L’ESSENTIEL DE L’ÉCONOMIE ➡ Retrouvez chaque jour des informations sélectionnées d’un monde en pleine transformation


LE CHIFFRE7 406 | C’est le nombre de défaillances d’entreprises au 1er trimestre 2021. Un an après le début de la crise, la fermeture guette les plus fragiles, selon le groupe Altares (expert historique et référent de l’information sur les entreprises). Huit jugements sur 10 sont des liquidations directes, du jamais vu en 20 ans.

Avec 7406 procédures collectives ouvertes, soit une baisse de 32,1 % par rapport au 1er trimestre 2020, le niveau général des défaillances reste exceptionnellement bas, en raison des aides de l’Etat. Mais, le mois de mars marque un véritable point d’inflexion, tant sur le rythme des ouvertures de procédures que sur leur physionomie, puisque 79 % des jugements mènent désormais à la liquidation de l’entreprise. Un niveau jamais atteint en 20 ans.

Thierry Millon, directeur des études Altares : « Après avoir atteint leur plus bas niveau en 30 ans fin 2020, le nombre de procédures continue de reculer fortement au premier trimestre 2021 (-32,1 %). Le mois de mars pourrait cependant constituer un point de bascule. D’abord sur le changement de rythme des ouvertures de procédures, attendu mais impressionnant. Sur les deux premières semaines de mars, les défaillances d’entreprises sont en très fort recul (-48 %), mais sur les deux suivantes elles explosent de 155 % comparées à la même période de 2020, qui marquait le début du confinement, le gel des cessations de paiement, la fermeture des juridictions et donc la suspension temporaire des audiences. C’est aussi en mars qu’émergent des chiffres concrets sur la détresse de centaines d’entreprises qui se trouvent en cessation de paiement, en dépit des dispositifs de soutien publics. Car désormais, 8 entreprises sur 10 qui se présentent devant les tribunaux sont directement liquidées, un taux jamais atteint depuis 20 ans. » 

 


IL A DITTHIERRY BRETON| Le commissaire européen au Marché intérieur a donné des détails sur le calendrier qui devrait permettre de mieux circuler au sein de l’Union européenne, à partir de cet été. Le commissaire français, en charge spécifiquement de ce dossier, a expliqué que : “côté vaccination, l’Union européenne table sur une immunité collective à la mi-juillet ; côté pass sanitaire, la Commission travaille sur l’ensemble des dispositions numériques (…) ça sera fait pour la mi-mai. En parallèle, on travaille avec les Etats membres et on va pouvoir commencer les premiers tests de fonctionnement début juin pour une mise en œuvre, on l’espère, mi-juin, fin juin au plus tard”. A suivre…

 


L’INFO LE MEDIA RADIO CONTINUE SA CHUTE | Vagues de sondage après vagues de sondage, le désintérêt des Français pour l’écoute de la radio se confirme et même s’accélère depuis le début  de la pandémie. D’après Médiamétrie, il y a 40,1 millions de Français qui écoutent quotidiennement la radio, entre janvier et mars 2021, c’est  300 000 de moins qu’à la fin 2020 et surtout  2,1 millions de moins qu’il y a un an.

Voici le classement des audiences : 

#1 : France Inter avec 12,3% d’audience cumulée

#2 : RTL avec 10,5% d’audience cumulée

#3 : Franceinfo avec 8,9% d’audience cumulée

# 4 : NRJ avec 8,5% d’audience cumulée

#5 : Skyrock avec 6,2% d’audience cumulée

#6 : France Bleu avec 6% d’audience cumulée

#7 : RMC avec 5,8% d’audience cumulée

#8 : Europe 1 avec 5% d’audience cumulée

https://twitter.com/Mediametrie/status/1382575667699671040

<<< À lire également : Découvrez les 42 milliardaires français en 2021 >>>