L’aéroport est devenu pour beaucoup d’entre nous une partie intégrante de notre vie professionnelle, à tel point qu’il n’est plus possible de simplement considérer le temps passé à voyager comme perdu. On attend à la place que nous tirions parti de la situation et que nous travaillions là où nous pouvons et quand nous pouvons.

Cependant, cela s’avère souvent plus facile à dire qu’à faire. Les aéroports peuvent être agités, bruyants, et pénibles, surtout si vous ne travaillez pas dans un salon privé. C’est pourquoi PowWowNow a réalisé une étude approfondie afin d’établir quels aéroports parmi les 50 plus visités au monde sont les meilleurs pour télétravailler, et lesquels sont les pires.

L’entreprise a créé un score mesuré sur 10 pour chaque aéroport, prenant en compte le débit du WiFi et son accessibilité, la ponctualité des vols, le nombre de salons disponibles, le nombre de voyageurs en 2017, leur satisfaction, et la qualité générale du service. Ces facteurs ont été choisis afin de prendre en compte non seulement la facilité à se connecter pour travailler, mais aussi l’environnement et le confort de l’aéroport, qui influent sur les conditions de travail.

Les 10 meilleurs pour le télétravail

Le grand vainqueur est l’aéroport japonais de Narita, qui réalise un beau score dans chaque catégorie. Avec ses 30 salons, et moins de voyageurs que les autres aéroports (un peu plus de 40 millions), l’endroit propose de nombreuses solutions pour travailler, ainsi que du WiFi gratuit. On trouve aussi l’aéroport thaïlandais de Suvarnabhumi et l’aéroport londonien d’Heathrow (avec un nombre impressionnant de 44 salons) dans le top 10, mais aucun aéroport américain n’a été retenu.

 

Les dix meilleurs aéroports, classés selon leur score. Photo : Powwownow

 

Les 10 pires pour le télétravail

En revanche, il existe beaucoup d’aéroports qu’il vaut mieux éviter si vous voulez réussir à faire avancer votre travail. Contrairement au top 10, ce classement fait la part belle aux Etats-Unis, avec 5 aéroports listés ! Le pire d’entre tous est l’aéroport Hartsfield-Jackson d’Atlanta : non content d’être le plus fréquenté au monde, avec un incroyable total de 103 902 992 voyageurs en 2017, il ne compte que 15 salons, ce qui permet difficilement d’échapper à l’agitation. La qualité de service et la ponctualité des vols reçoivent en revanche de bonnes notes.

Les aéroports américains de Newark, O’Hare, Orlando et Denver font également partie du classement. Un autre aéroport fréquenté qui déçoit est l’aéroport londonien de Gatwick, deuxième sur la liste et bon dernier en ce qui concerne la satisfaction des voyageurs. Vous êtes prévenu !

 

Les aéroports américains représentent cinq des dix pires aéroports pour le télétravail. Photo : Powwownow

 

Les 50 aéroports

Les résultats détaillés pour les 50 aéroports sont disponibles sur PowWowNow. Le score WiFi peut être de 0 (pas de WiFi dans les salons), 0,5 (WiFi payant dans les salons), ou 1 (WiFi gratuit dans les salons).