Le classement « Best of the World 2022 » de National Geographic célèbre la nouveauté, la différence et l’influence alors que la pandémie transforme la manière dont les voyageurs voient le monde.

 

Pour le classement 2022, les équipes éditoriales de National Geographic à travers le monde ont sélectionné 25 destinations incontournables, réparties en cinq catégories : Nature, Aventure, Durabilité, Culture et histoire et Famille. Les différentes catégories du classement 2022 comprennent un certain nombre de sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO en l’honneur des 50 ans de la création du patrimoine mondial.

De la « prochaine grande destination de safari » à Caprivi, en Namibie, au Blackwater National Wildlife Refuge sur la côte est du Maryland, en passant par les anciennes montagnes et traditions du thé du Yunnan, en Chine, le classement de cette année explore des lieux inspirants.

« Si la pandémie a bloqué nombre de nos projets de voyage pendant près de deux ans, notre appétit pour les voyages nouveaux et marquants n’a fait que croître », déclare George Stone, rédacteur en chef de National Geographic Travel, à l’initiative du classement des 25 destinations incontournables en 2022. « À bien des égards, la pandémie a offert aux voyageurs et aux communautés du monde entier un moment de réflexion et de rassemblement pour mieux appréhender la manière dont nous explorons le monde. »

Voici les 25 destinations incontournables de National Geographic en 2022. Pour davantage d’informations, consultez le classement complet.

 

CLASSEMENT NATURE

Classement des 25 destinations incontournables
Lac Baïkal, Russie. | Source : Getty Images

 

La bande de Caprivi, Namibie. Cette étroite bande de terre, qui s’avance vers l’est, à l’extrême nord du pays, est un territoire vert et célèbre pour sa faune. La présence des fleuves Okavango, Kwando, Chibe et Zambèze crée un habitat idéal pour de nombreuses espèces animales.

Le lac Baïkal, Russie. Le lac Baïkal est si vaste et si profond que de nombreux locaux considèrent qu’il s’agit d’une mer. D’une superficie de 31 722 km2, ce lac est une merveille naturelle. Cependant, le lac Baïkal rencontre de nombreux problèmes. En effet, bien qu’il soit inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, il souffre d’une pollution constante, du récent affaiblissement des mesures gouvernementales pour sa protection ainsi que de nouvelles menaces comme le développement du tourisme de masse. Pour autant, les touristes peuvent contribuer à la sauvegarde du lac et de ses paysages variés (toundra, steppe, forêt boréale et plages vierges) en se portant volontaire auprès de la Great Baikal Trail Association, un groupe environnemental à but non lucratif qui a mis en place un itinéraire de randonnée autour du lac.

Nord du Minnesota, États-Unis. Éteignez les lumières et vous pourrez observer plusieurs milliers d’étoiles scintiller dans le ciel nocturne de cette région éloignée qui borde la province canadienne de l’Ontario. La pollution lumineuse y est faible, voire inexistante, et les habitants sont déterminés à ce que cela reste ainsi. L’initiative transfrontalière Heart of the Continent Dark Sky vise à transformer la région en l’une des principales destinations touristiques pour observer le ciel étoilé.

Réserve de la forêt Maya, Belize. La course à la préservation de l’une des plus grandes forêts tropicales encore présentes sur le continent américain a récemment connu un grand coup d’accélérateur. En effet, une coalition d’organisations internationales, dirigée par Nature Conservancy, a acheté 950 km2 de forêt tropicale dans le nord-ouest du Belize pour créer une réserve baptisée Belize Maya Forest (littéralement, forêt Maya du Belize). En plus de sauvegarder l’une des forêts les plus riches en biodiversité au monde, cette nouvelle zone protégée vient combler une immense lacune dans un corridor vital pour la faune sauvage, qui va du sud-est du Mexique au Belize en passant par le Guatemala.

Victoria, Australie. Roulez le long de la Great Ocean Road pour observer les jeunes repousses de la flore qui a brûlé lors des incendies de 2019 et de 2020. Ces catastrophes ont entraîné la mort de près de trois douzaines de personnes de plus d’un milliard d’animaux sauvages.

 

CLASSEMENT AVENTURE

Classement des 25 destinations incontournables
Jardins de Giverny, France. | Source : Getty Images

 

Piste cyclable la Seine à Vélo, France. La Seine à Vélo est une nouvelle piste cyclable dont les payasses sont dignes d’un tableau de Claude Monet. La maison et les célèbres nénuphars de Giverny se trouvent d’ailleurs sur le parcours. Inauguré en 2020, ce parcours de 15 étapes et de 420 km reliant Paris à la mer offre d’autres chefs-d’œuvre moins connus comme l’art de rue coloré du Canal Saint-Denis à Paris. Les cyclistes peuvent également découvrir des zones naturelles protégées, comme la réserve ornithologique de la Grande Noé en Normandie.

