Avec son film “Adieu les cons”, Albert Dupontel écrase cette 46eme édition des César. Il remporte sept prix, d’un film qui sera resté seulement 9 jours en salle (confinement oblige) et aura totalisé un peu plus de 700 000 entrées. Voici le palmarès d’un secteur en crise touché de plein fouet par les mesures sanitaires. Les salles obscures n’ont jamais été aussi obscures.

Voici le palmarès de cette édition qui s’est tenue à l’Olympia, quasiment à huis clos.

  • Meilleur film: “Adieu les cons” d’Albert Dupontel
  • Meilleure réalisation: Albert Dupontel pour “Adieu les cons”
  • Meilleure actrice: Laure Calamy dans “Antoinette dans les Cévennes”
  • Meilleur acteur: Sami Bouajila dans “Un fils”
  • Meilleure actrice dans un second rôle: Emilie Dequenne dans “Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait”
  • Meilleur acteur dans un second rôle: Nicolas Marié dans “Adieu les cons”
  • Meilleur espoir féminin: Fathia Youssouf dans “Mignonnes”
  • Meilleur espoir masculin: Jean-Pascal Zadi dans “Tout simplement noir”
  • Meilleur premier film: “Deux” de Filippo Meneghetti 
  • Meilleur scénario original: Albert Dupontel pour “Adieu les cons”
  • Meilleure adaptation: Stéphane Demoustier pour “La fille au bracelet”
  • Meilleure musique originale: Rone pour “La nuit venue”
  • Meilleur film étranger: “Drunk” de Thomas Vinterberg
  • Meilleur film d’animation: “Josep” d’Aurel
  • Meilleur documentaire: “Adolescentes” de Sébastien Lifshitz 
  • Meilleur décor: Carlos Conti pour “Adieu les cons”
  • Meilleur costume: Madeline Fontaine pour “La bonne épouse”
  • César des lycéens: “Adieu les cons” d’Albert Dupontel