A l’heure ou tout le monde s’accorde à vouloir relancer un secteur du tourisme particulièrement affecté par la crise, l’Organisation mondiale du tourisme (UNWTO) s’associe à Sommet Education pour réinventer ” le monde du tourisme d’après”.

Pour réinventer le tourisme post-covid, l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) lance un appel à projet sous forme d’un défi hôtelier innovant : “l’Hospitality Challenge”.
“Alors que nous redémarrons le tourisme, le moment est venu de repenser l’hospitalité, d’identifier et de mettre en œuvre de nouvelles idées pour rendre le secteur plus inclusif et durable. C’est précisément ce qu’apportera l’Hospitality Challenge de l’OMT”, explique le secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvili.


Pour cela, l’institution s’est associée avec une référence du management et de l’hospitality,  Sommet Education qui regroupe des institutions parmi les plus réputées du secteur (le Glion Institute of Higher Education en Suisse et à Londres, Les Roches Crans-Montana en Suisse, Les Roches Marbella en Espagne et les Écoles Ducasse en France).

L’initiative vise à identifier les idées et les individus capables d’accélérer la reprise, tout en favorisant l’inclusivité et la durabilité dans le secteur pour inventer l’hospitalité de demain. Elle octroiera donc 30 bourses d’étude pour des programmes d’éducation de classe mondiale et soutiendra les personnes en reconversion, les entrepreneurs et les innovateurs pour se développer et développer leurs projets, contribuant ainsi à la relance du tourisme.
« Le secteur du tourisme est une source d’emplois pour des millions de personnes. Il offre des opportunités, l’émancipation et l’égalité, y compris pour les femmes, les jeunes et les personnes vivant dans les communautés rurales », complète Zurab Pololikashvili.

« Cette crise nous permet de réconcilier des visions du monde trop longtemps opposées pour inventer l’hospitalité de demain,” se réjouit Benoit-Etienne Domenget, Président Directeur Général de Sommet Education.

Le concours ouvre le 30 juin pour se terminer fin août. Un comité de éélection, composé d’un réseau international d’investisseurs, d’entrepreneurs et d’experts des membres affiliés et des alliés stratégiques de l’OMT, ainsi que des représentants de Sommet Education, sélectionnera ensuite 30 finalistes.

Les critères de sélection incluent le degré d’innovation, la maturité du projet et le potentiel de mise en œuvre, ainsi que la viabilité, l’évolutivité, la numérisation, la durabilité et le potentiel d’attirer l’intérêt des investisseurs.

Le concours se concentrera sur quatre catégories différentes :

  • Voyages de luxe, biens et services
  • Hôtels et activités hôtelières : petites et moyennes propriétés, entreprises familiales
  • Alimentaire et boissons : restaurants, restauration, services de livraison et vente au détail
  • Smart Real Estate / Immobilier : petites et moyennes propriétés et entreprises familiales

Les 30 finalistes seront éligibles à des bourses d’études totales dans 15 programmes en gestion de l’hôtellerie, de la cuisine et de la pâtisserie (Bachelors, Masters, MBA) offerts dans les institutions académiques de Sommet Education. 
Parmi les 30 lauréats, les trois premiers projets entrepreneuriaux les plus innovants se verront octroyer des financements pour accompagner leur développement initial. Le montant de la donation comprenant l’ensemble des bourses d’études s’élève à plus d’1,5 million d’euros dont près de 100 000 euros pour les 3 projets entrepreneuriaux les plus innovants.

Ces projets seront financés par Eurazeo, premier groupe d’investissement mondial dont Sommet Education fait partie du portefeuille de sociétés. Cela offrira aux trois lauréats encore plus de chances de succès pour leurs projets.

“Nous pensons que l’éducation est le fondement d’un monde plus accueillant. Offrir des bourses d’étude est une contribution à la reprise de l’économie hôtelière, en accélérant le développement personnel de personnes talentueuses avec des vues créatives, en soutenant leur vision et en réorganisant l’hospitalité”, conclut Benoit-Etienne Domenget.