Sentier Nepisiguit, Nouveau-Brunswick, Canada. Selon une célèbre légende sur le rocher en forme de tortue près des chutes Nepisiguit, dans la province canadienne du Nouveau-Brunswick, une fois que la tortue (baptisée « Egomoqaseg » ou « rocher comme un navire en mouvement ») sera complètement sortie de l’eau, ce sera la fin du monde pour le peuple Mi’gmaq. Les chutes se situent sur une route migratoire millénaire des Premières nations, transformée depuis en une longue piste de randonnée. S’étendant sur près de 58 km le long de la rivière Nepisiguit, le Sentier Nepisiguit Mi’gmaq Trail, au relief accidenté, suit d’anciens sentiers utilisés par le peuple Mi’gmaq.

Costa Rica. Le Camino de Costa Rica, qui traverse tout le pays, des Caraïbes au Pacifique, est la destination idéale pour découvrir la vie loin des sentiers battus. Cet itinéraire de randonnée en 16 étapes suit principalement les routes publiques tout en traversant des villages et des villes isolés, des terres indigènes et des zones naturelles protégées. Il est conçu pour stimuler l’activité économique dans les milieux ruraux. Les familles locales, les organisations à but non lucratif et un réseau de micro-entrepreneurs (comme les producteurs de miel Ecomiel ou la ferme biologique Finca El Casquillo) fournissent la plupart des hébergements, de la nourriture, des visites et autres services aux randonneurs.

Les Palaos. Si vous avez toujours rêvé de nager au milieu des requins, cette destination du classement est faite pour vous ! En outre, afin d’aider à protéger la culture et l’environnement de l’archipel des effets négatifs du tourisme, le tampon sur votre passeport comprendra, à votre arrivée, le Palau Pledge que tous les visiteurs doivent signer. Ce faisant, les touristes promettent que « les seules empreintes que je laisserai seront celles qui s’effaceront. » Reconnues par le projet « Pristine Seas » de National Geographic comme l’un des écosystèmes marins les plus riches de la planète, les eaux du pays sont préservées au sein d’un sanctuaire marin national. D’une superficie de 473 968 km2, ce sanctuaire est l’une des plus grandes zones marines protégées au monde : la pêche y est interdite. Plus de 700 espèces de coraux et 1300 espèces de poissons ont trouvé refuge dans ce sanctuaire, dont une variété éblouissante de requins.

Arapahoe Basin, Colorado. Il vous faudra escalader les montagnes Rocheuses, la plus haute via ferrata d’Amérique du Nord, pour bénéficier d’une vue imprenable sur la Continental Divide. La « voie ferrée » d’Arapahoe Basin (une célèbre voie d’escalade) commence au pied des falaises granitiques des Rocheuses. Un coup d’œil en contrebas permet d’observer un paysage érodé, parsemé de mousse verte, de flore rose et violette et de jardins de roches créés par les falaises elles-mêmes.

 

CLASSEMENT CULTURE ET HISTOIRE

Classement des 25 destinations incontournables
Hokkaido, Akan Mashu National Park, Japon. | Source : Getty Images

 

Hokkaidō, Japon. Deux nouveaux musées permettront aux visiteurs d’Hokkaidō, l’île principale la plus au nord et la plus spectaculaire du Japon, d’en apprendre davantage sur les Aïnous, le peuple indigène originaire de cette région nippone : le musée et parc national du peuple aïnou (plus connu sous le nom de « Upopoy », qui signifie « chanter au sein d’un grand groupe ») et du musée de la culture aïnoue de Nibutani. Marginalisés depuis la fin des années 1800, les Aïnus ont obtenu plusieurs protections juridiques en 2019. Les visiteurs pourront découvrir les coutumes aïnoues, profondément ancrées dans le respect et la gratitude envers la nature. À seulement 30 minutes au sud-ouest, vous pourrez vous imprégner de la nature à Noboribetsu Onsen, la première station thermale d’Hokkaidō, dans le parc national de Shikotsu-Toya.

Les montagnes de Jingmai, Yunnan, Chine. Destination du classement célèbre pour son thé et située dans la province chinoise du Yunnan, cette région est le point de départ de la légendaire ancienne route du thé à cheval. Il s’agit de l’un des plus anciens paysages culturels de Chine et il devrait bientôt être inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Les anciennes plantations de thé sombre pu’er des montagnes Jingmai constituent la plus grande plantation de thé ancien cultivée artificiellement au monde. Les plus anciens théiers ont 1400 ans !

