Une semaine après les premiers coups de pédale du Tour de France 2019 à Bruxelles, Sortlist dresse le classement des marques les plus influentes du peloton. Et à ce petit jeu, la logique sportive n’est pas forcément respectée…

La 106e édition du Tour de France n’a débuté que depuis quelques jours, mais il est déjà possible d’établir un premier classement de l’épreuve : celui de la popularité des sponsors qui donnent leurs noms aux 22 équipes qui se sont lancées ce samedi 6 juillet à Bruxelles. Au programme de l’épreuve, 3 480 km et 21 étapes à accomplir pour les 176 coureurs engagés. Mais au-delà de l’aspect purement sportif, la Grande Boucle, qui est le troisième événement lié au sport le plus suivi au monde, représente un nombre incalculable de retombées en termes d’images diffusées et rediffusées à travers près de 200 pays. Une visibilité pratiquement unique pour les marques qui ornent les maillots des champions.

Si les coureurs s’élancent tous depuis la même ligne, à côté de la place royale de Bruxelles, on ne peut pas en dire autant des sponsors des différentes teams. Sortlist s’est intéressé à la popularité en ligne des marques présentes au sein du peloton et a établi, sur base de ses analyses, les premiers classements de l’épreuve.

La loterie belge tire le gros lot

Commençons par le premier pays traversé par le Tour 2019 : la Belgique. La marque la plus recherchée en ligne, sur Google, y est sans conteste Lotto, avec 499 000 recherches au cours du mois de juin. La loterie nationale belge n’a même pas besoin de l’aide de son partenaire d’équipe, Soudal (producteur de silicone, calfeutrants et adhésifs), pour dominer outrageusement le classement de la popularité dans le Plat Pays. À distance plus que respectable, on retrouve l’équipe Cofidis-Solutions Crédits (84 000 recherches + non-répertorié) sur la deuxième marche du podium, juste devant Team Sunweb et ses 83 000 recherches.

Classement

Marque

Volume de recherche mensuel (Google)

1

Lotto

499K

2

Cofidis

84K

3

Sunweb

83K

4

Tour de France

43K

5

Trek

11K

6

Jumbo

9,7K

7

Cannondale

6,6K

8

Scott

6,5K

9

FDJ

6,5K

10

BMC

5,3K

11

Merida

4,5K

12

Deceuninck

4,2K

13

Fortuneo

4,0K

14

Hansgrohe

3,3K

15

Quickstep

3,0K

16

Soudal

2,7K

17

Wanty

2,5K

18

Movistar

2,3K

19

Ineos

2,1K

20

Astana

2,0K

21

Bahrain

1,5K

22

Bora

1,4K

23

Groupe Gobert

800

24

Direct Énergie

700

25

Groupama

600

26

AG2R LA MONDIALE

450

27

Katusha

400

28

Segafredo

400

29

Alpecin

350

30

EF Education First

250

31

Team Dimension Data

150

32

UAE Team Emirates

150

33

Samsic

100

34

Mitchelton

60

La FDJ domine la France

En France, le classement est évidemment tout autre, même si l’on y retrouve également une loterie à la première place. En effet, l’équipe Groupama-FDJ s’impose haut la main : la société d’assurance mutuelle totalise 407 000 recherches en juin et la Française des jeux… 2,9 millions ! Autant dire que ni Total-Direct Energie (non-répertorié + 615 000 recherches), 2e, ni Cofidis-Solutions Crédits (431 000 + non-répertorié), 3e, n’ont été en mesure de rivaliser.

 

Classement

Marque

Volume de recherche mensuel (Google)

1

FDJ

2,9M

2

Direct Energie

615K

3

Tour de France

454K

4

Cofidis

431K

5

Groupama

407K

6

Fortuneo

390K

7

AG2R LA MONDIALE

64K

8

Scott

34K

9

Trek

30K

10

Cannondale

23K

11

Samsic

23K

12

Sunweb

21K

13

BMC

18K

14

Lotto

15K

15

Movistar

13K

16

Hansgrohe

13K

17

Astana

12K

18

Merida

11K

19

Jumbo

10K

20

Bahrain

6,2K

21

Bora

5,0K

22

Quickstep

3,6K

23

Deceuninck

2,9K

24

Ineos

2,6K

25

Segafredo

2,5K

26

Katusha

1,6K

27

Soudal

1,1K

28

EF Education First

900

29

Alpecin

700

30

Wanty

400

31

UAE Team Emirates

350

32

Team Dimension Data

300

33

Groupe Gobert

250

34

Mitchelton

200

35

Drapac

100

Une marque française en tête du peloton mondial

Mais le Tour de France étant l’épreuve internationale par excellence du cyclisme sur route, le classement le plus pertinent ne peut être que mondial. Pour s’approcher le plus possible de la popularité réelle des marques à l’échelle du globe, Sortlist a analysé les chiffres des 10 pays qui ont le plus consulté le site internet letour.fr depuis le début de l’année : la France, les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas, l’Espagne, le Canada, la Colombie et l’Italie.

Le premier vainqueur du classement Sortlist dédié aux marques des équipes du Tour de France 2019 est… Groupama-FDJ. Forte de son énorme popularité en France, la Française des jeux, alliée à Groupama, était tout simplement irrattrapable. Même pas par Movistar et ses 2,6 millions de recherches au cours du mois de juin, fruits d’une impressionnante domination sur le web espagnol et colombien. À distance respectable, on retrouve l’équipe néerlandaise Jumbo-Visma. La chaîne de supermarchés hollandaise n’a même pas eu besoin des chiffres de Visma pour s’assurer la 3e marche du podium: 865 000 recherches en juin.

La première équipe belge au classement mondial est logiquement Lotto-Soudal qui pointe en 5e position. Par ailleurs, et dans un souci de cohérence, Sortlist a choisi de ne comptabiliser que les chiffres belges de la loterie nationale puisque le mot ‘Lotto’ est également recherché dans d’autres pays, mais sans nécessairement se référer à la même entité.

Pays

Volume de recherche mensuel sur la requête “Tour de France” (Google)

Belgique

43K

France

454K

Etats-Unis

124K

Grande Bretagne

193K

Allemagne

159K

Pays-Bas

48K

Espagne

17K

Canada

30K

Colombie

14K

Italie

94K

Signalons encore que le pays où la ‘marque’ Tour de France est la plus populaire sur le web est bien sûr la France elle-même, avec 454 000 recherches enregistrées en juin. Assez loin derrière, on retrouve le Royaume-Uni (193 000 recherches), l’Allemagne (159 000), les États-Unis (124 000) et l’Italie (94 000).

En Belgique, la suite de mots a tout de même été entrée quelque 43 000 fois.

Si l’on additionne les 10 pays de notre sélection, ce sont 1,18 million de recherches qui ont été lancées pour le ‘Tour de France’.

Place aux champions désormais ! Et rendez-vous à la fin du mois de juillet pour analyser si leurs performances sportives auront permis de modifier le classement de leurs sponsors.