Disneyland Paris ne rouvrira pas le 2 avril comme prévu, en raison de la multiplication des cas de Covid-19 et des hospitalisations en Île-de-France. Le parc d’attractions parisien sera probablement bientôt le seul parc à thème Disney fermé dans le monde, alors que Disneyland Resort en Californie se prépare à rouvrir après une fermeture d’un an.

 

Principaux faits

  • Après la fermeture du parc à thème en octobre, Disneyland Paris avait déjà annoncé en janvier que sa réouverture prévue en février serait repoussée.
  • Le parc avait déjà fermé au début de la pandémie, mais avait rouvert en juillet.
  • « Nous avons bon espoir de pouvoir rouvrir bientôt », a déclaré le parc dans un communiqué vendredi, attribuant le maintien de sa fermeture aux « conditions dominantes et aux restrictions de voyage en Europe ».
  • Hong Kong Disneyland, Tokyo Disneyland, Shanghai Disneyland et Walt Disney World sont tous ouverts avec des mesures de distanciation sociale et des restrictions en place, le parc de Hong Kong ayant rouvert plus récemment en février.
  • Disneyland en Californie est fermé depuis mars, mais l’État a récemment modifié ses directives de réouverture pour les parcs à thème afin de leur permettre de rouvrir plus tôt, et le PDG de Disney, Bob Chapek, a déclaré mardi que le parc devrait rouvrir fin avril.
  • Les opérations de Disney Cruise Line restent suspendues, mais Bob Chapek a déclaré qu’elles pourraient reprendre à l’automne.

 

Chiffre important

53%. C’est le pourcentage de baisse de revenus de la division parcs, divertissements et produits de Disney au cours du premier trimestre fiscal de 2021 par rapport à l’année précédente, pour atteindre 3,58 milliards de dollars de revenus. Disney a déclaré que le segment des parcs avait perdu environ 2,6 milliards de dollars au premier trimestre en raison des restrictions dues au Covid-19. Les défis financiers continus des divisions des parcs pendant la pandémie ont également entraîné le licenciement de 32 000 employés des parcs américains.

 

Le contexte

La France reste largement « fermée » alors que les nouveaux cas de Covid-19 restent élevés, et le ministre de la Santé du pays a déclaré jeudi que des restrictions supplémentaires pourraient bientôt être imposées en région parisienne, où la situation est « particulièrement préoccupante ». Les hôpitaux parisiens ont été mis à rude épreuve par l’augmentation du nombre de cas, et les variantes les plus transmissibles du coronavirus seraient désormais responsables de plus des deux tiers des infections en France. Jusqu’à présent, seulement 3,12% de la population du pays a été vaccinée et, bien que l’objectif du pays soit d’inoculer au moins une dose de vaccin à 30 millions de personnes – soit les deux tiers des adultes du pays – d’ici l’été, le scepticisme à l’égard des vaccins est élevé en France et les sondages indiquent que seulement 57% des personnes ont l’intention de se faire vacciner. D’autres pays d’Europe sont confrontés à des défis similaires : les cas en Italie ont grimpé en flèche et l’Allemagne a prévenu vendredi qu’une troisième vague d’infections était en cours dans le pays. D’autres nations européennes s’en sortent toutefois mieux : les cas espagnols ont augmenté jeudi après une baisse de six semaines, tandis que les cas en Belgique diminuent lentement et que le Portugal a décidé vendredi de commencer à lever progressivement ses restrictions.

 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Alison Durkee

 

<<< À lire également : Hôtel Star Wars À Disney : Les Premières Photos >>>