Pour la quatrième année consécutive, le réseau social professionnel LinkedIn publie son classement des entreprises les plus attractives, là où les Français rêvent le plus de travailler. 

Quatre banques aux cinq premières places, on peut dire que la finance a encore le vent en poupe. En tout cas sur LinkedIn. Le plus grand réseau social professionnel a publié sa quatrième édition du classement des 25 entreprises les plus courtisées de France. 


Premier enseignement de ce classement : les banques se taillent la part du lion. BNP Paribas est leader du classement, devant la “So gé”, puis BPCE (Caisse d’épargne, Banque populaire). Le Groupe Crédit agricole est cinquième. C’est LVMH qui s’est intercalé en quatrième position. Entre les opportunités de carrière, les salaires confortables et leurs forces discursives, les banques n’ont guère de mal à séduire les utilisateurs du réseau. 

On remarque assez rapidement un tropisme très franco-français dans ce ranking : sur les 25 compagnies classées, seules trois d’entre elles sont étrangères. Il s’agit de EY (Grande-Bretagne), Salesfoces (Etats-Unis) et Alphabet (Etats-Unis aussi). 

Comme l’a relevé Linkedin, les GAFA ne séduisent plus tant que ça. Alpahabet, maison-mère de Google n’est que 20e du classement. 

 

Méthodologie :

Pour réaliser ce classement, les data scientists de Linkedin ont évalué les entreprises dans quatre domaines : l’intérêt pour l’entreprise, les interactions avec ses employés, l’intérêt pour les offres d’emploi publiées et la rétention des salariés. L’intérêt pour l’employeur est mesuré par le nombre de nouveaux abonnés, non salariés de l’entreprise, à sa page LinkedIn. L’engagement avec les salariés correspond au nombre de consultations des profils des salariés par des non-salariés. L’intérêt pour les offres d’emploi prend en compte la fréquence à laquelle les candidats consultent les offres d’emploi (diffusées gratuitement ou payantes) et y postulent. La rétention des salariés est mesurée par la part des salariés qui restent pendant au moins un an dans l’entreprise.

Pour être éligibles, les entreprises doivent compter au moins 500 salariés au 1er février et ses effectifs ne doivent pas avoir diminué au cours des 12 derniers mois (d’après les données LinkedIn Talent Insights). Seules les sociétés-mères peuvent faire partie du classement, les filiales majoritaires étant incluses dans le résultat global. Toutes les données sont pondérées en fonction de la taille des entreprises. La méthodologie et les données concernent la période du 1er février 2018 au 31 janvier 2019. Toutes les données sont agrégées et anonymisées afin de protéger les informations privées des membres.

Ont été exclus : les cabinets de recrutement, les organismes à but non lucratif, les établissements d’enseignement et les organismes publics. Comme pour toutes nos listes, LinkedIn et sa maison-mère Microsoft ne sont pas prises en considération.

 

Top 25 des entreprises les plus attractives en France en 2019 :

1. BNP Paribas

2. Société Générale

3. Groupe BPCE

4. LVMH

5. Groupe Crédit Agricole

6. AXA

7. ENGIE

8. Groupe Bouygues

9. L’Oréal

10. Orange

11. VINCI

12. Airbus

13. Safran

14. Nexity

15. AccorHotels

16. CHANEL

17. Carrefour

18. Groupe Casino

19. Capgemini

20. Alphabet

21. Total

22. Sanofi

23. Salesforce

24. EY

25. Groupe Renault