Les consommateurs ont dépensé moins le mois dernier que ne le prévoyaient les économistes, en effectuant moins d’achats en ligne et en retardant les achats de voitures, a indiqué mardi matin le Bureau du recensement des États-Unis, après le rapport de vendredi faisant état d’une « perte de confiance étonnante » chez les consommateurs craignant ce que le variant Delta en hausse pourrait signifier pour leurs finances.

 

Principaux faits

  • En juillet, les consommateurs ont dépensé 1,1% de moins qu’en juin, soit plus que la baisse de 0,3% attendue par les économistes cités par MarketWatch, après avoir augmenté de 0,7% le mois précédent.
  • La baisse est due à l’absence de ventes de véhicules automobiles, qui ont chuté de 4,3%.
  • Les ventes au détail hors magasin, qui incluent les achats en ligne, ont diminué de 3,1%.
  • Les gens ont également dépensé moins pour les courses et les vêtements, selon le Bureau du recensement des États-Unis.
  • Cela intervient alors que l’indice de confiance des consommateurs publié vendredi a chuté de 13,5% pour atteindre un niveau inférieur à celui d’avril 2020, selon l’enquête publiée par l’Université du Michigan.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Graison Dangor

 

<<< À lire également : Le nouveau responsable du e-commerce de Google expose un plan ambitieux pour gagner sur le marché des achats en ligne >>>