Elon Musk, qui est devenu une force volatile dans l’univers des crypto-monnaies, a déclaré que Tesla n’acceptait plus le bitcoin comme moyen de paiement pour l’achat de ses véhicules électriques en raison de la quantité excessive d’énergie qu’il utilise. Le bitcoin a plongé à la suite de ses commentaires.

 

« Nous sommes préoccupés par l’augmentation rapide de l’utilisation des combustibles fossiles pour l’extraction et les transactions de Bitcoin, en particulier le charbon, qui a les pires émissions de tous les combustibles », a tweeté Elon Musk mercredi après-midi. « La crypto-monnaie est une bonne idée à de nombreux niveaux et nous pensons qu’elle a un avenir prometteur, mais cela ne peut pas se faire à un coût élevé pour l’environnement. »

Alors que Tesla décide de ne plus accepter le bitcoin comme moyen de paiement, le PDG milliardaire de l’entreprise a déclaré qu’elle ne vendra pas non plus de participations dans la crypto-monnaie et prévoit toujours de l’utiliser « pour les transactions dès que l’exploitation minière passera à une énergie plus durable ».

Le bitcoin a chuté de 17 % à 47 256 dollars à 2h05, heure de France, tôt jeudi.

L’extraction minière utilise « plus d’électricité que l’Argentine », selon un récent rapport de la BBC, car elle nécessite de grandes quantités de puissance de calcul pour enregistrer et vérifier en permanence toutes les données de transaction sur la blockchain du bitcoin.

Ce mouvement soudain est curieux car l’investissement récent de Tesla dans le bitcoin, à hauteur de 1,5 milliard de dollars, a déclenché une flambée de la valeur de la monnaie. Cela a également permis au constructeur automobile de réaliser un projet au premier trimestre de cette année, grâce au gain de 101 millions de dollars qu’il a déclaré en vendant 10 % de ses avoirs en bitcoins. Elon Musk a également fait de nombreux commentaires qui ont gonflé et miné Dogecoin, une crypto-monnaie qui a commencé comme une blague.

Cette volte-face sur le bitcoin intervient un jour après qu’Elon Musk a demandé à ses followers sur Twitter si Tesla devait accepter le Dogecoin – quelques jours seulement après avoir plaisanté sur le fait que la crypto-monnaie sur le thème du Shiba-Inu était une « arnaque » lors de son apparition au Saturday Night Live.

Elon Musk a déclaré que l’entreprise étudie d’autres crypto-monnaies qui utilisent « < 1% de l’énergie/transaction du Bitcoin », sans identifier d’alternatives spécifiques.

Tesla a révélé son investissement dans le bitcoin dans son dépôt annuel 10-K le 8 février 2021, en disant qu’elle « peut acquérir et détenir des actifs numériques de temps en temps ou à long terme. En outre, nous prévoyons de commencer à accepter le bitcoin comme forme de paiement pour nos produits dans un avenir proche, sous réserve des lois applicables et initialement sur une base limitée, que nous pouvons ou non liquider dès réception ».

Lors de la conférence téléphonique sur les résultats du premier trimestre de Tesla, le 26 avril, le directeur financier Zachary Kirkhorn a déclaré qu’il pensait que l’investissement de l’entreprise s’était « avéré être une bonne décision » en raison de « la quantité de liquidités qu’il y a sur le marché du bitcoin ».

« Nous croyons à long terme à la valeur du bitcoin », a-t-il ajouté. « Nous avons donc l’intention de conserver ce que nous avons à long terme et de continuer à accumuler des bitcoins à partir des transactions de nos clients lorsqu’ils achètent des véhicules. »

Les actions Tesla ont chuté de 4,4 % à 589,89 dollars dans les échanges sur le Nasdaq mercredi. Elles ont baissé de 16 % cette année.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Alan Ohnsman

<<< À lire également : Bitcoin : les 4 piliers fondamentaux de la tendance haussière >>>