Avec un certain sens du « casting », le groupe de luxe Kering, propriété de François-Henri Pinault et qui compte en son sein des marques telles que Gucci, Yves-Saint-Laurent ou Balenciaga, accélère en matière de diversité. En tous cas pour composer son Conseil d’administration. François-Henri Pinault, vient de proposer la nomination de trois “références” mondiales.

La plus médiatique des personnalités ayant fait leur entrée au Conseil d’Administration du groupe de luxe Kering est Emma Watson, 30 ans, interprète d’Hermione Granger dans la célèbre saga Harry Potter. C’est l’une des actrices les plus populaires et l’une des militantes les plus célèbres au monde”, souligne le groupe dirigé par le mari de Salma Hayek, dans son document envoyé aux actionnaires.


Mettant en avant le “militantisme” d’Emma Watson pour promouvoir la place des femmes dans la société ou dans le monde du cinéma, Kering souligne également qu’elle est “pionnière dans l’action en faveur de la mode éthique”. Elle soutient notamment soutient Good On You, une application mobile qui permet aux consommateurs de vérifier les références de durabilité des marques de vêtements

Emma Watson, qui vient de prendre position après les propos jugés transphobes de J.K. Rowling, est également nommée présidente du comité de développement durable du conseil d’administration. Selon le document d’enregistrement du groupe Kering,

Emma Watson va percevoir, en tant que membre du conseil d’administration et présidente d’un comité, la coquette somme de 100 000 euros annuels.

Le groupe de luxe a également proposé aux actionnaires l’arrivée au conseil d’administration de Tidjane Thiam, 57 ans, qui avait démissionné de son poste au Crédit Suisse en février dernier à la suite d’un scandale d’espionnage interne d’anciens. Ce banquier franco-ivoirien dernièrement missionné par l’Union africaine dans la lutte contre le coronavirus est une figure du développement durable en Afrique.

Enfin, le groupe a également proposée l’entrée de la Chinoise Jean Liu, 42 ans, présidente de la plateforme mobile de transports Didi Chuxing. Elle œuvre depuis de nombreuses années pour une industrie tech plus paritaire et écoresponsable.

La Chine, pays crucial pour Kering en termes de ventes, se verra ainsi représentée pour la première fois au sein du conseil d’administration du groupe, a souligné Sophie L’Hélias, administratrice référente.