Depuis le début de la pandémie de Covid-19, les actions des grandes entreprises de la tech ont été le moteur des marchés boursiers. Mais cette semaine, les poids lourds que sont Amazon, Google et Facebook ont pris un coup face à la perspective d’une surveillance réglementaire accrue. Les actions de ces sociétés (et la fortune de leurs fondateurs) ont chuté après l’annonce de deux procès antitrust intentés contre Facebook cette semaine. 

Jeff Bezos, PDG d’Amazon, Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, et Larry Page et Sergey Brin, les deux cofondateurs de Google, ont perdu un total de 8,5 milliards de dollars la semaine dernière.

Mercredi, la Federal Trade Commission a annoncé qu’elle poursuivait Facebook en justice pour « monopolisation illégale », priant l’entreprise de renoncer à ses acquisitions de WhatsApp et Instagram. Le même jour, le procureur général de New York, Letitia James, a annoncé un autre procès antitrust contre le géant des réseaux sociaux pour des motifs similaires. Elle a par la suite été rejointe par 47 autres procureurs généraux d’États et de régions. Depuis ces annonces, l’action Facebook a chuté de 3,5 %.

Le Dow Jones Industrial Average et le S&P 500 ont affiché leurs premières baisses hebdomadaires en trois semaines, chutant respectivement de 0,6 % et de 1 %. Pour sa part, l’indice Nasdaq Composite, riche en actions tech, a chuté de 0,7 %. Les actions des grandes entreprises de la tech ont baissé davantage : pendant la semaine, Facebook a perdu 2,2 %, Amazon a baissé de 1,5 % et Alphabet a reculé de 2,7 %.

Jeff Bezos, PDG d’Amazon et plus grande fortune du monde, a vu sa fortune baisser de 2,4 milliards de dollars cette semaine, pour atteindre 182,2 milliards de dollars selon nos calculs. Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook, a quant à lui perdu 2,2 milliards de dollars depuis la semaine dernière ; il pèse désormais 100,5 milliards de dollars. Les cofondateurs de Google, Larry Page et Sergey Brin, ont également été touchés, leur fortune nette ayant chuté respectivement de 2 milliards et 1,9 milliard de dollars. Larry Page est désormais à la tête d’un pécule de 78,2 milliards de dollars, contre 76 milliards de dollars pour Sergey Brin.

Malgré les effondrements dans le domaine de la tech, le milliardaire dont le capital a le plus chuté en dollars la semaine dernière est Amancio Ortega. L’homme d’affaires espagnol est à la tête du premier groupe textile international, Inditex, qu’il a cofondé en 1975. Aujourd’hui, le groupe est célèbre pour la chaîne de prêt-à-porter Zara, dont les actions ont chuté de 3,7 % cette semaine. Il dispose aujourd’hui d’une fortune nette de 74,4 milliards de dollars, soit 3,1 milliards de dollars de moins que la semaine dernière.

Parmi les autres milliardaires qui ont vu leur patrimoine chuter la semaine dernière, citons Warren Buffett, célèbre investisseur, et Sheldon Adelson, PDG de Las Vegas Sands. Les actions de Berkshire Hathaway, le conglomérat d’investissement de Warren Buffett, ont chuté de 2 % depuis la semaine dernière, réduisant de 1,8 milliard de dollars sa fortune nette, qui s’élève désormais à 85,5 milliards de dollars. Sheldon Adelson, quant à lui, a vu son capital diminuer de 1,5 milliard de dollars, pour atteindre 35,1 milliards de dollars après la chute des actions de Las Vegas Sands de 5,2 % cette semaine.


Retrouvez ci-dessous la liste des milliardaires dont la fortune a le plus chuté la semaine dernière.

Les fortunes nettes sont en date des fermetures des marchés, entre le 4 décembre et le 11 décembre.


1 | Amancio Ortego

Fortune nette : 74,4 milliards de dollars, soit – 3,1 milliards

Pays : Espagne

Entreprise : Zara


2 | Jeff Bezos

Fortune nette : 182,2 milliards de dollars, soit – 2,4 milliards

Pays : États-Unis

Entreprise : Amazon



3 | Mark Zuckerberg

Fortune nette : 100,5 milliards de dollars, soit – 2,2 milliards

Pays : États-Unis

Entreprise : Facebook


4 | Larry Page

Fortune nette : 78,3 milliards de dollars, soit — 2 milliards

Pays : États-Unis

Entreprise : Google


5 | Sergey Brin

Fortune nette : 76 milliards de dollars, soit – 1,9 milliard

Pays : États-Unis

Entreprise : Google


5 | Wang Wei

Fortune nette : 29,6 milliards de dollars, soit – 1,9 milliard

Pays : Chine

Entreprise : SF Express (livraison de colis)


7 | François Pinault

Fortune nette : 45,6 milliards de dollars, soit – 1,8 milliard

Pays : France

Entreprise : Kering (biens de luxe)


7 | Warren Buffett

Fortune nette : 85,6 milliards de dollars, soit – 1,8 milliard

Pays : États-Unis

Entreprise : Berkshire Hathaway


9 | He Xiangjian

Fortune nette : 35,3 milliards de dollars, soit – 1,6 milliard

Pays : Chine

Entreprise : Midea (appareils électroménagers)


10 | Sheldon Adelson

Fortune nette : 35,1 milliards de dollars, soit – 1,5 milliard

Pays : États-Unis

Entreprise : Las Vegas Sands (casinos)

 

Article traduit de Forbes US — Auteur : Sergei Klebnikov

 

<<< À lire également : Comment La Pandémie A-T-Elle Impacté Les Grandes Fortunes ? >>>