Le S&P 500 a clôturé à un niveau record la semaine dernière, un jour après que l’indice Dow Jones a brièvement établi un nouveau record intrajournalier, le marché boursier s’étant redressé à la suite de la publication des résultats positifs des entreprises américaines pour le troisième trimestre.


Faits marquants

  • Le S&P 500 a progressé de 0,3 %, clôturant à un niveau record de 4 549 points, tandis que le Dow Jones est resté quasiment stable et que le Nasdaq a gagné 0,6 % au cours d’une journée de négociation mitigée.
  • Il s’agit de la septième journée consécutive de hausse pour l’indice S&P 500, qui est maintenant en hausse d’environ 5 % depuis le début du mois.
  • Le marché a effectué une remontée en octobre, les bénéfices des entreprises s’étant avérés résistants malgré la hausse des coûts : Jusqu’à mercredi, quelque 84 % des sociétés du S&P 500 ayant publié des bénéfices ont dépassé les estimations, selon les données de Refinitiv.
  • Les actions du constructeur de voitures électriques Tesla ont bondi de 3,3 % le lendemain de la publication de résultats et de revenus records, tandis que la société technologique HP a progressé de près de 7 % grâce à des résultats tout aussi solides.
  • Les investisseurs ont également apprécié les bonnes données sur l’emploi : Les demandes d’allocations chômage sont tombées à un nouveau plancher pandémique la semaine dernière, un signe prometteur pour l’économie au sens large.

 

Tangente

Parmi les autres valeurs qui ont connu de fortes variations jeudi, citons WeWork, qui a bondi de 11 % lors de son entrée en bourse après avoir fusionné avec une société d’acquisition à vocation spécifique (SPAC), plus de deux ans après l’échec de son introduction en bourse. Le cours de l’action de Digital World Acquisition, une SPAC qui vise à fusionner avec un groupe de médias lié à l’ancien président Donald Trump, a grimpé en flèche de 357 % à la suite de l’annonce du projet de Trump de lancer sa propre société de médias sociaux.

 

Citation clé

Selon une note de Bespoke Investment Group, les investisseurs semblent avoir abordé la saison des résultats avec des attentes nettement moins élevées que lors des trimestres précédents, après la pandémie. « Si c’est le cas, et que les bénéfices continuent d’être solides, le marché sera haussier au cours du prochain mois environ », prédit le cabinet.

 

Contexte clé

Le nouveau record de l’indice S&P intervient un jour après que le Dow a augmenté de 0,6 % pour atteindre un nouveau sommet intrajournalier avant de retomber. Les deux indices ont maintenant entièrement récupéré leurs pertes au cours des deux derniers mois.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Sergei Klebnikov

À lire également <<< France 2030 : Tout ce qu’il faut retenir du plan d’investissement pour construire la France de demain >>>