Tin Pan Alley, Londres. Malgré les réticences des puristes du punk et du rock, Tin Pan Alley (le surnom de Denmark Street, ancienne plaque tournante de l’industrie musicale britannique) promet un séjour 100 % bonnes notes. Autrefois bordée d’éditeurs de musique, de studios d’enregistrement, de salles de répétition et de clubs peu éclairés, cette petite rue de Londres a contribué à lancer le mouvement punk britannique et des stars légendaires comme David Bowie, Elton John ou les Rolling Stones. Aujourd’hui, cette tranche d’histoire emblématique est en train de revivre grâce au projet « Outernet London », un nouveau quartier de divertissement du West End.

Procida, Italie. La ville insulaire de Procida a été choisie comme capitale italienne de la culture 2022, avec pour thème La cultura non isola (littéralement, La culture n’isole pas). Située à 40 minutes de ferry au sud-ouest de Naples, Procida profitera de cette année sous les projecteurs pour illustrer l’importance de la culture, en particulier en période d’incertitude. La municipalité compte organiser plusieurs évènements culturels tels que des expositions d’art contemporain, des festivals et des spectacles pendant 300 jours afin d’encourager les voyages responsables tout au long de l’année.

Atlanta, Géorgie. À l’avant-garde du changement social, cette ville américaine unique est le berceau du mouvement des droits civiques, la patrie de Coca-Cola et de la culture hip-hop. Facilement accessible à pied ou à vélo par le BeltLine Eastside Trail, le quartier d’Old Fourth Ward mêle vie nocturne et sites historiques, comme le Martin Luther King Jr. National Historical Park ou la bibliothèque et le musée présidentiels Jimmy Carter.

 

CLASSEMENT DURABILITÉ

Classement des 25 destinations incontournables
Parc National de Yasuni, Équateur. | Source : Getty Images

 

Parque Nacional Yasuní, Équateur. En reconnaissance de l’importance mondiale de l’Amazonie, la France lutte contre la déforestation du parc national Yasuní dans l’est de l’Équateur, désigné comme réserve de la biosphère par l’UNESCO en 1989. Le parc abrite des acajous, des goyaviers, des anthuriums, des palmiers et des fougères d’un vert hypnotisant. Il est le premier des cinq sites pilotes du programme TerrAmaz financé par la France, une initiative de quatre ans lancée fin 2020 pour soutenir le développement durable et sauvegarder la biodiversité dans la forêt amazonienne du Brésil, de la Colombie, de l’Équateur et du Pérou. Considéré comme l’un des endroits les plus riches en biodiversité de la planète, le parc national de Yasuní abrite également de nombreuses espèces animales comme des fourmiliers, des capybaras, des paresseux, des atèles et environ 600 espèces de toutes les couleurs. Dans les rivières Napo et Curaray qui bordent le parc, les visiteurs peuvent observer le dauphin de l’Amazone, une espèce énigmatique et menacée.

Vallée de la Ruhr, Allemagne. La production minière et sidérurgique dominait autrefois la vallée de la Ruhr, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, dans l’ouest de l’Allemagne. Aujourd’hui, la région réaffecte les anciens terrils (monticules de déchets miniers) et les sites industriels en parcs et espaces culturels en plein air. Le plus célèbre d’entre eux est le complexe industriel de la mine de charbon de Zollverein, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, qui abrite une piscine en plein air, une patinoire et des sentiers de randonnée.

Łódź, Pologne. Nommée Ville UNESCO du cinéma depuis 2017 pour sa riche culture cinématographique, Łódź est une ville de 700 000 habitants située dans le centre de la Pologne. Aux XIXe et XXe siècles, la ville était un important centre de fabrication de textiles. Aujourd’hui, le Hollywood polonais renverse le scénario de son passé industriel pour créer un avenir plus vert. Ces dernières années, Łódź a adopté de nouvelles technologies écologiques comme l’utilisation de combustibles dérivés des déchets ou de biomasse pour chauffer les maisons. Près d’un tiers de la ville est constitué d’espaces verts. Dans les anciennes zones industrielles de la ville, les usines renaissent en tant que parcs, centres culturels, résidences et espaces commerciaux. L’endroit le plus branché est l’OFF Piotrkowska, un quartier bourdonnant d’art, de design, de restaurants et de clubs installé dans une ancienne filature de coton.

Les gorges du Columbia, Oregon/Washington, États-Unis. À cheval entre l’Oregon et Washington, cette zone s’étale sur près de 118 573 hectares le long du fleuve Columbia. La région attire plus de deux millions de visiteurs par an. Une coalition à but non lucratif contribue à réduire l’impact des touristes sur la nature et la culture locales. Cette collaboration est devenue un modèle pour d’autres régions qui souhaitent adopter une économie touristique durable.

