Les espoirs de voir l’industrie des croisières reprendre le service cet été ont été anéantis par une nouvelle vague de coronavirus aux USA. En effet, jeudi, le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) a prolongé la suspension des navires de croisière dans les eaux américaines au moins jusqu’au début du mois d’octobre.

Faits marquants

  • L’ordonnance prolonge un gel des croisières, déjà en vigueur depuis le 14 mars 2020.
  • Les croisières ont été les premières à fermer en raison du coronavirus, car les navires ont été identifiés très tôt dans la pandémie comme des sites de transmission rapide du virus.
  • Le secteur des croisières, qui valait 45 milliards de dollars en février, a été l’un des secteurs économiques les plus durement touchés par la pandémie. En effet, les cours boursiers des principales compagnies de croisières, Carnival, Norwegian Cruise Line et Royal Caribbean Cruises, ont tous chuté d’au moins 80 % par rapport à leurs plus hauts niveaux annuels.
  • Ces actions ont depuis lors un peu remonté la pente, mais pas autant que le reste de l’économie américaine. En effet, Royal Caribbean, qui est la plus performante des trois compagnies, est toujours en baisse de plus de 50 % sur l’année en cours.
  • En outre, la compagnie Carnival, la plus grande opératrice de croisières au monde, a été particulièrement affectée : elle a enregistré une perte record de 4,4 milliards de dollars au deuxième trimestre. De même, ses revenus ont chuté de 85 % par rapport à la même période en 2019.
  • Toutes les grandes compagnies de croisières gardent l’espoir de reprendre la mer et ont déclaré que les réservations pour 2021 restent importantes.

Contexte principal

Au printemps, toutes les grandes compagnies de croisière ont déclaré qu’elles espéraient reprendre du service soit l’été, soit au début de l’automne. Cependant, la situation aux USA a radicalement changé depuis cette déclaration. En effet, le ralentissement de la propagation du Covid-19 a laissé place à une poussée record du nombre de contaminations dans l’ensemble du pays. De plus, l’un des États les plus touchés est la Floride, l’une des plaques tournantes de la croisière aux USA.

Article traduit de Forbes US – Auteur : Nicholas Reiman

<<< À lire également : Voilà A Quoi Va Ressembler Votre Prochaine Croisière >>>