Près de 50% des start-up échouent parce qu’elles ne répondent pas à un besoin du marché. La validation des idées est le processus par lequel les entrepreneurs vérifient si leur idée « comble un vide » sur le marché et si les clients sont prêts à payer et à utiliser leur produit. Si la validation est continue tout au long de la vie d’une start-up, elle constitue une phase critique dans les premières étapes. Sans cela, la plupart des produits échouent.

 

La rapidité est importante pour la validation des idées. Pour comprendre pourquoi, il est important de commencer par comprendre les différents groupes de clients qui « adopteront » votre produit à différents stades, de l’idée de départ au lancement.

Tout d’abord, il y a les innovateurs, le groupe le plus intéressé par l’essai d’un nouveau produit, même si celui-ci n’est pas entièrement fonctionnel ou intuitif. Ce groupe est généralement le plus facile à « conquérir » car ce sont les premiers à vouloir essayer une nouvelle solution. Ils sont importants pour toute start-up qui cherche à recueillir rapidement des feedback et à élaborer des études de cas pour attirer le deuxième groupe.

Les adeptes précoces sont prompts à utiliser un nouveau produit pour sa proposition de valeur. Ce sont des leaders de l’opinion, un peu comme des « influenceurs ». Ils n’hésitent pas à prendre un peu de risque dans un produit qui, selon eux, peut les aider à différencier leurs solutions des autres. Cela pourrait être aussi simple que d’être l’un des premiers à utiliser une application de livraison de repas à domicile dans une ville, et de prouver à sa famille et à ses amis que l’application est utile et efficace.

La majorité précoce est influencée par l’opinion des adeptes précoces. Ce sont des acheteurs prudents qui se soucient de l’efficacité du produit, de la marque et de la preuve de son efficacité. Ils ont tendance à être peu enclins à prendre des risques, et prennent leur temps pour rechercher un nouveau produit avant de prendre une décision. Attirer l’attention de la majorité précoce est l’un des signes de l’adéquation produit / marché, car ce groupe représente une grande partie du marché qui se concentre sur des solutions déjà établies.

La majorité tardive est constituée d’acheteurs réticents. Ils ont tendance à être sceptiques quant aux nouveaux produits et peuvent attendre des années avant de suivre les trois premiers groupes. En général, ce n’est que lorsqu’ils voient que le produit est massivement adopté par la population, et qu’ils estiment qu’ils n’ont plus le choix, qu’ils changent de produit.

Le dernier groupe, et le plus conservateur, est celui des réfractaires. Les acheteurs de ce groupe ont tendance à apprécier les méthodes traditionnelles et, dans de nombreux cas, refusent d’envisager de nouvelles solutions, même si leurs produits préférés sont en train de disparaître.

Après ces explications sur les groupes de clients, pensez-vous que la majorité précoce serait intéressée par l’utilisation d’un prototype fonctionnel ? Il y a de fortes chances que non, mais les adeptes précoces, en particulier les innovateurs, seraient les premiers à l’utiliser, et même à le payer ou à le prépayer.

Les innovateurs représentent moins de 3% du marché. Si le fait d’attirer ce premier groupe est un signe de première validation, cela ne signifie pas pour autant que le produit est valable pour les autres groupes. C’est l’une des raisons pour lesquelles la rapidité est importante pour la validation des idées. Sachant que la perfection n’est pas obligatoire pour les innovateurs et les adeptes précoces, la création et le lancement d’un produit vous permettent de vous concentrer rapidement sur la façon de créer une solution évolutive qui peut attirer la majorité précoce grâce aux feedback et au soutien des adeptes précoces et des innovateurs.

La réussite d’une start-up consiste à créer un produit que les gens utilisent et recommandent, et non à se contenter d’essayer. Aujourd’hui, grâce à divers outils sans code, quiconque peut construire, réaliser et tester un produit fonctionnel en quelques jours seulement. Outre les prototypes, la prévente du produit, ainsi que la conception et la proposition d’une solution non évolutive sont deux autres tests de validation simples et rapides, en phase initiale, qui vous fourniront les informations dont vous avez besoin pour passer à l’étape suivante.

Passer des mois à construire un produit avancé avant de tester rapidement les hypothèses les plus risquées est la raison pour laquelle de nombreuses start-up échouent en épuisant leurs ressources lorsqu’elles doivent apporter des modifications basées sur les feedback des clients après la sortie du produit. Supposez toujours que votre idée va évoluer. Vous voulez rapidement savoir quels changements majeurs vous devez effectuer, afin de pouvoir avancer plus vite, avec une meilleure prévisibilité de la réussite.

 

 

<<< À lire également : G2, l’accélérateur de start-ups qui favorise l’innovation >>>