Parc national de Chimanimani, Mozambique. Réelle réussite en termes de conservation, ce parc créé en octobre 2020 est l’un des plus récents parcs nationaux du Mozambique. Il se trouve à la frontière montagneuse du pays avec le Zimbabwe et abrite le plus haut sommet du Mozambique, le mont Binga. Autrefois, le parc était peuplé d’éléphants, de lions et d’autres espèces sauvages. Bien que le braconnage ait décimé les populations d’animaux sauvages pendant des décennies, il reste un petit nombre d’éléphants, ainsi qu’au moins 42 autres espèces de mammifères et une variété incroyable de plantes et d’oiseaux. Le parc Chimanimani est l’un des grands parcs africains à se relever peu à peu de la guerre.

 

CLASSEMENT FAMILLE

Classement des 25 destinations incontournables
Alhambra, Grenade, Espagne. | Source : Getty Images

 

Croisière sur le Danube. La navigation sur le Danube peut donner l’impression de voyager dans un royaume de contes de fées avec ses paysages ornés de châteaux, de villes médiévales et de palais majestueux qui contribuent à donner vie à l’histoire européenne. Le fleuve traverse dix pays européens (l’Allemagne, l’Autriche, la Bulgarie, la Croatie, la Hongrie, la Moldavie, la Roumanie, la Serbie, la Slovaquie et l’Ukraine) et la plupart des itinéraires de croisière sur le Danube comprennent des arrêts dans au moins quatre d’entre eux, avec des croisières spéciales pour les familles proposant des activités à terre adaptées aux enfants.

Grenade, Espagne. Construit comme une ville-palais par les sultans nasrides du XIIIe siècle (les souverains de la plus longue et dernière dynastie musulmane de la péninsule ibérique), l’Alhambra est considéré comme le joyau architectural maure d’Europe. Ce site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO repose sur une colline au-dessus de Grenade, l’une des villes les plus pittoresques d’Espagne. La magie mathématique qui est présente est particulièrement fascinante pour les familles : les mosaïques complexes, les arabesques (un motif répétitif et stylisé sur un dessin floral ou végétal) et le muqarnas (voûtes ornementales) font de l’Alhambra un chef-d’œuvre de beauté géométrique et une salle de classe colorée idéale pour que les enfants découvrent certains concepts mathématiques comme les formes, la symétrie, les proportions et les mesures.

Bonaire. C’est l’une des destinations du classement dotée d’un soleil éblouissant, d’une mer turquoise, de palmier, de plages de sable fin et d’une atmosphère décontractée. L’île de Bonaire est une destination tropicale idyllique. Souvent comparée aux autres îles des Caraïbes, l’île de Bonaire (21 000 habitants) est calme et encore relativement sauvage et intacte. Au large de ses côtes se trouve l’une des plus anciennes réserves marines du monde, le Bonaire National Marine Park, une réserve qui s’étend sur 2700 hectares de récifs coralliens, de prairies sous-marines et de mangroves où les plongeurs peuvent observer jusqu’à 57 espèces de coraux et plus de 350 espèces de poissons différentes.

Lycie, Turquie. Le peuple nomade des Yörüks parcourait autrefois les plateaux de la riviera turque. Aujourd’hui sédentarisés, les Yörüks ont conservé nombre de leurs coutumes millénaires. Dans la région historique de la Lycie, au sud-ouest de l’Anatolie, dans la péninsule de Teke, les Yörüks mènent une vie semi-nomade avec leurs tentes, leurs tapis kilim, leurs troupeaux, leurs chiens de berger et la transhumance de leur bétail, le tout dans un décor montagneux méditerranéen rempli d’oliviers. Ces dernières années, les touristes ont commencé à associer les merveilles de la Lycie à la vie des Yörüks. Les familles peuvent parcourir une partie de la célèbre voie lycienne et visiter des sites antiques tels que Patara, Xanthos ou Letoon. Les enfants ne sauront plus où donner de la tête entre la fabrication de sirop de grenade, la cuisine de pâtisseries locales, la traite des chèvres en la récolte des olives.

L’Eastern Shore du Maryland, États-Unis. L’histoire du Underground Railroad traverse les cours d’eau, les zones humides, les marécages et les marais du comté de Dorchester, sur la côte est du Maryland. C’est là que la plus célèbre des chefs de réseau de l’Underground Railroad, Harriet Tubman, est née en tant qu’esclave, a grande et a perfectionné ses multiples compétences qu’elle a ensuite utilisées pour s’échapper vers la liberté en Pennsylvanie. À 13 reprises elle est retournée dans le Maryland pour sauver plus de 70 de ses amis et membres de sa famille réduits en esclavage. Son histoire héroïque est racontée au Harriet Tubman Underground Railroad Visitor Center.

 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Cecilia Rodriguez

<<< À lire également : Parmi les sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, Lyon devance désormais Paris sur Instagram ! Découvrez le classement mondial des lieux plébiscités >>>