Alors que les adolescents accumulent les médailles dans des sports comme le skateboard et la gymnastique aux Jeux olympiques de Tokyo, certains olympiens ont l’âge et l’expérience de leur côté, car ils représentent leur pays aux JO depuis des décennies.

 

Faits marquants

  • L’athlète la plus âgée en compétition aux Jeux de Tokyo est l’équestre australienne Mary Hanna, âgée de 66 ans, qui représente son pays aux Jeux olympiques pour la sixième fois.
  • Elle est rejointe par un autre cavalier australien, Andrew Hoy, qui, à 62 ans, est l’athlète olympique masculin le plus âgé de l’histoire de l’Australie et qui a participé pour son pays à un nombre record de huit éditions.
  • En gymnastique féminine, un sport dominé par les adolescents, Oksana Chusovitina, 46 ans, originaire d’Ouzbékistan, est entrée dans l’histoire cette semaine en devenant la femme la plus âgée à participer à des compétitions de gymnastique olympique. Oksana Chusovitina, qui a longtemps été la favorite des fans et de ses collègues et qui prévoit de prendre sa retraite après les Jeux de cet été, a reçu une ovation après avoir échoué à se qualifier pour la finale du saut ce week-end.
  • Santiago Raul Lange, un marin argentin de 59 ans, participe à ses sixièmes Jeux à Tokyo, malgré la perte de 80 % d’un de ses poumons lors d’une bataille contre le cancer du poumon en 2015, après laquelle il a remporté une médaille d’or aux Jeux de Rio en 2016.
  • La tireuse Nino Salukvadze, 52 ans, a participé à sa première de neuf olympiades aux Jeux de Séoul en 1988 sous l’Union soviétique – depuis sa désintégration en 1991, elle a représenté la Géorgie, et aux Jeux de Rio en 2016, elle a eu l’occasion unique de participer aux mêmes Jeux que son fils, Tsotne Machavariani, également tireur.

 

Nombre important

54 ans. C’est la différence d’âge entre Mary Hanna, 66 ans, la plus ancienne concurrente des JO 2020, et Hend Zaza, 12 ans, prodige syrienne du tennis de table, la plus jeune.

Fait surprenant

L’athlète le plus âgé de l’histoire olympique moderne est Oscar Swan, un tireur suédois qui avait 72 ans lorsqu’il a remporté une médaille d’argent aux Jeux de 1920 à Anvers.

 

Contexte clé

Il n’y a pas d’âge minimum universel pour les olympiens fixé par le Comité international olympique, mais certains sports individuels ont des limites d’éligibilité. Les gymnastes, par exemple, doivent avoir 16 ans pour participer aux Jeux, tandis que les boxeurs doivent avoir 18 ans mais pas plus de 40 ans.

 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Carlie Porterfield

<<< À lire également : JO de Tokyo 2020 : La gymnaste américaine Simone Biles déclare forfait pour le concours général >>>