Buckingham Palace a annoncé que la reine Elizabeth II allait rencontrer le président américain, Joe Biden, et la première dame, Jill Biden, au château de Windsor le 13 juin prochain. Première rencontre officielle entre le président américain et la monarque britannique, cette entrevue se déroulera en marge du G7 qui doit se tenir dans le courant du mois.

 

Joe Biden doit se rendre au Royaume-Uni à la fin du mois pour participer au sommet du G7, auquel participeront les chefs d’État du Canada, de la France, de l’Allemagne, de l’Italie, du Japon, du Royaume-Uni et de l’Union européenne.
Cette visite au Royaume-Uni sera le premier voyage à l’étranger de Joe Biden depuis son élection à la présidence des États-Unis.
Les dirigeants de quatre pays non membres du G7 (Inde, Australie, Afrique du Sud et Corée du Sud) devraient également prendre part au sommet en tant qu’invités spéciaux.
Le 47e sommet du G7 doit se tenir du 11 au 13 juin dans une station balnéaire de la campagne anglaise. Le sommet, premier grand rassemblement en personne des dirigeants mondiaux depuis le début de la pandémie, devrait mettre à l’ordre du jour la pandémie de covid-19 et le changement climatique. En présence des dirigeants de l’Inde, de l’Australie, de l’Afrique du Sud et de la Corée du Sud, les chefs d’État du G7 pourraient également tenter de montrer un front uni face aux menaces de la Chine et de la Russie. Joe Biden a déclaré à plusieurs reprises que, contrairement à son prédécesseur, il comptait utiliser les institutions multilatérales pour faire face aux menaces de Pékin et de Moscou.
Le mois dernier, les ministres des Affaires étrangères des pays du G7 et des quatre pays invités se sont rencontrés à Londres dans le cadre de la préparation du sommet. Cette réunion s’est déroulée dans le respect de plusieurs protocoles de sécurité. Les ministres portaient notamment des masques et étaient assis autour d’une grande table avec des écrans en plastique pour les séparer. Toutefois, le ministre des Affaires étrangères de l’Inde, Subrahmanyam Jaishankar, a été contraint de s’isoler après que deux membres de sa délégation ont été testés positifs au covid-19.
Au total, la reine Elizabeth II a officiellement rencontré 12 présidents américains au cours de son règne en tant que monarque britannique. Joe Biden sera le treizième. Lyndon B. Johnson est le seul des 14 derniers présidents américains à ne pas avoir rencontré officiellement la reine pendant son mandat.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Siladitya Ray

<<< À lire également : LES 100 JOURS A LA MAISON-BLANCHE | Les 10 leçons que l’on peut tirer de la gestion de Joe Biden de la crise du Covid-19 >>>