Les véhicules Tesla pourraient bientôt être complètement autonomes. En effet, le PDG Elon Musk a déclaré que l’entreprise de véhicules électriques était « très proche » d’atteindre le niveau 5 de la technologie de conduite autonome, lors d’une apparition virtuelle à la Conférence mondiale sur l’intelligence artificielle à Shanghai.

 


Principaux faits

  • « Je suis extrêmement confiant que le niveau 5 – ou l’autonomie essentiellement complète – sera atteint et je pense que cela se produira très rapidement », a déclaré Elon Musk.
  • Il est aussi confiant que la « fonctionnalité de base » pour le niveau 5 d’autonomie complète sera atteinte cette année.
  • Cette technologie permettra aux véhicules de rouler sur les routes sans intervention du conducteur.
  • Tesla, le constructeur automobile le plus apprécié au monde après avoir dépassé Toyota la semaine dernière, utilise déjà un système de pilotage automatique qui fait appel à des caméras, des radars et des capteurs externes, mais il est assisté par le conducteur et ne rend pas le véhicule autonome.

 

Contexte clé

Les entreprises technologiques, dont Uber et Waymo, ont injecté des milliards dans le développement de voitures à conduite automatique, une idée futuriste dont beaucoup avaient prédit qu’elle serait prête d’ici cette année. Mais les limites de l’IA ont freiné le développement de cette technologie.

 

Digression

En février, le National Transportation Safety Board a constaté que l’assistance au pilotage automatique de Tesla était probablement responsable d’un accident mortel en Californie en 2018, ce qui a conduit le conseil d’administration à réclamer une plus grande réglementation de cette technologie et à demander à la société de mieux informer les conducteurs de ses limites.

 

Informations complémentaires 

La voie vers une conduite totalement autonome comporte cinq niveaux : Le niveau 0 décrit l’absence d’automatisation, c’est-à-dire les voitures de tous les jours. Le niveau 1 représente des fonctionnalités telles que le régulateur de vitesse adaptatif, tandis que le niveau 2 décrit des fonctions d’automatisation partielle qui contrôlent la vitesse et la direction, comme celles que l’on voit dans les véhicules Tesla. Les niveaux 3 et 4 représentent des capacités limitées sans conducteur. Le niveau 5 est le point auquel un véhicule sans conducteur peut naviguer dans toutes les conditions routières sans intervention humaine, selon TrueCar.

 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Isabel Togoh

 

 

<<< À lire également : Tesla Devient Le Constructeur Automobile Le Plus Important Au Monde >>>