L’attractivité de Paris-Ile-de-France se confirme et progresse encore pour atteindre le deuxième rang mondial, d’après la 10ème édition du baromètre « Global cities investment monitor » réalisé avec KPMG. Elle se classe même première pour les investissements en R&D.

Paris Ile-de-France dépasse désormais Singapour et se place juste derrière Londres. La métropole est désormais la seconde la plus attractive au monde en termes d’investissements. En progression constante face à ses concurrentes depuis six ans, la région capitale bénéficie d’une très forte attractivité sur des segments distinctifs et stratégiques, à très forte valeur ajoutée, comme la R&D pour laquelle elle est désormais N°1 mondiale. La récente inauguration du centre de recherche en intelligence artificielle d’IBM à Paris Saclay confirme cette position ainsi que l’installation d’Astrome Technologies, start-up indienne spécialisée dans l’internet par satellite.


Les anticipations des investisseurs, observées avec Opinion Way, classent Paris comme la première métropole du monde d’ici trois ans. Parmi les critères qui justifient ce premier rang, les personnes sondées placent Paris en tête sur la qualité de la formation, la taille et l’accès aux marchés, et la qualité des infrastructures, notamment le Grand Paris Express et des hubs aériens performants.

Bénéficiant d’une dynamique européenne porteuse, Paris est, avec Londres, la métropole mondiale qui reçoit le flux le plus important d’investissements européens. Cependant, dans le contexte du Brexit, l’Ile-de-France est incomparable aux autres régions et est de loin la 1ère région d’Europe continentale en tant que terre d’accueil des investissements internationaux.

Voici les principaux enseignements de l’étude, d’après KPMG.

L’Ile-de-France : 1ère région au monde comme destination des projets d’investissements en R&D

Depuis 2014, l’Ile-de-France est la première destination des centres de R&D en Europe, loin devant les autres capitales. Elle est désormais, pour la première fois, la première destination mondiale des investissements en R&D, dépassant Bangalore et Singapour qui occupaient les deux premières places jusqu’en 2017, selon les données de « FDI Markets ».

Une dynamique européenne porteuse pour les investissements en R&D

L’Europe est de très loin la première région mondiale à recevoir et à émettre des investissements internationaux. Même si elle progresse moins que les autres continents cette année, l’écart total reste quasiment du simple au double avec la région suivante. Cette domination bénéficie de plus en plus aux principales métropoles européennes (Paris Ile-de-France, Londres, Barcelone, Amsterdam…), qui sont en 2018 comme l’année précédente, en nette progression face aux asiatiques et aux nord-américaines notamment. Et Paris Ile-de-France est elle-même, avec Londres, la global city qui reçoit le plus important flux d’investissements européens.

Des atouts de mieux en mieux reconnus pour les investissements en R&D

Ce positionnement très favorable se retrouve dans les perceptions des 500 investisseurs internationaux interviewés sur les cinq continents. Là aussi, Paris Ile-de-France s’installe aussi au 2e rang mondial pour l’attractivité perçue par les investisseurs internationaux, en progression de 2 places. Elle devance désormais Shanghai et Londres, et sa progression est sensible auprès des investisseurs de toutes les régions mondiales.

Sur les principaux critères d’investissements qu’ils retiennent, les investisseurs perçoivent également une nette progression de Paris Ile-de-France. Elle est désormais 3e devant toutes ses concurrentes européennes sur le premier critère par ordre d’importance : la stabilité politique et la sécurité juridique. Sur le deuxième critère, la disponibilité de ressources humaines qualifiées, Paris Ile-de-France est désormais deuxième, là aussi devant toutes ses concurrentes européennes, et sa progression significative. Nous remarquons aussi que Paris est bien positionnée sur un critère essentiel en matière d’investissement, la qualité des infrastructures et l’accessibilité et la taille des marchés.

Enfin, Paris Ile-de-France continue de progresser sur le critère où elle est la mieux placée, la qualité de vie, critère qui gagne de l’importance puisqu’il est retenu désormais par 67% des investisseurs internationaux.

L’Innovation : valeur force de Paris Ile-de-France

Les investisseurs internationaux classent Paris Ile-de-France très favorablement sur tous les critères les plus étroitement liés à l’innovation : qualité de la recherche et de l’innovation (3e, +3 rangs), tissu de start-up (4e, =), mais aussi disponibilité de ressources humaines qualifiées (2e, + 4 rangs) et qualité de vie (2e, =). Ces perceptions placent Paris Ile-de-France parmi les régions innovantes les plus en vue au monde, avec New York, San Francisco ou encore Londres.

Deux points de faiblesse persistants

Comme les années précédentes, les investisseurs internationaux perçoivent négativement Paris Ile-de-France pour l’accès à un marché en croissance et le poids des taxes, charges et autres coûts liés à l’embauche.

Il semblerait cependant que la « crise des gilets jaunes » n’ait pas affecté profondément la perception que les investisseurs internationaux avaient de notre pays. Tout au plus peut-on émettre l’hypothèse d’un léger recul de l’image de notre pays sur la fiscalité, les charges et coûts salariaux à la suite des décisions prises.

L’Ile-de-France est la région qui bénéficie le plus du Brexit

Il n’y a pas de comparaison pertinente entre l’Ile-de-France et les régions auxquelles on nous compare régulièrement quand on parle du Brexit : l’Ile-de-France est en effet de loin la première région en Europe continentale en tant que terre d’accueil des investissements internationaux. Quand en 2018 l’Ile-de-France reçoit plus de 400 implantations, la deuxième région, Barcelone, n’en reçoit que 215, tandis que Dublin souvent citée parmi les principales concurrentes de la région, n’est que la 4ème région après Madrid avec seulement 132 projets. Concernant les projets en provenance du Royaume-Uni uniquement, l’Ile-de-France est de loin la première destination avec 51 implantations, devant Dublin (32) et Madrid (28). La dynamique nous est aussi favorable puisqu’en 2018, l’Ile-de-France est la région qui a connu la plus forte progression des Investissements Directs Etrangers en provenance du Royaume-Uni, suivie de Madrid et Francfort. L’Ile-de-France est enfin la destination où le Grand Londres investit le plus, devant Madrid et Barcelone.