Facebook a été condamné à une amende de 5 milliards de dollars par la Federal Trade Commission ce 24 juillet 2019. Heureusement pour Zuckerberg, l’entreprise a généré 16,6 milliards de dollars de chiffres d’affaire lors de son dernier trimestre.

 

Cette amende, infligée pour cause de violation de la vie privée des utilisateurs dans son affaire Cambridge Analytica et d’autre violations par Facebook d’accords de confidentialité conclus avec la FTC, est un nouveau record émanant de la FTC. Elle serait près de 2000 % plus importante que la plus forte déjà imposée. Le chiffre d’affaires trimestriel de Facebook a également atteint un niveau record à 16,9 milliards de dollars pour son deuxième trimestre, et se situait à un cheveu d’un record pour tous les trimestres.

On parle d’une augmentation de près de 30 % d’une année à l’autre.

Toutefois, la marge d’exploitation a chuté à 27 %, comparativement à 44 % il y a un an… dû notamment à une taxation de 2 milliards de dollars.

L’entreprise de réseaux sociaux a ajouté 2 milliards de dollars à ses dépenses trimestrielles en prévision d’une amende de la FTC. Le prochain trimestre ne sera probablement pas touché, puisque Facebook avait déjà mis de côté des fonds supplémentaires en prévision de l’amende.

Facebook tire 98% de ses recettes de la publicité ce qui pose problème à la FTC.

« Facebook monétise l’information des utilisateurs par le biais de publicités ciblées », a déclaré la FTC, ajoutant que « le département de la Justice déposera une plainte au nom de la Commission, plainte selon laquelle Facebook aurait utilisé à plusieurs reprises des informations et des paramètres trompeurs pour porter préjudice aux préférences des utilisateurs en matière de protection des renseignements personnels, en violation de son ordonnance de 2012 ».

 

Par ailleurs, le nombre moyen d’utilisateurs quotidiens de Facebook a maintenant atteint 1,59 milliard, en hausse de 8 % par rapport à l’an dernier, et on compte 2,41 milliards d’utilisateurs mensuels moyens, également en hausse de 8 % par rapport au trimestre correspondant dans l’exercice précédent.

Mais l’étendue des propriétés de Facebook rend la société encore plus attrayante.

« Nous estimons que plus de 2,1 milliards de personnes en moyenne utilisent tous les jours Facebook, Instagram, WhatsApp ou Messenger (notre ‘famille’ de services), et que plus de 2,7 milliards de personnes utilisent au moins un de nos services chaque mois », indique la société dans un communiqué.

L’action Facebook est en hausse de 3,6 % ce jour, évaluant l’entreprise à 584 milliards de dollars.