Depuis 1999, le célèbre festival Coachella fait danser les festivaliers du monde entier. Créé à l’origine des suites d’un acte de boycott commercial de la part du groupe Pearl Jam, le festival créé par Paul Tollet, est aujourd’hui un lieu et un événement incontournable pour les marques qui veulent se mettre en avant, ou les influenceurs qui veulent asseoir leur notoriété.

GettyImages

Chaque année, en l’espace de deux week-ends, Coachella rapporte 46 millions de dollars. Un chiffre largement dépassé en 2017, plaçant ainsi le festival comme celui le plus rentable au monde avec 114,6 millions de dollars ! Il faut dire que Coachella réinvente depuis 10 ans le genre “open festival”.


Avec des places débutant à 400 dollars, des pool parties organisées par les plus grandes marques et la promesse de concerts toujours plus exclusifs et uniques, le festival tire sa rentabilité par son côté élitiste. Tout le monde ne peut pas se permettre de faire un aller-retour en Californie pour aller voir des artistes qui ne tournent quasiment pas le reste de l’année, et ça, Coachella en a conscience.

GettyImages

Avec la prolifération du métier d’influenceurs, le festival Coachella est devenu une vraie vitrine pour les marques, qui sont ravies de pouvoir proposer un contenu différenciant et surtout engageant. Depuis plusieurs années, on peut voir un nombre grandissant de collaborations de tous types naître le temps du festival, apportant une tout autre dimension à l’expérience Coachella. Selon les chiffres communiqués par les équipes de l’outil Stellar, nous avons pu constater que la dimension numérique n’est pas à négliger à Coachella, puisqu’à ce jour les taux d’engagements et les retombées économiques de certaines marques affichent des chiffres plus que positifs.

GettyImages

Le classement de Stellar met en exergue plusieurs choses, la raison pour laquelle ces marques se retrouvent dans ce classement découle de leur choix marketing. Créer du contenu sur place et proposer des choses innovantes demande un effort supplémentaire que plusieurs ne sont pas prêts à faire. Pour d’autres, les recettes 2019 ont été particulièrement fructueuses. Parmi les six marques qui figurent sur le classement, les retombées économiques (Earned Media Value) vont de 449 000 à 9,8 millions d’euros. Des retombées qui n’auraient pas été possibles sans les influenceurs triés sur le volet pour représenter la marque ou certains de ses produits durant le festival. Parmi les influenceurs les plus connus, une seule frenchie s’est démarquée. Il s’agit de Nabilla qui a engrangé 1,1 millions d’euros à elle seule durant cette période “Coachella“.

En ce qui concerne les six marques, toutes viennent du secteur de la beauté ou de la mode, à l’exception d’American Express. La première place est occupée sans grande surprise par Revolve avec 9,8 millions d’euros de retombées. Revolve, qui depuis 2015, est devenue l’enseigne et la soirée la plus Coachellable de tous les temps. 

En deuxième position, on retrouve la griffe française Yves Saint Laurent avec 2,4 millions d’euros et Calvin Klein avec 2,2 millions d’euros de retombées.

Pour voir l’entièreté du classement ainsi que les différents chiffres concernant le reach et le taux d’engagement des 6 marques du classement, vous pouvez retrouver l’ensemble des informations sur le site de Stellar