TikTok a annoncé avoir atteint le milliard d’utilisateurs actifs mensuels beaucoup plus rapidement que Facebook et Instagram, ce qui en fait l’un des réseaux sociaux les plus utilisés et à la croissance la plus rapide. Cela intervient un an après l’interdiction imposée par le gouvernement Trump, qui dressait un horizon pourtant obscur à l’application. 


 

Faits marquants

  • Les utilisateurs de l’application de vidéos courtes, qui a été lancée en 2016 en Chine sous le nom de Douyin et a fusionné avec musical.ly en août 2018, ont bondi de 45% de juillet 2020, a rapporté Reuters.
  • TikTok, qui appartient à ByteDance, a annoncé la nouvelle dans une vidéo TikTok mettant en scène la directrice de l’exploitation de la société, Vanessa Pappas, qui a remercié les utilisateurs pour leur soutien.

 

Contexte clé

TikTok n’a mis que cinq ans pour atteindre le milliard d’utilisateurs, une période plus courte que celle de nombre de ses concurrents. Facebook, qui a déclaré cette année compter 2,8 milliards d’utilisateurs actifs mensuels, a franchi la barre du milliard en 2012, huit ans après son lancement en 2004. Instagram, qui appartient désormais à Facebook, compte actuellement plus d’un milliard d’utilisateurs, selon son site web. L’application a atteint la barre du milliard en 2018, également huit ans après son lancement en 2010. Youtube affirme avoir actuellement plus de 2 milliards d’utilisateurs actifs mensuels, après avoir franchi la barre du milliard en 2013, toujours huit ans après son lancement en 2005. L’année dernière, Instagram a lancé Reels et Youtube a lancé Youtube Shorts, des fonctions de partage de vidéos courtes destinées à concurrencer directement TikTok. Twitter, qui a été lancé en 2006, n’a jamais atteint le milliard d’utilisateurs actifs mensuels.

 

Tangente

Le succès de TikTok ne s’est pas fait sans mal. L’entreprise a été menacée d’une interdiction par le gouvernement Trump l’année dernière, invoquant des problèmes de sécurité et de données, ce qui aurait poussé l’application à devenir propriété américaine. Oracle et Walmart étaient sur le point de prendre les rênes. Le président Biden a abandonné l’interdiction en juin.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Marisa Dellatto

<<< À lire également : Myanmar : Facebook sommé de divulguer les données des comptes liés aux violences contre les Rohingyas >>>