Du jour au lendemain, ou presque, des millions de Français se sont retrouvés en télétravail. Articles et infographies fleurissent à propos pour proposer des conseils pratiques pour être efficace dans cette situation. Mais il convient de parler de continuité d’activité plutôt que de télétravail.

Le bémol c’est que nous ne sommes pas en télétravail… nous sommes en continuité d’activité consécutivement à une crise sanitaire inédite.

Les mots sont importants car il s’agit non pas d’une journée de travail normale depuis son domicile mais d’une journée de continuité d’activité dans une situation de crise qui oblige non seulement à travailler depuis la maison mais oblige la plupart à travailler dans le même espace réduit que femme et enfants.

La différence est majeure et les bonnes pratiques mises à l’épreuve ; le challenge est tout autre.

Il s’agit alors de :

. Aménager plusieurs espaces de travail dans un appartement (souvent petit à Paris)

. S’assurer qu’en plus du réseau de l’entreprise, le réseau personnel tienne lorsque tous les membres de la famille travaillent en ligne

. Créer une routine à plusieurs, en aménageant temps pro, famille et perso

. S’assurer que les cours des enfants sont suivis et les devoirs faits dans des conditions toutes nouvelles

. Veiller à ce que chacun fasse de l’exercice car le confinement va durer… etc…

Ah oui, il n’y a pas de cafétéria, il faut donc faire plus de courses et faire à manger pour plusieurs matin, midi et soir (et la vaisselle).

Assez vite, on comprend que ce n’est pas du télétravail.

Pour certains cela devient même un exercice de survie pour allier continuité d’activité de son entreprise et sérénité familiale et mentale.

Pour nous et nos collègues les émotions vont être démultipliées par cette situation de confinement forcé que personne n’a choisi et que tout le monde subit. Il faut l’anticiper pour vivre au mieux cette crise, serrer les rangs, renforcer la cohésion et en sortir tous grandis.

 

S’organiser pour bien vivre sa période de confinement

Partageons bonnes pratiques et conseils pour bien vivre cette période de confinement et préparer le Jour d’Après.

Je me lance ; au-delà des modalités pratiques mentionnées plus haut, je propose :

. Pour démarrer la journée, faire une marche active de 15/20 mn ou suivre un cours de fitness en ligne pour s’entretenir physiquement

. Etablir collégialement un planning familial (et non seulement pro …)

. Conserver des horaires aussi proches que possibles de la normale pour garder ses repères et ceux des enfants

. Maintenir les réunions prévues et les raccourcir (straight to the point)

. Planifier des pauses café avec les collègues et créer un groupe WhatsApp pour s’échanger des messages et jokes

. Prendre le temps de bien manger en famille le midi

. Programmer des pauses Jeux de société (ou autre) pour partager un temps en famille

. Terminer la journée par une nouvelle sortie de marche active de 15/20 mn ou un footing, une séance de yoga, … selon ses goûts

. Prévoir régulièrement des apéros en ligne ou “e-apéro” avec famille et amis pour prendre des nouvelles et rire

. Lire un livre par semaine pour s’obliger à quitter les téléphones et ordinateurs, pollueurs numériques lorsqu’ils sont surutilisés.

Cela sera différent si l’on a des enfants en bas âge ou si l’on est seul ou en couple sans enfant !

Cependant je veux croire qu’installer une routine est capital, cela demande beaucoup de rigueur et d’exigence ; mais c’est à ce prix que nous vivrons cette période confinée avec succès.

 

Être résilient et tirer profit de la situation

Bien sûr il faudra parfois aller au-delà pour gérer le stress, l’ennui, la colère, la confusion, la peur, toutes ces émotions qu’on a pour habitude de ne pas trop gérer en tant qu’homme ou manager/dirigeant mais ce moment nous rendra plus fort et plus grand.

Dans ces moments inattendus rappelons-nous que tout est question de perspective. Nous restons d’abord à la maison en quarantaine pour ralentir la propagation d’un virus mortel, pour aider le personnel médical en première ligne à absorber le choc et nous remercions tous ceux et toutes celles qui sur le terrain assurent la continuité des services essentiels. Cela aide à relativiser la situation.

Nous vivons dans un monde où tout s’accélère. Nous nous arrêtons rarement pour contempler nos vies. Aussi comme de la contrainte nait souvent innovation et monde nouveau ; essayons d’en tirer parti et profitons de l’occasion forcée pour passer du temps de qualité avec notre famille à la maison, pour profiter des petites choses de la vie, de rire, d’aimer et de consacrer du temps pour travailler sur nous-même. Lire, méditer, manger sainement, écrire, faire de l’exercice, jouer et écouter de la musique, dormir, jouer à des jeux de société, nourrir notre cerveau sont parfois des choses que nous avons oubliés…

Enfin restons unis et solidaires !

<<< À lire également : Conseils De Cybersécurité Pour Télétravailler >>>