Facebook a annoncé jeudi l’élargissement de ses fonctions Messenger Rooms et Facebook Live dans le but de permettre aux utilisateurs de diffuser en direct avec un maximum de 50 personnes. Ces changements permettent entre-autre au réseau social d’entrer en concurrence avec Zoom et Google Meet.

Faits marquants


  • Les « Appels vidéo collectifs » peuvent être lancés directement depuis Facebook ou Messenger. De plus, leurs créateurs pourront inviter les participants même en dehors de Facebook.
  • Les participants seront invités par le créateur de la salle et auront le choix de participer à l’appel ou pas. Les créateurs pourront également verrouiller leur conférence afin d’éviter les invités impromptus.
  • Le porte-parole de l’entreprise a déclaré : « Les personnes qui ne participeront pas à la conférence pourront voir ce qui s’y passera, en fonction de l’audience et de l’emplacement de cette dernière sur Facebook. En effet, le créateur pourra contrôler l’emplacement de la conférence sur Facebook, sa confidentialité ainsi que les personnes qu’il invite à y participer ».
  • Facebook a déclaré que dans un premier lieu, la fonctionnalité sera lancée jeudi dans certains pays, et qu’elle s’étendra par la suite à toutes les régions où les « salons de messagerie » sont déjà disponibles.
  • Suite à l’annonce de Facebook jeudi dernier, les actions de Zoom ont chuté de 5 %.

Contexte général :

La côte de popularité des outils de vidéoconférence a explosé en raison de la pandémie, qui a obligé les gens à travailler et à se réunir à distance. De ce fait, l’activité de Zoom a augmenté de façon spectaculaire tandis que des concurrents comme Google et Microsoft ont étendu leurs fonctionnalités vidéo pour entrer dans le jeu. De plus, Zoom a déclaré en avril que l’entreprise avait atteint 300 millions de participants aux réunions quotidiennes, contre seulement 10 millions en décembre. De même, les équipes de Microsoft ont enregistre une hausse des activités à hauteur de 70 % en avril, pour atteindre 75 millions d’utilisateurs actifs quotidiennement. Enfin, les diffusions en direct sur Facebook ont également vu leur côte de popularité augmenter avec la transition vers des événements et des cours uniquement en ligne. L’entreprise a indiqué jeudi que les diffusions en direct à partir des pages Facebook ont doublé de juin 2019 à juin 2020.

L’annonce de Facebook est la deuxième mise à jour effectuée sur Messenger ces derniers jours. En effet, l’entreprise a annoncé mercredi de nouvelles fonctionnalités de confidentialité qui permettent aux utilisateurs d’exiger une authentification par empreinte digitale ou par identification faciale afin d’accéder à leurs messages.

Article traduit de Forbes US – Auteure : Alison Durkee

<<< À lire également : Facebook Dévoile Une Section Dédiée Au Démantèlement Des Fausses Informations Sur Les Coronavirus >>>