait la Une de Forbes France à l’occasion des 30 under 30 2019. Déjà champion du Monde et triple champion de France, l’attaquant du PSG accumule les records de précocité. S’il n’a explosé qu’à la fin des années 2010, il sera sans conteste l’un des plus grands footballeurs de la décennie à venir.

 

Lire aussi : Killian Mbappé, Naissance D’Une Légende