INTERNATIONAL // Qui n’a pas rêver de s’installer aux Etats-Unis pour poursuivre son développement ? En quelques années, le cabinet Orbiss est devenu une référence. Rencontre avec l’un de ses fondatrices.


 

Quel est le principe d’Orbiss ?

Laurence Ruiz : Orbiss est un cabinet d’experts-comptables spécialisés dans la croissance des entreprises françaises aux Etats-Unis. Il propose un accompagnement à 360° des entreprises souhaitant réussir leur traversée de l’Atlantique. Les sociétés françaises qui souhaitent investir le marché américain doivent faire face à différentes réglementations et législations fédérales et étatiques, rendues encore plus particulières en pleine période de crise économique et sanitaire qui a été suivie de près d’un bouleversement du champ politique. Orbiss a pour objectif d’aider les entrepreneurs français à naviguer ces eaux et à « Grandir aux États-Unis, simplement ». Tel est le mot d’ordre du cabinet transatlantique qui revêtit le rôle de conseiller responsable ayant pour but d’orienter et de soutenir ses clients dans leurs projets de déploiement à l’international. Orbiss, qui souhaite être le pont qui relie la France et les États-Unis, s’adresse principalement à des investisseurs francophones s’installant aux USA, par le biais de création de filiales ou de rachat de structures existantes. Le cabinet propose des services sur mesure des missions comptable, fiscale et de transaction.

 

Laurence Ruiz : Aujourd’hui, le cabinet d’experts-comptables compte plus de 200 clients, une vingtaine de collaborateurs et ne cesse de recruter pour accompagner les projets de développement aux Etats-Unis

 

Comment est née cette idée ?

L. R. : Ceux qui ont fait du latin, jadis au collège, s’en souviennent encore : « orbis », c’est la boussole. Cela m’a menée, il y a quelques années, à la rencontre de mes futurs associés : Jenny Le Doridour, Marc Trost et Yoann Brugière. Tous Français, c’est pourtant de l’autre côté de l’Atlantique, aux États-Unis, qu’ils se rencontrent. À l’époque, ils travaillent dans le domaine de la comptabilité, de l’audit et de la fiscalité.

Tous passionnés par leur métier, ils s’épanouissent dans leur vie professionnelle respective sans pour autant trouver de structure à leur image. Lancés ensemble à la recherche d’une structure qui saurait conjuguer leurs valeurs humaines avec leur vie professionnelle, ils se mettent à sillonner les cabinets d’experts comptables en France comme aux États-Unis.

J’impulse l’idée au groupe de se lancer dans une nouvelle aventure, celle de fonder une structure « new-age » et de devenir une alternative à l’accompagnement des entreprises françaises souhaitant réussir leur traversée de l’Atlantique. S’apercevant de ce besoin, nous nous sommes réunis et avons réfléchi à réaliser notre rêve d’entreprise. Nous avons créé Orbiss en décembre 2019 et sommes devenus la référence sur le marché pour les entreprises françaises qui souhaitent s’installer aux États-Unis.

 

Quels sont vos objectifs à court terme ?

L. R. : Aujourd’hui, le cabinet d’experts-comptables compte plus de 200 clients, une vingtaine de collaborateurs et ne cesse de recruter pour accompagner les projets de développement aux Etats-Unis. Le plan stratégique d’Orbiss à horizon 2025 consiste à poursuivre et à renforcer le développement de ses activités actuelles et de devenir l’interlocuteur privilégié de la gestion des filiales des groupes français aux Etats-Unis. Il se fixe comme objectif de recruter une cinquantaine de collaborateurs et d’ouvrir trois autres bureaux sur le territoire américain : à San Francisco, au Texas et à Chicago.

 

Quel est le modèle économique ?

Le modèle économique d’Orbiss repose sur une idée simple : l’automatisation des process. L’objectif est celui de dépoussiérer le métier d’expertise comptable en supprimant toutes les tâches manuelles de saisie de PDF sans valeur ajoutée, et d’optimiser les outils de synchronisation pour obtenir une information comptable rapide et fiable. L’automatisation permet à l’expert-comptable de se concentrer sur des tâches à plus forte valeur-ajoutée, telles que l’analyse des données ou le conseil comptable et fiscal, voire de développer des compétences transversales. Il sort désormais du rôle de simple opérateur de saisie et se recentre sur un rôle de conseiller, essentiel à cause de la complexité croissante et du caractère évolutif des réglementations fiscales, et à cause des risques accrus de conformité fiscale. Ainsi, grâce à l’automatisation, les collaborateurs d’Orbiss deviennent un vrai appui à l’internationalisation des sociétés.

 

<<< À lire également : Apple ouvre les podcasts de la BBC au monde entier >>>