Une pétition en ligne demandant au Comité international olympique et au gouvernement japonais d’annuler les prochains Jeux olympiques de Tokyo a recueilli un soutien important moins de trois mois avant le début des Jeux.

 

Principaux faits

  • La déclaration de signature de la pétition affirme qu’il est « hautement possible » que les Jeux olympiques deviennent un événement « super-propagateur » qui « causera du danger et de la peur aux travailleurs de la santé, aux citoyens et aux participants ».
  • « Nous demandons l’annulation » des Jeux pour « protéger nos vies et notre bien-être », déclarent les pétitionnaires, qui affirment que les ressources du Japon devraient être consacrées à la lutte contre les citoyens touchés par la pandémie, plutôt qu’à une compétition sportive.
  • La pétition a été lancée mardi par Kenji Utsunomiya, un avocat qui s’est présenté à plusieurs reprises au poste de gouverneur de Tokyo en tant qu’indépendant, et avait recueilli 163 000 signatures jeudi.

 

Citation importante

« Les politiques gouvernementales sont définies en fonction des Jeux olympiques et les mesures visant à enrayer la pandémie de coronavirus sont négligées » a déclaré Kenji Utsunomiya à l’Associated Press. « Les hôpitaux sont mis à rude épreuve, et certaines personnes meurent chez elles ».

 

Chiffre important

78. C’est le nombre de jours qui restent avant la cérémonie d’ouverture au Stade national de Tokyo, prévue le 23 juillet.

 

Le contexte

Bien que le Japon ait bien mieux géré la pandémie que la plupart des pays, avec moins de 625 000 cas confirmés et 11 000 décès à l’échelle nationale, selon les données de Johns Hopkins, la propagation de variantes du virus le mois dernier a conduit le gouvernement à placer Tokyo et d’autres préfectures populeuses sous des ordres d’urgence restrictifs du 25 avril au 11 mai. Pourtant, les organisateurs ont déclaré publiquement que l’annulation des Jeux n’était même pas envisagée. Cependant, les sondages montrent que la majorité des Japonais s’opposent à ce que les jeux se déroulent comme prévu. Au début de l’année, un sondage réalisé par la chaîne de télévision nationale NHK a révélé qu’environ 80% des Japonais estiment que les Jeux olympiques devraient être reportés ou annulés. Un sondage de Kyodo News publié à la mi-avril a montré que 72% des habitants du Japon étaient favorables au report ou à l’annulation des Jeux.

Pfizer a annoncé jeudi qu’il ferait don de doses de son vaccin Covid-19 aux athlètes participant aux Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo. « Ce don de vaccins est un autre instrument dans la boîte à outils des mesures pour aider » à faire de ces Jeux un événement « sûr et sécurisé pour tous les participants », a déclaré le président du CIO, Thomas Bach.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Tommy Beer

 

<<< À lire également : La Corée du Nord renonce à participer aux Jeux olympiques de Tokyo en raison de craintes liées à la Covid-19 >>>