L’augmentation rapide des prix du Palladium a déclenché une série de vols de voitures électriques hybrides partout dans le monde. La proie des voleurs : le système d’échappement riche en palladium. A 2000 $ les 28 grammes, le palladium a consolidé son statut de métal le plus cher au monde.

 

Cette augmentation de prix, résulte d’un déséquilibre entre l’offre et la demande : un déficit d’approvisionnement face à une très forte demande. Eskom, compagnie de production et de distribution d’électricité sud-africaine, en raison de pénuries et de pannes, a du réduire sa production. Si, pour l’instant, le palladium  reste extrêmement convoité, cet enjeu majeur pourrait bien lui porter préjudice à l’avenir. 

Le métal précieux semble même se jouer de l’émergence du véhicule hybride électrique car des voitures telles que la Toyota Prius sont équipées d’un revêtement très épais de palladium. Celui-ci agit comme catalyseur pour éliminer les gaz nocifs. Le platine, relation étroite avec le palladium, est également utilisé comme système d’évacuation, mais principalement pour les véhicules diesel.

Des visiteurs passent devant une boîte d'explosifs à l'intérieur de la mine lors d'une visite médiatique de la mine de platine Sibanye-Stillwater Kuseleka, exploitée par Sibanye Gold Ltd, à l'extérieur de Rustenburg en Afrique du Sud. Photographe: Waldo Swiegers/Bloomberg

Souvent exploitées ensemble, les plus importantes sources de palladium et de platine se trouvent en Russie et en Afrique du Sud, pays aux nombreux enjeux économiques et politiques. 

Durant les deux dernières semaines, l’Afrique du Sud est devenue le moteur du prix du métal le plus cher au monde, suite à une rupture d’approvisionnement d’Eskom, compagnie d’électricité, sous contrôle gouvernemental.

Un certain nombre de mines ont été contraintes de limiter les opérations souterraines après qu’Eskom a réduit sa production d’électricité en raison de pénuries de charbon dans les centrales électriques et de pannes des équipements.

La vitesse à laquelle le prix du palladium augmente, fait de lui l’un des produits les plus rentables au monde, avec une croissance de 50% depuis le début de l’année et de 16% au cours des deux derniers mois pour atteindre 1937 $ (soit 1737 euros) les 28 grammes, un record historique.

L’augmentation rapide des prix a déclenché une série de vols de voitures électriques hybrides partout dans le monde. La proie des voleurs : le système d’échappement riche en palladium.

La pénurie d’électricité booste le prix du palladium

Les investisseurs ont pu profiter d’un excellent rendement du commerce du palladium et des fonds négociés en bourse du platine. Cependant, la vraie raison de cette augmentation découle du déséquilibre entre l’offre et la demande, une situation qui pourrait perdurer durant un certain temps, étant donné les difficultés majeures que rencontre Eskom.

Cyril Ramaphosa, président sud-africain, est bien conscient des dommages économiques liés aux réductions de production d’électricité. Il a pu constater cette réduction de production dans plusieurs industries électro-intensives.

La Macquarie Bank a déclaré que la hausse des prix du palladium et du platine représente davantage un rallye physique que boursier.

Un lingot de palladium, à l'usine de métaux non ferreux JSC Krastsvetmet à Krasnoïarsk, en Russie. Photographe: Andrey Rudakov/Bloomberg

Dans un mot adressé aux clients la semaine dernière, la Macquarie Bank a déclaré que les coupures de courant d’Eskom constituaient une menace pour la production sud-africaine de platine (75% de la production mondiale) et de palladium (36% de la production mondiale).

Étant donné que les matériaux sont facilement interchangeables dans les systèmes d’échappement des véhicules, il est fort probable que les constructeurs automobiles se tournent vers le platine afin de remplacer le palladium. Ce tournant pourrait redorer le blason du platine et il pourrait ainsi redevenir plus précieux que le palladium.

Au début de l’année, la différence de prix entre le palladium et le platine s’élevait à 478 $, le palladium étant à 1263 $ et le platine à 785 $.Aujourd’hui, l’écart de prix représente plus du double de celui évalué en janvier, puisqu’il s’élève à 993 $, avec le palladium à 1937 les 28 grammes et le platine à 944 $ les 28 grammes.

<<< À lire également : Métaux Précieux : Quel Potentiel De Hausse En 2020 ? >>>