Foot Locker a annoncé les résultats du troisième trimestre se terminant le 30 octobre, montrant une augmentation des ventes totales de 3,9 % et un bénéfice net de 158 millions de dollars par rapport aux 265 millions de dollars de l’année dernière. Cependant, même avec la baisse du bénéfice pour le T3, les dirigeants considèrent la performance comme solide et, bien que les bénéfices du T3 par rapport à l’année 2020 soient en baisse, la société est en hausse de 26,4% par rapport au T3 de 2019.


 

Richard Johnson, président-directeur général, a déclaré : « Ces impressionnants résultats ont été obtenus dans le contexte d’une rentrée scolaire robuste par rapport à l’année dernière et malgré les défis continus de la chaîne d’approvisionnement ».

 

Les bénéfices depuis le début de l’année s’envolent de 295 %

La marge brute de la société pour le troisième trimestre était de 34,7 %, contre 30,9 % pour la même période de l’année dernière. « La combinaison d’une demande robuste et de stocks frais, associée à davantage de ventes à prix plein, a conduit à une expansion de la marge brute de 380 points de base », a déclaré Andrew Page, vice-président exécutif et directeur financier. La marge brute depuis le début de l’année s’élève à 34,9 %, contre 27,2 % l’année dernière, ce qui contribue à la forte augmentation des bénéfices pour les neuf premiers mois de 2021.

Malgré la baisse des bénéfices au troisième trimestre, les bénéfices sur neuf mois ont été exceptionnellement solides, à 790 millions de dollars, et ont presque triplé par rapport à la même période de l’année dernière. Les bénéfices depuis le début de l’année sont en hausse de 121 % par rapport à 2019. « Le troisième trimestre a été une autre période de forte performance pour notre société qui reflète la puissante connectivité que nous avons établie avec nos clients », a déclaré Richard Johnson.

 

Les fortes tendances de consommation sont de bon augure pour Foot Locker

Le PDG a discuté de trois comportements clés des consommateurs et des méga-tendances qui stimulent la demande et qui s’alignent sur les produits offerts par Foot Locker, notamment la démocratisation de la culture des baskets, l’importance croissante que les consommateurs accordent à la forme physique et aux soins personnels, et la poursuite des tendances athleisure et casualisation. Il a déclaré lors de l’appel : « Nous avons la meilleure équipe, les meilleurs partenaires et des clients fidèles qui continuent à soutenir la marque ».

Foot Locker vend un vaste assortiment de produits à différents prix, ce qui attire un large marché de clients. La société continue de rechercher des collaborations et des acquisitions nouvelles et intéressantes pour élargir son assortiment de produits, notamment les acquisitions récentes de WSS, un détaillant américain de chaussures et de vêtements de sport qui opère principalement sur la côte ouest, et d’atmos, une boutique internationale de streetwear et de baskets fondée à Harajuku, à Tokyo.

 Au 30 octobre 2021, les stocks de marchandises de la société, qui comprennent l’ajout de WSS, étaient supérieurs de 9,1 % à ceux de la fin du troisième trimestre de l’année dernière et la société est bien positionnée pour répondre à la demande des fêtes à venir. Andrew Page a déclaré : « Nous nous attendons à ce que les contraintes de la chaîne d’approvisionnement mondiale persistent tout au long du quatrième trimestre ; cela dit, nous pensons que nous sommes positionnés pour la saison des fêtes, avec une dynamique positive et des niveaux de stocks prêts à répondre à la demande des clients ».

 

Foot Locker exploite 2 956 magasins dans 27 pays en Amérique du Nord, en Europe, en Asie, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Shelley E. Kohan

<<< À lire également : Amazon et Apple superforment mais ne répondent pas aux attentes en matière de bénéfices, en raison de problèmes de chaîne d&#8217;approvisionnement >>>